Vente-privée élargit sa gamme en rachetant Le Petit Ballon

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    14/04/17    0
vente privee elargit gamme rachetant petit ballon

Le cofondateur de Vente-privée Jacques-Antoine Granjon annonçait le 12 avril dernier son rachat de la majorité de la start-up toulousaine Le Petit Ballon. Le géant du déstockage en ligne peut désormais étendre son éventail de produits en augmentant son offre de vins. Le Petit Ballon quant à lui, gagne un collaborateur de taille.

Deux entreprises faites pour s’associer

La jeune pousse toulousaine Le Petit Ballon voit le jour en 2011. Basée sur un système d’abonnement, elle propose d’envoyer à ses utilisateurs deux bouteilles de vins par mois pour une dégustation. Avec 60 000 abonnés, elle a envoyé un million de bouteilles en 2016 et présente un chiffre d’affaires de huit millions d’euros. Vente-privée quant à elle, dénombre 30millions de membres français.Les deux firmes se rencontraient l’année dernière, et déjà, le désir de collaborer naissait entre les deux entreprises. Martin Ohannessian, fondateur du Petit Ballon, explique qu’il avait alors été séduit par cette idée : « On s'est rendu compte qu'on partageait un vrai esprit entrepreneurial et qu'on était complémentaires. On a la même vision du vin de demain. On veut en faire quelque chose de pas forcément compliqué, avec une approche disruptive. » Jacques-Antoine Granjon, PDG et cofondateur de Vente-privée déclare qu’il a toujours cru à l’union des deux sociétés.

Une association profitable aux deux parties

Les deux entreprises se réjouissent de cette union. Si Vente-privée proposait déjà des vins sur son site d’e-commerce, elle va désormais pouvoir étendre son offre. Jacques-Antoine Granjon explique notamment que « Cette acquisition va nous permettre d'avoir un ton différent pour parler d'œnologie. Nous voulons réinventer l'expérience de shopping du vin en ligne ». De son côté, Le Petit Ballon annonce fièrement sur son site : « Le Petit Ballon est fier de vous annoncer une étape stratégique de son développement avec la prise de participation de Vente-privée dans son capital ». Les quatre fondateurs de la jeune pousse toulousaine restent à sa tête et elle conserve sa boutique parisienne ainsi que son réseau : le Petit Ballon livre en France, en Belgique et au Royaume-Uni. Une injection régulière de capitaux grâce au partenariat avec Vente-privée lui assure un développement rapide. De son côté, le leader mondial du déstockage bénéficie du ton ludique et de la spécialisation du Petit Ballon pour son rayon vins.

Prochaine étape : l’international

Le fondateur de Vente-privée ambitionne de s’exporter encore plus à l’étranger. Avec cinq millions de bouteilles écoulées en 2016, le site de ventes événementielles réalisait 5% de son chiffre d’affaires avec le vin. Marc-Antoine Granjon indique cependant sa volonté de conquérir les marchés belges avec Vente-Exclusive.com, espagnol avec Privalia.com, du suisse e-boutich.ch et du danois Design&Friends. En comptant la clientèle du Petit Ballon, le géant du e-commerce semble bien parti !

Donnez une note à cet article
d Vidéo
20 juillet 2017 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires