Top des start-up avec un concept pour les enfants

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/03/18    
top start up concept enfants

Les start-up sont souvent reconnues pour avoir des idées innovantes, elles s’adressent aussi aux enfants et à leur univers. Que ce soit pour rassurer les parents ou pour amuser les enfants, les concepts et les créations d’entreprise se multiplient. Les besoins demeurent de plus en plus scrutés par les entreprises entraînant de nouvelles innovations, parfois très farfelues.

E-Takes Care

Avec son thermomètre Tucky, E takes Care une start-up française a déjà su convaincre beaucoup de parents pour prendre soin de leur bambin. Sous la forme d’un gros pansement, Tucky possède un capteur pour prendre la température et connaitre la position du bébé dans le lit. Ce dispositif a été certifié ISO 13485 et s’accompagne d’une application pour rassurer les parents. En 2016, l’entreprise vendait environ 80 000 pièces par an.

Oliba

Quel parent ou enfant n’a jamais paniqué à l’idée d’égarer le doudou, Oliba a voulu résoudre le problème. Cette start-up française commercialise une balise sous forme de chouette à attacher au doudou. Elle permet aussi de lire des histoires et de faire veilleuse pour réconforter l’enfant avant d’aller dormir, tout ceci pouvant être contrôlé par les parents à distance, à l’aide d’une application. La start-up a remporté le concours d’entrepreneures Wonder Women of Paris en 2015.

C-Way

Cette start-up a vu le jour en 2013, elle a pour concept de développer des bracelets connectés avec traceur GPS pour les enfants. Le bracelet étant relié à l’application, elle aide les parents à savoir où leurs enfants se trouvent. Pour s’adapter d’autant plus aux petites têtes blondes, la start-up a réalisé un design confortable pour le bracelet coïncidant avec la vie quotidienne des enfants. Dernièrement, elle a présenté Memoo au CES 2018, un assistant connecté pour qu’ils puissent vivre comme des grands (avec un agenda connecté, la météo, des radios enfantines, et une possibilité de message vocal transmis sur l’application).

Blue Beep

Bluebeep a commercialisé des capteurs pouvant être installé sur les objets dangereux de bébé. Il s’agit de prévenir l’adulte via une application lorsque la chaise haute, le siège auto où la table à langer mettent l’enfant en danger. L’entreprise a été fondée en 2015 et fait désormais partie du groupe « La French Tech », un collectif pour la croissance des start-up.

Botaki

Cette start-up a lancé un objet connecté pour enfant, sous forme de totem, il se place dans le pot d’une plante pour aider l’enfant à jardiner et à prendre soin de celle-ci. Un avatar virtuel se situe dans le totem pour rendre l’activité ludique et amusante. Il est même possible de faire des jeux avec le l’avatar virtuel pour sensibiliser l’enfant à la nature. La start-up a été financée grâce aux internautes sur la plateforme Ulule avec plus de 20 000 euros récoltés. 

Le cahier de dessin animé

Lancé par les Editions animées, le principe de cet outil pour enfant consiste à faire un coloriage pour ensuite le photographier, il se transforme alors en une animation. L’enfant peut alors voir son coloriage s’animer sous ses yeux grâce à l’application BlinkBook. La start-up a réalisé une campagne Kisskissbankbank pour développer son concept et les différents cahiers de coloriage. À ses débuts, l’entreprise a réussi à lever presque 60 000 euros pour réaliser ce pari.

Le café pour enfant

Un nouveau concept commence à faire fureur dans la capitale et attire de nombreux parents et enfants. Il s’agit des cafés pour enfants. Ils proposent un espace leur étant entièrement dédié. Ces espaces ludiques séduisent aussi les parents pouvant se retrouver dans un endroit où leur progéniture n’est pas vue d’un mauvais œil. Le plus vieux de tous ces cafés s’appelle le Cafézoïde, il a désormais une vraie notoriété grâce à de nombreux articles dans la presse. Ces cafés se placent comme un concept innovant laissant plus de place aux enfants dans la sphère sociale.

Play outside

Cette toute jeune start-up s’est spécialisée dans le jeu pour enfant, mais pas n’importe comment. Play Outside consiste pour les enfants à réaliser des défis dehors (faire une promenade, aller au musée, etc.) en échange d’une récompense (monnaie sur leurs jeux préférés, points). La start-up a fait partie de l’incubateur Telecom Paris Tech et compte viser le millier d’utilisateurs durant l’année.

Kidygo

Créée il y a 3 ans, cette start-up se définit comme une solution auprès de parents inquiets et de baby-sitter qui voyagent. Le principe est de mettre en relation des baby-sitters et des parents pour la garde de l’enfant lors de trajet en train ou en avion. En 2017, la start-up a réussi à lever plus de 300 000 euros auprès d’Aéroports de Lyon, permettant à l’entreprise de pouvoir se développer d’autant plus d’ici les prochaines années.

La Chouette box

Cette start-up a souhaité surfer sur la tendance des box, mais cette fois, il ne s’agit pas d’une box mode, gastronomie ou encore pour animaux, elle est consacrée aux enfants. Se voulant comme une proposition ludique, pratique et économique, la Chouette box contient du matériel pour réaliser des activités sur différents thèmes. Cette start-up parisienne fondée en 2013 rencontre un succès auprès des enfants et des parents.

Les concepts pour enfants s’étendent sur plusieurs domaines comme la technologie, la sécurité et la santé. Les start-up ont compris l’enjeu de créer des objets connectés pour tous. L’internet des objets devient de plus en plus varié s’adressant aux bébés, aux enfants, aux animaux, aux plantes et bien d’autres encore.

Donnez une note à cet article