Quand le succès se dessine avant de se lancer !

Nicolas PASTUR     30/10/13    
idee

Cela fait un certain temps que vous y pensez, mais cette fois vous songez réellement à vous lancer. Vous voulez vous mettre à votre compte ! Mais encore faut-il identifier le contexte, le secteur, l’idée et la chronologie les plus pertinents pour votre projet.

Une démarche personnelle 

La première démarche à effectuer est personnelle. Entreprendre mobilise une énergie conséquente et accapare beaucoup de temps. Il vous faut donc être en bonne santé et discuter de cette nouvelle orientation avec votre entourage. Certaines qualités personnelles comme la persévérance et la capacité de recul et un certain sens de l’organisation semblent également indispensables. 

L’analyse de votre situation financière et professionnelle

Les premières années d’activité peuvent à la fois nécessiter un investissement financier de votre part et engendrer une diminution de vos revenus professionnels. Il semble judicieux de constituer quelques économies avant de quitter votre emploi. Ce départ doit également être anticipé et travaillé. Si vos relations avec votre hiérarchie sont bonnes, la rupture conventionnelle constituera une bonne alternative. Vous pourrez accéder à vos droits d’Aide au Retour à l’Emploi, à votre statut de demandeur d’emploi ainsi qu’à indemnité de départ minimale fixée en fonction de votre ancienneté. 

Le fait de disposer du statut de demandeur d’emploi vous permettra de disposer de l’ACCRE. Il s’agit d’une exonération de charges sociales du gérant pour les premières années d’exploitation. De plus, en tant que créateur, Pôle Emploi vous proposera différentes modalités de paiements de vos allocations. Cependant, dans ce cadre, à moins que vous ayez plus de 50 ans, le montant total de vos indemnités sera réduit.

Les premières démarches de créateur

D’un point de vue méthodologique, la première étape consiste à identifier le secteur dans lequel vous interviendrez. Opérer dans un domaine qui vous est familier, peut être celui dans lequel vous travaillez actuellement, offre de nombreux avantages : 

  • vous y disposez d’un réseau, que ce soit vos collègues, vos partenaires où toutes les personnes que vous avez pu rencontrer dans ce cadre ;
  • vous connaissez le secteur, ses contraintes, ses habitudes et ses acteurs ;
  • vous disposerez d’une crédibilité plus importante auprès de vos nouveaux interlocuteurs en expliquant que vous disposez déjà d’une expérience significative dans le milieu, et que c’est parfois pour cela que vous avez décidé de vous lancer ;
  • vous connaissez les manques de votre secteur, et par conséquent ses besoins !

Une fois le secteur identifié, il faut préciser votre domaine d’intervention en définissant l’idée. Si vous intervenez dans votre banche habituelle, vous l’aurez certainement déjà identifiée. Vous pourrez alors la valider rapidement avec une étude de marché quantitative. Attention toutefois à ce que votre conviction n’oriente pas les questions. Il convient dans un souci d’objectivité de se faire aider par un tiers pour cette étape. SI vous intervenez dans un nouveau secteur, votre étude devra être plus poussée. Vous devrez alors opérer une étude documentaire, qualitative puis quantitative. 
Une fois votre idée identifiée puis validée, vous devrez alors la développer dans un plan d’affaires et dans un budget prévisionnel.

Dans la mesure du possible, il convient d’effectuer ces étapes qui prennent un certain temps alors que vous êtes encore en poste. En effet, cela vous permettra d’être opérationnel le plus rapidement possible après votre départ.