Tourner la page après avoir vendu sa boîte : est-ce vraiment facile ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/04/16    
tourner page apres avoir vendu boite vraiment facile

Même en cas de vente réussie, il n’est jamais simple pour un entrepreneur de rebondir après avoir quitté la société qu’il a créée. S’il est nécessaire de tourner la page et d’envisager des projets nouveaux, une phase de réflexion et de doute s’ensuit généralement après toute opération de ce type. Pour un chef d’entreprise, quelles sont les étapes qui suivent une vente et comment rebondir au mieux ?

Une phase initiale délicate

Les psychologues du travail insistent sur le fait qu’une vente peut être mal acceptée par les entrepreneurs. Ceux-ci investissent beaucoup d’eux-mêmes dans leur affaire et un lien émotionnel s’est tissé avec l’entreprise. Après une vente, un sentiment de vide et une phase de décompression peuvent apparaître. Une première phase de repos est recommandée, qui pour certains s’apparentent presque à une période de deuil. De trois à six mois sont nécessaires pour que les chefs d’entreprise acceptent de passer à autre chose. Durant cette période, les experts conseillent de s’orienter vers une activité source de plaisir et non de stress, un bon moyen de se ressourcer avant de se donner de nouveaux objectifs.

Une période de questionnement

Les entrepreneurs entrent ensuite dans la phase du bilan. Elle consiste à se remettre en question en faisant un point complet sur sa situation, ses réussites comme ses échecs dans sa dernière expérience et ses aspirations pour l’avenir. Pour réaliser cette transition difficile entre la fin d’une activité et le début d’une nouvelle, il est bon de prendre le temps de savoir ce que l’on veut faire, et de quelle manière. Cette période peut être délicate et les entrepreneurs ont parfois besoin de soutien, tout comme les chefs d’entreprise qui ont perdu leur société suite à un dépôt de bilan. Si la situation financière est moins précaire après une vente, les doutes et le sentiment de frustration sont bien souvent identiques.

L’importance de conserver son réseau

Pour sortir de cette période de doute, il est indispensable de conserver un pied dans le monde professionnel. Cela passe notamment par le fait de maintenir son réseau intact, en prenant des contacts réguliers avec des clients et des collaborateurs. Ces échanges peuvent être de grandes sources d’opportunités, au cours desquels des occasions intéressantes seront à saisir. Trouver un nouveau poste en entreprise ou rejoindre un projet séduisant à ses débuts est bien plus simple lorsque l’on peut s’appuyer pour cela sur un réseau fort et dynamique.

La possibilité de rebondir

La perte d’une entreprise, surtout lorsqu’elle est rachetée par une plus grosse entité, ne doit pas être perçue comme un échec. Pour parvenir à tourner la page, il est bon de se souvenir de ce qui a marché dans son action à la tête de la société, mais aussi des erreurs à ne plus commettre dans un projet futur. Parvenir à se projeter sur une nouvelle activité est le meilleur moyen de repartir de l’avant. Pour les entrepreneurs, deux options s’offrent alors : dans le cas d’un bénéfice moindre, une transition en douceur vers le salariat, et quand la vente a été une réussite le retour au rôle de porteur de projet, en cherchant à développer une nouvelle idée entrepreneuriale.

Donnez une note à cet article