Vendre à domicile : avantages et inconvénients

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     16/08/17    
vendre domicile avantages inconvenients

En marge des autres professions libérales, la vente à domicile, même avec ses nombreux avantages, ne manque pas d’inconvénients. Si vous êtes micro-entrepreneur et que vous souhaitez exploiter ce secteur, il faudra tenir compte des points forts et des points faibles de cette profession atypique avant de vous lancer.

La vente à domicile : un secteur avantageux

Le secteur de la vente à domicile est en pleine expansion. Si certains préfèrent se rendre chez le client plutôt que d’attendre sagement derrière un poste d’ordinateur ou la caisse d’une boutique, c’est pour les nombreux avantages que cette stratégie de vente peuvent offrir :

- Une rémunération évolutive : Grâce au principe de la vente à domicile, votre rémunération n’est jamais fixe (même si vous travaillez dans une entreprise de vente à domicile). Elle évolue selon vos ventes et selon votre investissement. Dans ce travail, la motivation est la clé du succès. Plus vous travaillez, mieux vous gagnerez votre vie.

- Des horaires flexibles : Libre à vous de choisir vos horaires de travail. En matinée ou l’après-midi, vous pouvez réaliser les ventes nécessaires à votre effectif. Il est toutefois vivement recommandé de mettre en place un agenda de travail. La régularité et l’organisation sont de mise pour cette activité.

Opportunités de carrière : Aussi nombreuses soient-elles, les perspectives de carrière dans une entreprise de ventes ordinaires sont limitées. Avec les ventes à domicile, plusieurs opportunités s’offrent à vous. C’est un travail évolutif sur terrain qui pourrait mettre sur votre chemin des occasions inattendues, pouvant booster votre carrière.

Sans attaches ni supervision : En tant que micro-entrepreneur, vous deviendrez votre propre patron. Plus besoin de vous conformer à une conduite qu’on vous aurait dictée. Vous fixez vous-mêmes vos objectifs de travail, votre stratégie marketing et votre système de management.

Liberté d’organisation, horaires choisis et autonomie, la vente à domicile a tout pour attirer de plus en plus d’entrepreneurs. Sachez aussi que les démarches administratives pour définir votre statut juridique sont simples à réaliser : vendeur à domicile indépendant (VDI) ou agent commercial ou commerçant.

La vente à domicile : des inconvénients quand-même !

Même si ce secteur présente des avantages considérables, il comporte toutefois certains inconvénients. La vente à domicile est alors un travail de micro-entrepreneur à part entière où les difficultés ne manquent pas :

- Une prédisposition nécessaire : N’est pas vendeur à domicile qui veut ! Ce n’est pas toujours une partie de plaisir de débarquer dans le salon d’un client pour lui proposer vos articles. Il faut être motivé, avoir de la personnalité, le sens de l’éloquence et de l’humour. Face aux attentes parfois irréalisables de vos clients, vous devez continuer à convaincre sans vous décourager.

Pas d’allocation chômage : Si le statut de vendeur à domicile donne droit aux prestations sociales et à la cotisation pour la retraite, il ne permet pas d’accéder à une allocation chômage ou à des indemnités de licenciement. Comme le vendeur est capable d’avoir un second travail, il ne bénéficie que de très peu d’avantages d’indemnisation en cas d’échec professionnel.

Ainsi, le vendeur à domicile n’est jamais épargné des aléas de l’univers professionnel. Comme pour tout micro-entrepreneur, il bénéficie d’avantages et de libertés qu’il doit apprendre à gérer pour ne pas qu’ils se retournent contre lui.

Donnez une note à cet article