Trouver un nom pertinent à son projet

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/04/17    
trouver nom pertinent projet

Ca y est, votre projet entrepreneurial semble définitivement sur les rails ! Mais avez-vous seulement réfléchi au nom que vous voulez donner à votre entreprise ? Ces quelques conseils pratiques pourraient vous être utiles… 

Pensez à l’image que vous voulez refléter à l’extérieur. 

Trouver un nom est l’une des étapes les plus importantes dans la création d’une société ou projet. Il constitue votre identité, ce qui sera véhiculé en premier et il représente votre entreprise aux yeux des consommateurs, clients, investisseurs… Ce n’est pas une décision à prendre à la va-vite. Posez-vous les questions qui renforceront votre efficacité : qu’est-ce que vous souhaitez transmettre ? Quel est votre marché cible ? Quels sont vos clients potentiels ? Intéressez-vous au nom de vos concurrents et déterminez le cheminement qu’ils ont eu pour la création de leur nom. Se renseigner sur la concurrence peut vous permettre d’identifier les mauvaises choses à ne pas faire et inversement, les bonnes pratiques.

Établissez une large liste de propositions de noms.

Tout le monde ne peut pas faire appel à une société de naming, car c’est une opération coûteuse surtout pour les jeunes start-up. La première étape consiste à confectionner une liste d’une trentaine de noms. Ne le faites pas seul. Pour obtenir le plus grand nombre de propositions, organisez une réunion de brainstorming avec votre potentiel équipe de collaborateurs ou avec votre premier cercle (amis, famille). Vous pouvez procéder par vote lors de cette réunion par vote où chacun classe par ordre de préférence et justifie son choix pour les trois premiers de la liste. Pour qu’elle soit la plus percutante possible, rien ne doit restreindre la liste initiale pour ne pas freiner la créativité, bien au contraire. Faites preuve de réflexion, d’imagination, de créativité et de recherches. 

N’hésitez pas à tester vos propositions de noms.

Une fois cette étape franchie, n’hésitez pas à élargir vos électeurs aux premiers concernés : consommateurs, futurs clients, voisins, personnes du secteur que vous visez. Soumettez-leur les 7 noms qui vous paraissent les meilleurs et faites-les voter pour celui qui leur paraît le plus pertinent ? Plusieurs entreprises ont eu recours à ce système comme Ulule ou Blablacar. Ce dernier avait proposé des listes entre 20 et 40 noms différents et Blablacar est celui qui revenait souvent en tête de liste, notamment pour sa facilité de mémorisation. Ce nom est à la fois simple, pas trop long, descriptif mais pas trop. Et en plus, il laisse assez de suspens pour susciter l’imagination du client !

Plusieurs facteurs à prendre en compte.

Lors de la création du nom de votre entreprise, vous devrez tenir compte de plusieurs choses. Vous pouvez chercher les mots associés à votre activité (synonymes, antonymes, déformations possibles, mots-clés...). Traduisez vos mots-clés dans toutes les langues, faites la liste des anagrammes, des fautes de frappe ou d’orthographe, créer des mots-valises, c’est-à-dire des mots franglais, expressions… Faites attention à ce que votre nom d’entreprise soit court, idéalement 2 voire 3 syllabes maximum pour une meilleure mémorisation. Il doit susciter l’imaginaire de votre client tout en ciblant clairement votre activité. Un nom ayant une bonne sonorité facilite la prononciation. N’oubliez pas de la vérifier pour chaque langue, cela vous évitera de mauvaises surprises ! Si vous optez pour un sigle, il s’avérera utile de vérifier les acronymes malveillants que l’on peut associer à votre sigle. Le constructeur suédois Saab peut par exemple voir son nom détourné en : « Sorry automobiles always broken » soit « désolé voitures toujours cassées ». 

Vérifier la disponibilité de votre nom.

Après avoir limité le choix des noms pour votre nouveau projet, il vous faudra bien entendu vérifier sa disponibilité, à la fois auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle) sur bases-marques et auprès des hébergeurs web comme 1and1, AMEN ou OVH si vous désirez réserver un nom de domaine équivalent. Vous pouvez vérifier la disponibilité de votre nom sur le marché international grâce à OMPI pour le monde, et OHMI pour l’Europe. Vous devez non seulement vous assurer que le nom choisi est disponible, mais également qu’il n’existe pas de « similarités », c’est-à-dire de noms qui pourraient ressembler au vôtre, de manière orthographique ou phonétique. Des noms proches du vôtre peuvent être soumis à ce que l’on appelle un « droit antérieur », ce qui vous amènerait à être contrevenant malgré vous. Soyez vigilant !

Donnez une note à cet article