Vendreaunpromoteur.com, à l’origine d’un nouveau métier

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    30/03/17    0
endreaunpromoteurcom origine nouveau metier

Fort de son expérience de salarié mais également d’associé chez un promoteur, Yann Legros décide de créer sa propre société. Il redéfinit le concept même du métier de promoteur en faisant de son entreprise le premier site d’information sur le conseil pour vendre un terrain à un promoteur. Rencontre.

Comment est née l’idée de Vendreaunpromoteur.com ?

Anciennement salarié puis associé chez un promoteur, j’ai constaté qu’il était très difficile de trouver puis négocier des terrains souvent à cause de l’image négative qu’un promoteur peut avoir aux yeux des vendeurs. Il m’est alors venu l’idée de créer un nouveau métier. Ce métier est, en quelque sorte, le même qu’un courtier en financement qui recherche le meilleur crédit pour son client en faisant le tour des banques. Nous sommes donc l’intermédiaire entre le vendeur et les différents promoteurs afin de valoriser et négocier la vente du terrain de façon professionnelle et pérenne. 

Comment s’est passé le démarrage de l’entreprise ?

Au lancement, il a tout d’abord fallu réfléchir à une stratégie pour se faire connaître et ainsi capter de nouveaux clients. Nous avons créé le site internet vendreaunpromoteur.com et nous l’avons référencé, une activité importante que nous faisons évoluer au quotidien. Il a fallu créer des supports de communication afin d’être représenté comme de vrais professionnels du secteur. Et, il a fallu négocier des partenariats avec l’ensemble des promoteurs, actuellement en cours de finalisation. En parallèle, nous démarchons les vendeurs, afin d’avancer vers des contrats, qui ont été tout de suite intéressés et même étonnés qu’une telle démarche puisse exister.

Aujourd’hui, quels sont vos clients ?

Nos clients sont les vendeurs de terrain. Nous leur apportons une réelle valeur ajoutée dans le conseil, le suivi et l’accompagnement. Notre démarche est, en plus de cela, totalement gratuite et transparente pour le vendeur qui nous fait confiance et va jusqu’au bout avec nous car nous sommes rémunérés par le promoteur lorsque la vente est conclue. Il serait vraiment dommage et parfois préjudiciable pour lui qu’un vendeur se passe de nos services.

Quel a été le moment clé de votre entreprise ?

Le moment clé a été le passage de la théorie à la pratique : sur le terrain et sur internet en voyant les premiers retours, en tissant les premiers contacts, les premiers partenariats. On ne part de rien. Il demeure motivant et stimulant de voir que des gens adhèrent à son idée. 

Par rapport au simple métier de promoteur, quels changements impliquent celui de « courtier en promotion » au niveau de l’organisation ?

Je dirai que le mot « simple promoteur » est déjà antinomique car c’est un métier très vaste et très compliqué à appréhendé. Il touche de multiples fonctions qui sont juridique : pour les négociations des terrains, les contrats, les actes chez les notaires, les dépôts de permis de construire…. commerciale : pour trouver les terrains les négociers, les signers, commercialiser les résidences… et enfin comptable : pour négocier avec les banques, monter le projet financier…. Notre métier est encore plus vaste et passionnant car  il faut connaitre tous ces aspects pour pouvoir les exprimer au client vendeur afin qu’il comprenne les problématiques et les délais d’une telle vente. On y ajoute un aspect de conseil afin de pouvoir valoriser correctement le terrain ou la maison à vendre afin de trouver une issue sereine à la vente.

Qu’envisagez-vous pour la suite ?

J’envisage un développement progressif dans 2 autres métropoles du Sud qui sont Bordeaux et Montpellier et si tout fonctionne comme espéré, les 10 plus grandes villes françaises dans les 3 ans.

Vie pro / vie perso, vous parvenez à suivre le rythme ? 

Ce n’est pas toujours évident mais il est primordial de s’accorder un temps pour tout. Quand je suis au travail, je n’ai pas la tête ailleurs et j’essaie d’être très efficace. Je m’impose ensuite des temps pour faire du sport, m’aérer et me défouler pour évacuer le stress. Enfin, une partie de mes week-ends est consacré à ma vie de famille pendant lequel je ne pense plus au travail, je ne réponds plus au téléphone…. Ces instants sont impératifs pour un bon équilibre.

Que représente la notion d’entrepreneuriat pour vous ?

Être entrepreneur c’est être très polyvalent et passionné. Il faut pouvoir toucher à tous les domaines et passer le temps nécessaire pour faire et passer chaque étape dans de bonnes conditions. Certaines tâches prennent quelques heures d’autres des semaines. Il faut rester passionné car certaines étapes sont difficiles mais la récompense est encore meilleure quand on arrive à les franchir.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
19 novembre 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires