TestWe boucle son premier tour de table d’1,3 million d’euros

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/07/17    
testwe boucle tour table million euros

Fondée en 2014 par deux amis d’enfance, cette start-up « digitalise » chaque aspect d’examens ou de concours. Elle vient d’effectuer une première levée de fonds auprès de Bpifrance, Pléiade Venture, Benoit Sillard (ex PDG de CCM Benchmark Group) ainsi que Fa Dièse. Cette somme devrait lui servir à renforcer sa R&D et à gagner l’international.

Digitaliser les examens

Clément Régnier et Charles Zhu, tous deux étudiants, sont habitués à utiliser leur ordinateur pour prendre des notes, effectuer des recherches ou réviser. Ils se demandent un jour dans quelle mesure passer aussi leurs examens avec pourrait s’avérer possible. Ils créent donc leur entreprise, TestWe, qui propose une interface 100% sécurisée et déconnectée permettant au candidat de se présenter avec son ordinateur aux examens. Cette plateforme ne se destine pas qu’aux étudiants, les établissements à l’origine des concours et épreuves s’en servent également pour organiser et mettre au point les sujets et les distribuer de façon digitale. « Forts de notre expertise, nous aidons nos partenaires à digitaliser et à rationaliser leurs processus internes d’examen et concours, afin de gagner en économie et en fluidité » explique le cofondateur de la firme, Charles Zhu. Plusieurs grandes écoles ont déjà adopté cette technologie, telles que ESSCA, ESA Liban, SKEMA, PSB, l’Ecole de Formation du Notariat ou encore la Rennes School of Business.

Une première levée de fonds d’1,3 million d’euros

« Les jeunes de 18-25 ans sont équipés d’ordinateur portable à plus de 94% et le marché croît de plus de 20% par an. Les opportunités en termes de pédagogie et de digitalisation sont donc très intéressantes. » déclare Laurent Vernier, directeur associé chez Pléiade Venture. Cette entreprise a contribué, aux côtés de Bpifrance, Fa Dièse et Benoît Sillard, ex PDG de CCM Benchmark, au tour de table bouclé par TestWe le 4 juillet dernier. Le montant de celui-ci s’élève à 1,3 million d’euros, il s’agit de la première levée de fonds de la jeune pousse depuis sa création.

Trois objectifs pour TestWe

La somme levée devrait permettre à la firme de remplir trois objectifs pour 2017 : la société souhaite renforcer ses équipes et recruter une douzaine de personnes d’ici la fin de l’année. Celles-ci occuperont notamment des postes dans le marketing et la vente. La start-up travaille également sur le développement de sa R&D (recherche et développement, ndlr) et à l’enrichissement de sa solution. Une partie des fonds récoltés y seront donc dédiés. TestWe, déjà implantée au Liban et en Chine, compte également gagner l’international et élargir son réseau en Europe.

Donnez une note à cet article