Travailler sur la première impression : personal branding

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/11/17    
travailler premiere impression personal branding

Apprenez à travailler votre apparence ou votre langage corporel pour donner dès la première rencontre une bonne impression à votre interlocuteur. Votre personnalité est le reflet de votre entreprise et de ses valeurs. Se préoccuper de votre image s’appelle le "personal branding". En fait, en un mot, Il s’agit d'appliquer les techniques marketing des marques à une personne. Apanage des professionnels de la communication, le "personal branding" est devenu un passage incontournable auprès des dirigeants de la nouvelle ère.

Sans-doute avez-vous déjà entendu quelqu’un vous dire : « Nous n’avons pas deux fois la chance de faire une bonne première impression » ? Sachez qu’il en va de même en networking et dans toute rencontre professionnelle. Que vous le souhaitiez ou non, le jugement leur est indissociable. Il tient donc à vous que celui-ci vous soit bénéfique.

Le compte à rebours 

À votre avis, combien de temps faut-il à la personne en face de vous pour vous jauger lors d’une première rencontre ? Exactement sept secondes. Sept petites secondes lui suffisent pour porter un jugement préalable sur vous et estimer si vous valez la peine qu’elle vous accorde plus de temps ou non.

Le compte à rebours démarre dès que vous rencontrez quelqu’un pour la première fois au cours de vos activités de networking ou de rendez-vous dans un salon par exemple : la personne en face de vous commence à vous évaluer sur la base de votre apparence, de votre langage corporel, des mots que vous choisissez et de votre professionnalisme. Tous ces facteurs combinés participent à la perception qu’elle finit par avoir de vous. Aussi superficielle soit-elle, cette perception devient sa réalité de façon quasi instantanée.

La perception est la réalité de l’autre

Conscient de ce fait, et de celui que vous devez optimiser le temps, il importe, pour vous, de créer une première impression à la fois forte et surtout positive. Travaillez alors votre apparence. L’image que vous souhaitez donner est celle d’un chef d’entreprise professionnel. Par conséquent, l’impression que vous ferez sera plus convaincante si vous portez une tenue qui correspond aux critères de votre interlocuteur. Vos vêtements, vos bijoux et accessoires donnent des indications plus précises que vous ne le pensez sur votre personnalité mais parfois aussi sur les codes et valeurs du métier. Il n’est pas rare qu’un kinésithérapeute vous accueille en blouse blanche et son objectif est bien sûr de vous rassurer sur ses compétences Chaque milieu a ses codes propres et les jeunes dirigeants peuvent opter selon les circonstances pour des tenues différentes et ainsi casser les codes de la tradition en mettant un jeans assorti d’une veste de costume. En revanche, dans les métiers commerciaux, ne pas porter de costume est signe d’un certain laisser-aller. A vous de choisir la tenue opportune. Aujourd’hui tout est possible mais la règle numéro 1 est de tenir compte aussi de la personnalité de votre interlocuteur.

Soigner son langage corporel

Vous devez également devenir plus attentif à votre langage corporel, en demandant l’aide d’un proche. Il pourra observer les mouvements corporels que vous avez tendance à faire pour décrypter le message que vous transmettez sans parler. Votre gestuelle a une importance primordiale. Prenez une attention particulière aux balancements des jambes lorsque vous êtes assis, à ne pas triturer vos cheveux ….et pour cela demandez à des proches de vous indiquer vos gestes agaçants et prenez le temps de vous entraîner à les maîtriser.
Selon Jean-Noël Kapferer. "La marque ne peut pas être une image plaquée. Les gens cherchent de l'authenticité. Comme il semblerait étrange que le chocolatier Lindt tente de se promouvoir comme une marque de produits alimentaires destinée aux sportifs, n'essayez pas de vous faire passer ce que vous n'êtes pas. A moins d'être un excellent acteur, vous serez rapidement démasqué. Au contraire, vous devez partir de qui vous êtes vraiment. »

Donnez une note à cet article