Top 4 des entreprises qui pourraient guérir ou accompagner certaines maladies

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/06/15    
top entreprises pourraient guerir accompagner certaines maladies

Ces dix dernières années, la mondialisation a permis un progrès spectaculaire des technologies qui ont un impact non seulement sur les communications ou la vie quotidienne, mais aussi sur la santé et le traitement de maladies qui, avec le vieillissement et l'accroissement de la population mondiale, devient la priorité de chacun. Des entreprises travaillent au quotidien pour améliorer notre santé et celle des générations futures.

Perfint Healthcare

Cette entreprise basée en Inde a pour but d'aider les médecins pendant les opérations de chirurgie en leur apportant une aide robotisée. Le dernier-né, appelé Maxio, est capable d'aider les médecins notamment pour le traitement des tumeurs en indiquant aux médecins comment insérer l'aiguille dans la tumeur, en la guidant dans le corps du patient ... Il s'agit d'une aide médicale qui permet de soulager le travail des chirurgiens, mais aussi d'éviter des complications au cours de l'opération et de traiter plus efficacement et plus rapidement la tumeur. Ce robot a déjà été testé aux Etats-Unis, en Inde, en Allemagne et en Russie et s'apprête à être commercialisé au Japon, en Corée et en Chine.

Elminda

Notre cerveau est un peu comme un réseau autoroutier. Les connexions entre les neurones sont des routes et les neurones des points de passage à partir desquels l'information se transmet. La société Elminda a mis au point le scanner BNA et grâce à 256 électrodes placées sur la tête d'un patient, on peut visualiser la carte de notre cerveau et déterminer à quels endroits les informations sont les mieux transmises ou au contraire là où les neurones n'accomplissent pas leur travail. Il s'agit là d'une véritable révolution pour les maladies dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson, car on sera susceptible d'identifier les zones à traiter et on pourra déterminer l'effet de différents médicaments sur ces zones grâce à la carte du cerveau fournie par le scanner.

Organovo

Les médicaments passent par plusieurs tests cliniques : il y a d'abord les tests dans une boîte de Pétri, pour observer leurs effets, puis chez les souris et enfin chez l’Homme. De nombreux médicaments passent avec succès les deux premières phases, mais échouent au test clinique sur les humains. Cela ralentit énormément la recherche et empêche des médicaments très efficaces d'être mis sur le marché avant au minimum 10 ans. Organovo s'est spécialisé dans la recherche biologique alliée aux dernières prouesses technologiques comme l'imprimante 3D pour concevoir un corps qui reproduirait à l'identique le fonctionnement d'un vrai être humain sur le plan physiologique. Elle a réussi à répliquer des cellules et à les organiser comme dans un corps pour observer les effets de médicaments sur l'organisme. Cette invention pourrait révolutionner la recherche pharmaceutique en accélérant le processus d’essai clinique et en permettant à des médicaments d’être mis très rapidement sur le marché dans le cas d'une épidémie par exemple. La prochaine étape d’Organovo est de créer des organes à partir de l’imprimante 3D afin de combler la pénurie d’organes disponibles et ainsi sauver de nombreuses vies.

Hemarina

Le manque de sang est un frein à l’accès aux soins médicaux dans les pays pauvres, mais aussi dans les pays riches puisque 100 millions de litres de sang manquent dans le monde chaque année. La start-up Hemarina promet donc une véritable révolution dans le monde médical avec la découverte d’un liquide sécrété par un petit ver marin contenant des molécules pouvant transporter l’oxygène à la manière des globules rouges. Tous les avantages sans les inconvénients : n’étant entouré d’aucune cellule, cette molécule ne possède pas de groupe sanguin ou de rhésus et est donc universelle. De plus, elle est plus petite qu’un globule rouge classique et peut donc apporter de l’oxygène là où l’accès est difficile (traumatisme crânien, hémorragies…). Il s’agit donc d’une découverte qui pourrait considérablement bouleverser le monde de la médecine.

Donnez une note à cet article