L'empathie, l’atout ou la faiblesse du dirigeant ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     21/01/19    
empathie atout faiblesse dirigeant

Les émotions sont souvent considérées comme des faiblesses à museler dans le contexte professionnel car elles sont souvent jugées avec sévérité. Or, les collaborateurs comme le dirigeant sont avant tout des êtres humains guidés par leurs émotions changeantes. Les transformer en robots dénués de sentiments serait aller contre nature. Il apparaît donc essentiel de prendre en compte les émotions et d’apprendre à les maîtriser, particulièrement au sein de l’entreprise. L’empathie est-elle un atout ou une faiblesse pour le dirigeant ?

Le dirigeant et la maîtrise de ses émotions

Le dirigeant devra avant tout apprendre à bien se connaître pour pouvoir contrôler ses propres émotions afin qu’elles n’aient pas un impact nuisible à l’ambiance de l’entreprise. Il devra aussi porter attention aux émotions exprimées par ses collaborateurs et se placer dans une posture propice à l’échange et au dialogue pertinent et fructueux. Il ne faut pas s’identifier à l’autre mais être capable de le comprendre.

L'empathie, de quoi s’agit-il ?

L’empathie apparaît comme un comportement adéquat pour des relations harmonieuses. L’idée reçue est qu’être empathique c’est arriver à ressentir la même émotion que l’autre et impliquerait qu’être empathique par exemple serait de ressentir la même colère, la même joie. Le dirigeant pourrait se retrouver dans une impasse car un collaborateur dont la caractéristique est d’être pessimiste en permanence pourrait influencer le dirigeant et devenir un facteur pour rendre l’atmosphère délétère. Ce comportement correspondrait davantage à ce qu'on nomme l’influence émotionnelle.

L’empathie, elle, correspond en réalité à la capacité de percevoir et de comprendre les états émotionnels d’une autre personne et d’être capable de faire une distinction entre l’émotion du collaborateur par exemple et soi-même. Ainsi, face à ce collaborateur l’empathie serait de se placer dans une posture de compréhension afin de pouvoir lui apporter une aide adaptée et un management, porteur de sens. Pour cela, l’empathie nécessite de porter attention aux signaux émotionnels émis par le collaborateur, véhiculées par le biais des visages, des gestes, des postures et du langage des équipes. Cependant, il n’est pas toujours simple de déployer le bon comportement car il faut pouvoir se mettre à la place de son collaborateur et essayer de maîtriser son propre jugement pour ne pas influencer les membres d’une équipe par exemple.

Monter dans la hiérarchie est l’atout de l’empathie

Il a été constaté que l'empathie est liée aussi aux relations hiérarchiques au travail : lorsqu’un collaborateur grimperait en hiérarchie, il perdrait cette faculté à partager les émotions. A contrario, constat est fait qu’une plus forte empathie se traduit par une meilleure capacité à entretenir des relations harmonieuses. Il semble donc essentiel de promouvoir le comportement empathique pour la cohésion des équipes.Mettre de l’empathie, de « l’huile dans les rouages », parait pourtant n’être que du simple bons sens… S’ils étaient libres de se dire les choses, tous les acteurs professionnels contribueraient naturellement et collectivement au développement harmonieux de l’entreprise !

L’empathie, c’est la qualité première d’un dirigeant ! Les occasions ne cessent de se présenter mais souvent pris par les tâches qui sont urgentes, un dirigeant oublie que les gestes empathiques sont souvent la base de la cohésion des équipes. S’enquérir de la santé d’un collaborateur et de celle de ses proches, des études des enfants, offrir un cadeau à l’occasion de l’anniversaire ou de la fête d’un employé, bien savoir gérer l’accueil des nouveaux salariés, en font partie. De même, pouvoir responsabiliser un salarié, lui confier une mission, l’aider à développer son parcours professionnel sont également des sources d’enrichissement. L’empathie c’est d’abord s’intéresser à l’autre, l’écouter… Facile à dire mais il est si difficile de dépasser ses limites !!!

Donnez une note à cet article