Suis-je fait pour être patron ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/07/17    
Suis je fait pour etre patron

Vous souhaitez faire une grande carrière en devenant dirigeant ? Bravo ! Vous avez fait le choix d’une belle aventure, mais dont la route est longue, et parfois semée d’embûches. Mais avez-vous au préalable fait le point sur vos forces et faiblesses ? Certaines qualités sont indispensables pour être à la hauteur de vos ambitions, que vous soyez seul ou dirigeant d’une entreprise avec des salariés. Vous devez être :

Un challenger

En tant que dirigeant, vous n’avez pas peur de l’inconnu et vous êtes tourné vers l’avenir. Celui-ci vous stimule, vous avez le goût des défis et êtes prêt à les relever. Ce profil de challenger vous impose d’être un homme confiant dans votre capacité à entreprendre et votre potentiel de réussite. Vous n’avez pas obligatoirement de diplômes, ceux-ci ne faisant pas forcément d’un homme un bon dirigeant.

Réfléchi et organisé

Vous prenez le temps de mûrir chaque idée ou projet et vous êtes maître dans l’art de la prise de décisions. Vous savez faire preuve d’analyse tout en prenant le recul suffisant afin d’en réduire au maximum les risques : de ce fait, vous avez fixé vos objectifs, vos moyens pour les atteindre, et les conséquences attendues, tout en tenant compte des contraintes éventuelles que vous pourriez rencontrer, comme celles de la gestion du temps, des moyens humains ou financiers disponibles par exemple, et les solutions à mettre en œuvre pour les minimiser ou y remédier.

Doté d’une forte personnalité

Vous avez une aura, un charisme bien particulier : vous êtes un communiquant dans l’âme et un meneur de groupe. Un communiquant pour présenter vos projets et vos idées et y faire adhérer vos interlocuteurs. Il peut s’agir d’un client, sur un budget pour lequel vous êtes en compétition par exemple. Cela peut aussi s’appliquer à un financeur à qui vous sollicitez un investissement. Et un meneur pour motiver vos équipes ou partenaires à vous suivre et mettre en œuvre vos projets et idées avec la même envie de réussir que vous, sans installer chez vos collaborateurs des sentiments de contraintes ou de stress.

Diplomate et ouvert d’esprit

Vous savez entendre et traiter les objections éventuelles, et vous savez également identifier et analyser les idées qui pourraient faire grandir encore plus vos projets. Elles ne sont pas pour vous une source de contradictions purement futiles, mais bien au contraire, un moyen d’enrichissement professionnel. Cette notion d’ouverture rejoint celle du travail en équipe, puisque vous avez compris que dans certains domaines où vous n’êtes pas un spécialiste, vous devez vous faire accompagner d’un expert qui a les compétences nécessaires pour vous permettre de prendre les bonnes décisions.

Avec le sens des responsabilités

Vous ne fuyez aucune décision, même si elles sont parfois difficiles à prendre. Vous avez bien compris que parfois, la diplomatie n’est pas suffisante pour se faire entendre et qu’il convient de rappeler votre pouvoir. Cela peut s’imposer dans le cas de conflits entre salariés, où vous pouvez être amené, si la situation ne se règle pas sereinement, à trancher. Vous avez la faculté, même s’il n’y a pas de réponse idéale, à prendre la décision que vous estimez la meilleure pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Cette situation peut aussi être rencontrée avec un de vos prestataires historiques par exemple, dont les prestations ne sont plus en cohérence avec vos besoins.

Et sachant prendre du recul

Vous êtes capable de gérer votre carrière professionnelle et de prendre du temps pour votre vie personnelle, essentielle pour vous déconnecter et vous ressourcer. Vous pratiquez par exemple un sport tel la course à pieds ou le squash ou une activité plus posée telle que la lecture.

Votre bilan

Vous avez toutes les qualités nécessaires pour devenir dirigeant ? Félicitations ! Vous avez mis le doigt sur une de vos faiblesses ? Ne vous inquiétez pas, ces qualités peuvent facilement s’acquérir. En effet, vous pouvez opter pour un accompagnement, il existe de nombreuses formations pour vous aider à progresser : gestion de projets, savoir communiquer, savoir traiter les objections, savoir déléguer, gestion du stress…

Donnez une note à cet article