Le top des applications et plateformes dédiées aux animaux de compagnie

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/07/18    
top applications plateformes dediees animaux compagnie

L'engouement des Français pour les animaux de compagnie est toujours aussi fort. Leur présence est de pas moins de  63 millions dans l'Hexagone selon d'une enquête menée par la Facco (Fédération des fabricants d'aliments pour chiens, chats et oiseaux,ndlr) et Kantar TNS (entreprise de sondages français, ndlr) en 2016. Il y aurait 33 millions de poissons, 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens. Le marché des animaux domestiques est important avec plus de 4,6 milliards par an dépensés dont 3,3 milliard dans l'alimentation et 583 millions dans l’hygiène et les soins, selon une étude réalisée par Promojardin/Prom'animal (association pour la promotion du jardinage, de l'amélioration de l'environnement et du cadre de vie végétal et animal, ndlr). Avec l'arrivée des nouvelles technologies, des entreprises et start-up se sont lancées dans ce marché, en créant des applications et plateformes utiles pour l'animal et son maître. Tour d'horizon de quelques applications et plateformes qui rendent heureux les animaux et aident particulièrement leurs propriétaires.

Le marché des animaux domestiques cherche constamment à se développer par le biais de l'innovation. L'affection toujours aussi importante pour les chats, les chiens et autres espèces attirent l’intérêt des entreprises et des start-up. Afin de séduire les propriétaires et leurs animaux ainsi que  rendre leur vie plus facile, elles proposent de multiples offres et services notamment à travers les applications Smartphones et les plateformes web. Du service d'adoption au réseau social pour animaux en passant par un système de géolocalisation pour retrouver son compagnon à quatre pattes, autant de concepts qui se mettent en place.

Adopte-moi :  recueillir un chien ou un chat en un clic

La SPA estime en France à 100 000, le nombre de chiens et de chats abandonnés chaque année, dont 60 000 pendant l'été. La start-up Wamiz fondée en 2009 par Adrien Magdelaine et Adrien Ducousset cherche à combattre ce problème. Disposant d'une plateforme web qui propose des actualités et des conseils sur le monde animalier, elle a créé une application d'adoption pour chiens et chats en 2015, dénommée « Adopte-moi ». Totalement gratuite, elle permet de choisir son futur animal de compagnie à travers plus de 5000 annonces partout en France. Le programme reprend les mêmes codes que la célèbre application de rencontre, Tinder. En quelques clics, grâce à la géolocalisation, l'utilisateur peut trouver le chien ou le chat qui correspond à son lieu de vie. Des profils avec photos apparaissent et le futur propriétaire peut les faire défiler selon sa guise. Il doit simplement cliquer sur une icône en forme de cœur pour découvrir l'annonce complète de l'animal avec la description précise comme la mention de l'âge ou du sexe ainsi que le lieu du refuge où celui-ci est placé. La personne pourra ainsi contacter l'établissement et venir chercher l'animal. La start-up a lancé une autre plateforme, la « Wamiz Box », qui propose chaque mois un coffret rempli de friandises, jouets, produits d'hygiène et autres accessoires.

Yummypets : un réseau social pour les animaux

La start-up Octopepper créée en 2012 par Mathieu Chollon et Matthieu Glayrouse, a lancé un réseau social spécialement dédié aux animaux. Les propriétaires inscrivent leur fidèle compagnon sur la plateforme. Similaire à Facebook, l'utilisateur crée un profil en indiquant le nom, le sexe, la race ainsi que le jouet préféré de son animal, tout en ajoutant une photo de celui-ci. Libre alors au maitre de poster des statuts, des photos ou des vidéos de son fidèle compagnon. D'autres rubriques et fonctionnalités sont également proposées : un forum pour s'informer de l'actualité du monde animal, un magazine pour partager des conseils et un programme de sensibilisation à la cause animale. Le réseau social permet également de détecter des vétérinaires à proximité 24h/24 en cas d'urgence. La plateforme met en place également des jeux toute l'année comme des concours de photos et Yummy Or Not, un jeu où s'affrontent en duel des profils d'animaux pour voir qui est le plus populaire. À la clé : de nombreux cadeaux comme des goodies ou des bons d'achat. La plateforme fédère aujourd'hui plus de deux millions de passionnés d’animaux à travers le monde.

AnimaLost : retrouver son animal perdu

Créée en 2016 par deux sœurs Marine Palayer et Mélodie Hoppenot, la start-up A Family Affair a lancé une application collaborative dédiée aux animaux et à leurs propriétaires, AnimaLost. Elle permet d'aider à retrouver son animal gratuitement, par un réseau solidaire composé des utilisateurs du programme. Une page d'accueil dirige le maître sur une carte du territoire qui indique avec des logos de couleurs rouge et vert, les chiens ou chats, perdus ou vus, signalés par les autres utilisateurs. Géolocalisé, le propriétaire peut créer une « Amimalerte » où il renseigne des informations comme la photo de l'animal, le lieu de la perte et ses cordonnées. Des notifications sont envoyées sur son smartphone dès que son compagnon à quatre pattes sera trouvé dans ce périmètre. Si une personne voit un animal, elle se dirige sur la page d’accueil de l’application en cliquant sur « je l'ai vu » en décrivant celui-ci ou en le prenant en photo si elle a la possibilité de le faire. Si elle a pu le trouver et l'intercepter, elle peut l'indiquer et transmettre ses coordonnées pour être contactée. Une version web est disponible au sein duquelun service est proposé, la « Web-Alerte » qui transforme le profil du chien perdu en bannière publicitaire sur internet pendant 48 heures sur les sites affiliés Google. Pour disposer de cette fonctionnalité, il faut débourser 21 euros.

Au-delà des plateformes et des applications, des objets connectés sont aussi dédiés aux animaux de compagnie, comme des colliers. À l'aide d'une puce GPS intégrée, les propriétaires peuvent suivre les déplacements de leur animal 24h sur 24 et elle permet d'éviter bien des fugues.

Donnez une note à cet article