Vincent Paolantonacci, porteur du projet Phoenix

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     08/11/17    
vincent paolantonacci porteur projet phoenix

Je suis papa d’un petit garçon de 13 ans qui grandit en fauteuil roulant électrique et je me suis aperçu qu’au sein de notre environnement rural, les difficultés sont quotidiennes : manque d’aménagement des trottoirs, incivisme avec des véhicules qui se garent sur ceux aménagés… 

Un fauteuil électrique pèse souvent plus d’un kilo, sans compter le poids de son utilisateur, et 99 % de ceux sur le marché ne franchissent pas une marche de plus de 8 centimètres de haut. La personne qui se déplace s’avère très limitée quant à son autonomie, en dehors de milieux urbains complètement aménagés, qui restent assez rares. Il est possible de pallier ces difficultés en emmenant une aide technique telle qu’une rampe pliable mais cela implique d’avoir une personne à disposition. Un jour, alors que nous étions au cinéma avec ses amis, ces derniers ont voulu s’installer au niveau des rangées situées plus bas, séparées par quelques petites marches d’une dizaine de centimètres. En observant la scène, j’ai vu mon fils bloqué en haut puisqu’il ne pouvait circuler que sur la partie accessible, de plain-pied… J’ai alors cherché un fauteuil doté de fonctionnalités plus avancées mais je n’ai rien trouvé donc je me suis mis à imaginer un modèle plus adapté. Il s’agissait de concevoir un fauteuil polyvalent, qui puisse franchir ces trottoirs ainsi que quelques marches d’un escalier mais aussi verticaliser l’utilisateur, afin d’augmenter le champ des possibles des personnes handicapées et soulager le quotidien des aidants. La Fabrique Aviva nous a permis à la fois de financer notre projet à hauteur de 50 000 euros et de réaliser une étude de faisabilité indispensable mais aussi de lui donner une certaine visibilité.

Donnez une note à cet article