Trouver les bons locaux : quels critères privilégier ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     02/02/16    
trouver bons locaux quels criteres privilegier

Parmi les nombreux choix cruciaux qui s’imposent à l’entrepreneur, le choix de ses locaux professionnels n’est pas des moindres. Cette implantation va conditionner la vie, le rayonnement et les échanges de l’entreprise pour de longues années. Focus sur les critères qui doivent guider l’entrepreneur au moment de ce choix déterminant pour l’avenir de son entreprise.

1. La géographie économique

L’entrepreneur avisé optera pour une région offrant des pôles d’activités en adéquation avec son activité. Il y trouvera tous les atouts de filières existantes rodées et souvent des zones riches en partenaires potentiels. Il y recrutera aussi plus aisément la main d’œuvre qualifiée nécessaire à son expansion. En outre, les régions offrent de multiples services et aident à l’installation des entreprises qui leurs permettent de transformer des savoir-faire anciens en pôles d’excellences de renommée internationale.

2. Le prix et la forme d’acquisition

La pérennité d’une entreprise réside dans sa capacité à conserver même par mauvais temps économique un équilibre solide. Le chef d’entreprise à tout intérêt à ne pas s’endetter de manière excessive et à opter pour le régime fiscal le plus avantageux. A ce titre, l’achat des locaux professionnel par une SCI familiale qui assure leur location à l’entreprise exploitante offre de nombreux avantages.

3. L’emplacement

Il doit impérativement être choisi en adéquation avec l’activité développée. Une entreprise dépendante de flux logistiques importants évitera les centres villes pour se rapprocher des grands axes routiers et ferrés de la périphérie à l’inverse d’une structure de service ou de commerce qui privilégiera des rues passantes (sachez quantifier le nombre de passages). De même, le choix peut être rendu encore plus évident dans certaines zones franches qui apportent en plus de leurs caractéristiques propres des atouts fiscaux immédiats.

4. L’adaptation des locaux à l’activité

Un bon local commercial est celui qui permettra sans modification excessive et couteuse de démarrer l’activité rapidement. La surface, l’agencement et les équipements existants ou installables sont déterminants ainsi que leur capacité d’évolution dans le temps. Ces caractéristiques intrinsèques au local envisagé doivent coller à votre business plan.

5. Prendre en compte l’environnement

Pour une activité commerçante, une analyse préalable de l’offre et de la concurrence dans la zone est absolument primordiale. De même, une visite à l’urbanisme de la municipalité concernée est indispensable. Vous n’êtes, par exemple, pas à l’abri de travaux prévus dans la zone ou le quartier qui vont impacter ce dernier pour de longs mois.

6. Le cadre de vie

L’entreprise c’est aussi un cadre de vie qui lorsqu’il est agréable améliore l’ambiance en son sein et donc la productivité finale. La mise au vert n’est pas forcément une fin en soi! Un bel open space dans un centre-ville accessible et bien pourvu en parking peut s’avérer un choix tout aussi rationnel que celui d’une zone d’activité arborée en milieu rural.

On le voit, l’équation à résoudre possède de nombreuses inconnues. Sa résolution passe par un recentrage permanent sur le projet global. L’entreprise définit ses locaux et jamais l’inverse. Soyez exigeants et sachez voir loin. Ce choix va engager votre entreprise et en assurera le rayonnement pour longtemps. Celui-ci est une opération stratégique qui mérite une étude particulièrement approfondie.

Donnez une note à cet article