Top 6 des attitudes de vos salariés qui vous agacent

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     06/09/17    
Top 6 des attitudes de vos salaries qui vous agacent

Certaines attitudes peuvent rapidement agacer n’importe quel dirigeant d’entreprise, pour ne pas dire n’importe quel responsable. Ces gestes, à force d'être répétés inlassablement, peuvent se solder par votre volonté de vous séparer de votre collaborateur. Petit zoom sur ces manies agaçantes.

Le retardataire

Votre salarié arrive en retard tous les jours ou quasiment et il a toujours une bonne excuse (même si aucun justificatif) : panne de réveil, problème de transport (le plus fréquent, à croire que cela fonctionne partout mais jamais chez lui), soirée un peu trop arrosée (si vous vous entendez bien avec lui), voisins qui ont fait la fête jusqu’à des heures indécentes … Toutes les excuses possibles et imaginables sont bonnes. N’oubliez pas de lui rappeler que les horaires sont les horaires et qu’il n’y échappe pas, comme tout le monde.

L’absent

Votre salarié est tout le temps malade et ne vous donne un justificatif qu’une fois sur trois. Gastro, rhume, … tout y passe et bien sûr il n’a pas pu se rendre chez le médecin. Vous remarquez que ces phénomènes arrivent souvent les vendredi et les lundi et toutes les excuses de toutes les natures y passent : plombier qui doit venir à la dernière minute, rendez-vous importants, … Vous avez l’impression que tous les maux du monde s’abattent sur lui et vous commencez à ne plus y croire. N’hésitez pas à demander des justificatifs et à lui envoyer un recommandé si nécessaire afin que ce type de comportements s’arrêtent. Au pire séparez-vous de votre collaborateur si cela ne change pas.

Le râleur / Le contestataire

Il est difficile de mettre une bonne ambiance dans une entreprise mais il est très facile de la rendre négative. L’éternel râleur n’est jamais content de rien. Il râle tout le temps, souvent pour des choses mineures et sans intérêt et n’est jamais d’accord avec quoi que ce soit. Parfois, il a raison bien évidemment mais la plupart du temps, il semble simplement chercher un motif pour se plaindre. N’hésitez pas à le convoquer en réunion pour lui signaler que c’est assez désagréable de l’entendre râler tout le temps car il n’a peut être pas conscience de son comportement et qu’il peut déranger les autres, voire nuire à l’ambiance générale.

Le « glandeur »

Plus difficile à repérer car souvent assez discret, le glandeur passe son temps à surfer sur internet et à y regarder ces futures achats de billets de trains, les dernières news qui n’ont aucun rapport avec le travail ou encore à rechercher la dernière voiture à acheter. Le glandeur est souvent une personne qui parait très occupée. Pour l’identifier, n’hésitez pas à lui demander des tâches sur une journée et vérifier ce qu’il a produit. Si l’exécution est beaucoup trop lente, vous pourrez vous poser des questions. Mais attention, la lenteur ne signifie pas forcément que la personne ne travaille pas.

Le chronophage

En général bien intégré à l’équipe, le chronophage est celui qui fait perdre du temps à tout le monde et nuit à la productivité de tous. Loin de se contenter de faire quelques blagues avec ses collègues, il va les chercher pour toutes les pauses (voire les incite même quand ils n’en ont pas envie) et y va en général en petit groupe. Il passe son temps à communiquer avec les autres par textos, emails, … alors que les personnes se trouvent parfois en face de lui. N’hésitez pas à lui rappeler que vous êtes au travail s’il abuse. Un peu, c’est bien, mais trop peut nuire à l’entreprise qui se doit de produire pour que tout le monde ne finisse pas contraint d'aller s’amuser sur les bancs de Pôle Emploi.

La mauvaise langue

Ce type de salarié se révèle tout particulièrement désagréable car vous, ou les personnes visées, ne s’aperçoivent généralement de son caractère que quelques temps après. Bruits de couloir, mythes et légendes, il est souvent à l’origine de conflits. S’il finit toujours par être détesté à force de critiquer ou parce qu’il critique la mauvaise personne auprès du mauvais interlocuteur, il vous faut en général du temps pour l’identifier.

Si vous reconnaissez un de ses profils au sein de votre entreprise, espérez que cela ne soit pas vous…

Donnez une note à cet article