Trouver un business model rentable

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     11/10/16    
Trouver un business model rentable

Penser au business model qui va vous permettre de gagner de l’argent doit être une des premières réflexions lorsque vous envisagez un concept.

Sans business model viable, pas d’argent. Et sans argent, pas d’entreprise à succès ! Ça a le mérite d’être clair. Intégrez votre réflexion sur le business model à adopter dès la conception même de votre produit. Le business model n’est pas un à côté auquel on pense accessoirement ! Rassurez-vous, si vous avez oublié de réfléchir au business model de votre entreprise, vos investisseurs potentiels ne manqueront pas de vous le rappeler !

Quelques exemples de business models

Financement par la publicité : C’est le modèle utilisé par les offres gratuites ou la plupart des sites web. Un modèle redoutablement efficace sur Internet…. Si vous avez des millions de visiteurs chaque jour !

Le freemium : Petit mix entre les modèles gratuits et le payant. Il consiste à faire payer une partie de l’offre en laissant à disposition gratuitement l’autre partie.

Modèle dit de l’hameçon : C’est le modèle qui a fait la fortune des vendeurs de rasoirs ou d’imprimantes, obligés de s’approvisionner régulièrement pour continuer à utiliser un produit de base, souvent vendu peu cher.

Le low-cost : Un modèle qui fait fureur en ces temps de crise ! Popularisé par des marques comme Ryanair, le modèle de low-cost consiste à économiser sur tous les éléments possibles pour pouvoir proposer une offre moins haut de gamme, mais résolument moins chère que celle de ses concurrents.

L’abonnement : On a beaucoup entendu parler de ce modèle cette année avec l’arrivée massive de boxs en tous genres sur le marché. Ce modèle offre une bonne récurrence de revenus et garantit la stabilité de l’entreprise. 

La location : Auparavant utilisé dans des secteurs tels que l’immobilier et l’automobile, le système de la location se généralise désormais à tous les domaines.

Les enchères : Adoubé par eBay, ce business model revient en force depuis quelques années. Un modèle qui, bien géré, peut être très rentable.

L’affiliation : Un système inventé par Amazon pour assurer, moyennant finances, une promotion de ses livres sur d’autres sites. L’affiliation permet notamment à des bloggeurs de monétiser leur site.

La transaction : Peut-être le business model le plus ancien. Consiste à revendre avec une marge des produits achetés à des grossistes. C’est le modèle de la grande distribution ou des sites e-commerce.

La désintermédiation : C’est typiquement le modèle d’un Amazon. Le système consiste à court-circuiter le canal traditionnel de la distribution : grossiste, détaillant, client.
Le micro-paiement : Business model prisé par les sites de jeux vidéo en ligne notamment. Il consiste à se rémunérer grâce à de petites mais fréquentes dépenses du client.

Le paiement à l’utilisation ou à l’accès : Un business model qui se développe de plus en plus. On peut citer l’exemple d’un café en Russie qui ne fait pas payer ses boissons, mais qui monnaye le temps passé dans le bar par ses clients.
Le modèle des revenus associés : Consiste à offrir un produit mais à faire payer les services allant avec, ou inversement.

Le paiement au résultat : Le client ne paye que ce qui a été réalisé effectivement par son prestataire. C’est le business model associé au coût par clic par exemple.

Le paiement volontaire : C’est la grande tendance qui est en train d’apparaître. Le client ne paie que le prix qu’il estime être le bon. On trouve ce type de business model dans des restaurants par exemple. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est un modèle qui peut s’avérer être très rentable !

Donnez une note à cet article