Surmonter ses peurs pour créer son entreprise

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/04/17    
surmonter peurs creer entreprise

Comment vaincre ses peurs quand elles tournent comme un tourbillon dans la tète de celui qui désire entreprendre ! Le pays est en pleine crise économique et l’entrepreneuriat semble être la seule véritable solution pour sortir de l’impasse dans laquelle il semble embourbé. Alors vous doutez de vous ? Zoom sur les principaux freins. 

La peur générale de se planter. 

C’est bien la première peur qui surgit lorsqu’on se lance : celle de se planter et devoir rendre des comptes. Pourtant se planter n’a souvent pas les conséquences auxquelles on pourrait s’attendre et n’entraineplus votre faillite personnelle, si vous savez anticiper. La protection juridique qu’offre bon nombre de statuts d’entreprises (SARL, SAS, …) avec une limitation aux apports représente une bonne manière de vous protéger et vous n’êtes plus, aujourd’hui, responsable pénalement en cas de faillite. Même si échouer n’est toujours pas aussi bien conçu que dans la culture anglo-saxonne où on considère qu’un entrepreneur n’est pas complet sans avoir connu l’échec, il est, de plus en plus, admis comme« normal » d’échouer. Et, à bien le considérer, l’échec reste avant tout une source d’expériences de plus en plus admises et même recherchées par les recruteurs. Surtout, écouter ceux qui ne lancent jamais rien par peur, risque de vous faire rater une formidable expérience dans laquelle vous pourriez enfin vous épanouir, plutôt que de vous ennuyer pendant les 20 prochaines années. 

Je n’ai pas fait d’études. 

Commençons par un constat : bon nombre d’entrepreneurs sont autodidactes et n’ont pas fait d’études. Si certains savoirs peuvent être utiles, peu sont nécessaires à la base car vous apprendrez bien plus en faisant par vous-même et en vous posant les bonnes questions qu’en étudiant toute votre idée les connaissances nécessaires pour monter votre boite.  La plupart du savoir utile à un entrepreneur se développe au fur-et-à-mesure du temps et vous apprendrez davantage en vous retrouvant confronté à certaines situations et en échangeant avec vos pairs. Alors décomplexez-vous et lancez-vous.

Je n’ai pas d’argent.

Créer son entreprise ne nécessite en général que peu d’argent de base. Aujourd’hui de nombreuses aides existent qui vous permettent de partir avec un minimum de capital de base. Que l’on parle de prêts d’honneur, de prêts à la création d’entreprise, de concours, de subventions … Toute une batterie de financements vous permet aujourd’hui d’accumuler un pécule suffisant pour lancer son entreprise. L’aide la plus utilisée restant celle de vos indemnités « chômage ». Surtout, ne disposer que de peu d’argent à la base, vous force à utiliser et à identifier les ressources véritablement utiles à votre développement et à vous développer de manière intelligente. 

Je n’ai pas d’expérience et je suis trop jeune

Certes, il peut s’avérer plus facile de monter sa boite quand on en a déjà monté une ou quand on est issu d’une famille d’entrepreneurs. Mais, il faut bien une première fois… Quand on est jeune la tentation est souvent de se dire que l’on n’a pas d’expérience. Or, la création d’entreprise implique souvent de savoir sortir des sentiers battus, d’avoir la capacité de se remettre en question, de pivoter et de repenser les choses différemment. En ce sens, l’expérience peut s’avérer, au contraire, un frein à la création d’entreprise qui entraine de mauvais réflexes, basés sur des us et coutumes d’un métier aujourd’hui obsolètes. Par ailleurs, à bien considérer le risque, on peut se poser la question de qui en prend le plus : celui/celle qui se lance sans prêt immobilier, sans enfant à charge ou celui qui doit y répondre ? 

Je ne sais pas si j’ai la bonne idée 

S’il y a bien un constat à faire en création d’entreprise, c’est que les pivots sont légions. Que l’on change de business model de manière radicale ou que l’on procède par petits changements, il faut bien constater une chose : c’est la confrontation au terrain qui vous permet en général d’améliorer votre idée de base. Les entrepreneurs à succès ont d’ailleurs souvent pivotés de nombreuses fois avant de trouver la formule idéale et de nombreux statuts aujourd’hui, vous permettent de tester votre idée.  

Quelques conseils si vous hésitez encore

De nombreuses autres peurs peuvent vous encore vous animer. Voici quelques conseils pour vous permettre de les surmonter : 

  •  S’inspirer des exemples d’entrepreneurs. Vous pouvez commencer par vous inspirer de ceux qui ont entreprises. Dynamique regorge ainsi de portraits d’entrepreneurs qui après un échec ont effectué un rebond spectaculaire. Ils ont repensé leur concept, chercher les financements…Autant de situations qui pourraient vous inspirer et vous faire sauter le pas. 
  •  Lister vos peurs : une méthode simple et efficace. La peur part souvent d’un sentiment irrationnel.  Les Lister vous permet en général de voir qu’elles sont peu nombreuses et souvent liées à un ou deux aspects… Cherchez ensuite la solution. Par exemple si vous avez peur parce que vous n’avez pas les fonds alors l’objectif sera de rechercher des financements et de découvrir où vous pouvez les trouver.
  •  Aller chercher l’information qui vous manque. Souvent la peur résulte de l’inconnu et que monter son entreprise semble être un challenge insurmontable. En création d’entreprise, l’information se trouve en libre service dans les salons, les ateliers, les conférences, les sites institutionnels, … Qui proposent une panoplie de conseils. N’hésitez pas à vous inscrire à des ateliers, à des conférences et vous reviendrez avec une multitude de réponses et de nouvelles certitudes. 
  •  Faites un busines plan pour démythifier et voir si votre idée est viable. Sauter le pas commence déjà par réaliser une première action. Si vous hésitez encore à vous lancer, commencez par un business plan peut être une première étape pour vous conforter dans la viabilité de votre concept et dans la manière de le mettre en œuvre. 
  •  Tester votre idée: le premier frein à se lancer reste dans la peur de subir un échec. Comme en amour, il faut souvent quelqu’un pour sauter le pas. Dans la création d’entreprise, le business vient rarement dès le début à soi alors pourquoi ne pas tester votre idée en commençant par exposer votre idée à vos proches ? A vos clients potentiels ? Voire en tentant de réaliser une première vente.
Nos tools !

Créez et développez sereinement votre entreprise
Créez et développez sereinement votre entreprise

Vos documents juridiques rédigés par des avocats à prix enfin abordables

CLIQUEZ ICI
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas
Publiez votre annonce légale au coût le plus bas

Vous trouvez moins cher ailleurs ? Nous vous remboursons la différence !

CLIQUEZ ICI
Pack de création Start-up
Pack de création Start-up

Legalstart.fr vous accompagne dans la création de votre Startup grâce à un service complet.

CLIQUEZ ICI
Donnez une note à cet article