Visite virtuelle : Google et … surtout les autres !

Benjamin LANOT     28/05/13    
Visite virtuelle

Zoom sur les visites virtuelles.

Qu’est-ce qu’une visite virtuelle ?

Le terme de visite virtuelle est souvent employé pour désigner de nombreux types de contenus différents, du simple diaporama de photos à la vidéo de présentation d’un lieu en passant par un plan interactif amélioré, il est souvent difficile de savoir de quoi on parle. Néanmoins une norme tend à s’imposer. En effet, le terme de visite virtuelle est de plus en plus utilisé pour désigner des parcours interactifs permettant à un utilisateur de visualiser des espaces à travers des photos (panorama) à 360° comme sur Google Streetview par exemple.

À quoi ça sert et à qui ?

Ce type de contenu est utilisé de façon croissante par les professionnels du secteur de l’immobilier, de l’hôtellerie, des foires et de salons, mais également de l’art et de la culture pour présenter des espaces ou des expositions. L’objectif est de permettre à un internaute de se promener à travers les différentes salles d’un espace depuis un Smartphone, une tablette ou un ordinateur en choisissant son angle de vue et en zoomant sur les différents éléments qui l’entourent. Parmi les différents modes de navigation possibles pour passer d’une salle à une autre, on peut notamment mentionner les plans interactifs, les menus de vignettes ou encore les flèches cliquables. L’intérêt de ce type de visites virtuelles est lié au fait qu’elles peuvent être enrichies de zones cliquables (points d’intérêts ou hotspot) qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des contenus textes, photos, audio ou encore vidéo.

Exemple : visite virtuelle du campus d’HEC 

Concrètement les visites virtuelles permettent de présenter des espaces de façon ludique, dynamique et immersive sur un site internet ou une application mobile avec un temps de chargement très faible. L’intégration de ce type de contenus impacte principalement le temps passé par l’internaute sur un site ou une application et par conséquent son engagement vis à vis de l’annonceur. En moyenne, on estime qu’une visite virtuelle intégrée en page d’accueil d’un site permet d’augmenter la durée moyenne de visite d’un internaute de 30%.

Pourquoi les solutions de Google ne sont pas satisfaisantes

Si Google a investi des millions de dollars dans Streetview et ArtProject, ces solutions ne sont toutefois pas satisfaisantes en terme technique et juridique pour les professionnels. En effet, l’ensemble des images réalisées et hébergées par Google accessibles sur Streetview et ArtProject reste la propriété de Google. Il est impossible pour un professionnel de modifier, administrer ou personnaliser ces visites virtuelles dont il ne peut obtenir les sources. Par ailleurs, Google privilégie le volume sur la qualité des images. Celles-ci présentent souvent d’importantes distorsions et sont la plupart du temps peu valorisantes. Enfin les visites proposées par Google sont peu enrichies et ne sont pas accessibles ni sur tablettes ni sur Smartphones ce qui représente un réel handicap alors que plus de la moitié des connexions sont effectuées depuis des terminaux mobiles.

Vue Galerie des Glaces au Château de Versailles par Google

Vue réalisée par une société spécialisée

En définitive si Google a joué un rôle déterminant dans le processus de démocratisation de ce type de média, les sociétés spécialisées semblent aujourd’hui mieux armées pour répondre aux besoins spécifiques de leurs clients dans ce domaine.