La pâtisserie, un marché qui rend fou

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     20/06/18    
patisserie marche rend fou

Reconnue comme une des lettres de noblesse de la France, la pâtisserie connaît un véritable engouement au sein du pays et même à travers le monde entier. Pays pionnier des divers gâteaux, macarons et autres croque-en-bouches . Populaire auprès de toutes les classes sociales de nombreuses entreprises en profitent comme les médias, l’édition ou les plus grandes entreprises. Un vrai boum qui fait miam !

La France, un pays consommateur et créateur de pâtisserie

Dans le monde entier, la France est reconnue pour son savoir-faire en matière de pâtisserie. Les chefs pâtissiers font le tour du monde pour présenter leurs créations. La France se démarque par sa connaissance de la gastronomie et son apprentissage. Les jeunes de pays étrangers viennent se former en France pour avoir cette maîtrise de la pâtisserie. Le raffinement et le luxe qu’elle diffuse particulièrement grâce à des marques comme La Durée ou Pierre Hermé créent un véritable engouement autour des spécialités. Et si le monde raffole des confections des grands chefs étoilés, les Français y attachent eux aussi beaucoup d’importance. Ce pêché mignon s’installe régulièrement dans les assiettes des consommateurs. Dans une étude réalisée par l'Ifop pour la Fédération des Entreprises de Boulangeries, 74 % des Français déclarent acheter des pâtisseries souvent ou de temps en temps. La raison de cet achat très fréquent s’explique essentiellement par le plaisir provoqué par ces spécialités françaises. Au sein de l’échantillon des 1002 personnes interrogées, 88 % considèrent la pâtisserie comme un plaisir gustatif et 71 % en achètent pour réjouir leurs proches.

Un engouement qui devient même un divertissement

L’engouement provoqué par la pâtisserie devient un marché pertinentpour de nombreuses entreprises. Les Français voient ce savoir-faire comme un divertissement. Ils réalisent des pâtisseries confectionnées à même leur cuisine et les entreprises comptent bien en profiter. Chaque année, des milliers de livres sur le sujet sont proposés à la vente. Ils abordent des recettes simples ou les techniques des pâtissiers les plus célèbres comme Cyril Lignac. Le Sudiste a su faire ses preuves durant sa carrière, mais connaît aussi une popularité grâce à de nombreuses émissions télévisées, comme le Meilleur Pâtissier diffusé sur M6. La chaîne programme régulièrement différentes éditions de cette émission, car elle génère des parts de marché conséquentes et attire de nombreux spectateurs. Pour sa dernière édition diffusée le 11 juin 2018 en prime time, elle a conquis 2,1 millions de téléspectateurs atteignant une part de marché de 11,5 %. La pâtisserie interpelle les consommateurs et les passionnés. Vue comme un divertissement, les éditions et les chaînes de télévision proposent régulièrement des programmes pour "pâtisser" comme un chef. Les petits gâteaux toujours plus impressionnants et élégants arrivent à convaincre les Français d'en profiter visuellement et gustativement. Les téléspectateurs du Meilleur Pâtissier ne pratiquent pas tous la pâtisserie, mais beaucoup considèrent la confection de gâteau comme un programme satisfaisant à regarder.

La pâtisserie en marche vers le digital

Le sujet envahit les rayons des libraires, les chaînes télévisées, mais également les réseaux sociaux. Les chefs pâtissiers misent désormais sur un esthétisme et des créations excentriques pour faire valoir leur savoir-faire. Pour beaucoup, la prise de photos une fois leur création terminée devient essentielle. Ils publient régulièrement des contenus sur les réseaux sociaux en présentant leurs entremets et gâteaux sous leur meilleur jour. Les photos publiées sur Instagram ou Facebook génèrent de la curiosité et attisent la gourmandise des internautes. Une fois diffusés, ces éléments engendrent un engouement et des milliers de likes. Christophe Michalak, par exemple, profite de son compte Instagram aux 364 000 abonnés pour mettre en avant ses réalisations culinaires. Depuis l’avènement du digital, les réseaux sociaux deviennent une carte de visite pour les pâtissiers. Les consommateurs s’abonnent par gourmandise et pour possiblement se rendre dans les pâtisseries des plus grands chefs. Instagram s'affiche comme une plateforme qui permet aux entrepreneurs de se faire un nom pour travailler dans les plus grandes maisons ou même diffuser de la publicité pour leur commerce. La pâtisserie attire, ce qui en fait un marché propice aux multiples business.

Les marques jouent du savoir-faire français

Tous les secteurs tentent d’exploiter la pâtisserie grâce à l’engouement qu’elle procure auprès du monde entier. Des chefs pâtissiers français ont pu faire fortune dans des pays comme les États-Unis ou bien le Japon. Le savoir-faire français possède une reconnaissance hors du commun et les marques comme La Durée ou Pierre Hermé ont pu en profiter en s’installant partout à travers le monde. La Durée, spécialiste des macarons a su convaincre toutes les cultures. Désormais présente dans plus de 25 pays, cette entreprise réalise plus de 130 000 macarons par jour dans ces trois usines. La folie de la pâtisserie continue de faire frémir les papilles et les concepts ne cessent de se développer. Dans ce domaine, la France reste pionnière en matière de savoir-faire, promettant pour de nombreux entrepreneurs des implantations à l’internationale relativement bien accueillie.

Le domaine de la pâtisserie séduit les consommateurs et les papilles. Le secteur voit naître de nouvelles entreprises et start-up pour satisfaire les gourmands. Le marché continue son essor grâce au plaisir que la pâtisserie procure ainsi qu’à l’ouverture sur le monde des spécialités françaises. Les pâtissiers sont les premiers récompensés, mais les grands groupes comptent eux aussi continuer à profiter du marché par des émissions, des livres dédiés ou même une industrialisation massive.

Donnez une note à cet article