Le stress au travail : quels effets et comment y remédier ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     13/10/17    
stress travail quels effets comment remedier

Le stress au travail apparaît quand une personne ressent un déséquilibre et une contrainte entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources professionnelles et personnelles dont elle dispose pour y répondre. Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont un coût pour la santé des individus qui les subissent. Elles ont aussi un impact négatif sur l’entreprise comme le turnover, perte de qualité dans son travail ou encore démotivation. Des démarches pour éviter ces situations de stress sont à adopter et sont bénéfiques pour tout le monde. 

Les causes et effets du stress au travail

En entreprise, les cas de stress du salarié sont parfois niés ou attribués à la fragilité ou l’inadaptation au poste du salarié. Il n’existe pas de mesure spécifique pour y remédier. Ce facteur en particulier peut avoir des répercussions majeures. Environ 50 % des travailleurs européens estiment que le stress est presque quotidien sur leur lieu de travail et intervient dans près de la moitié de l’ensemble des jours de travail perdus (source Agence Européenne pour la sécurité et la santé au travail).
Au stress s’ajoute les risques psychosociaux. Il s’agit d’une mauvaise conception, organisation ou gestion du travail et d’un contexte socioprofessionnel délétère. Les conséquences en sont le stress dû au travail, le surmenage ou encore la dépression. 

Les facteurs qui peuvent entraîner ces risques sont :

• Une surcharge de travail.
• Des exigences contradictoires et un manque de clarté sur la fonction à remplir.
• La non-participation des travailleurs aux décisions les concernant et leur absence d’influence sur le mode d’exécution de leur activité professionnelle.
• Des changements organisationnels mal gérés et l’insécurité de l’emploi.
• L’inefficacité de la communication et le manque de soutien de la direction ou des collègues.
• Le harcèlement psychologique et sexuel et la violence exercée par des tiers.

Le sentiment de stress arrive lorsque l’on exige des salariés de dépasser leur capacité à satisfaire les exigences sur le plan professionnel. Le prolongement sur la durée d’un état de stress peut développer de sérieux problèmes de santé physique telle que des maladies cardiovasculaires ou des troubles musculo-squelettiques.

Le burn-out est une des maladies professionnelle majeure dû stress. Il entraîne un épuisement mental et physique quand le salarié essaye d’atteindre des objectifs irréalisables ou d’exécuter des tâches qui lui paraissent insurmontables. Il est le résultat d’un processus lent de dépression qui s’étend sur une durée de à plusieurs semaines voire de plusieurs mois. Il ne faut jamais le sous-estimer car la situation peut devenir irréversible pour la santé du salarié.
Pour l’entreprise, les effets se manifestent par de mauvais résultats, une augmentation du taux d’absentéisme et une plus longue durée de celle-ci, une présence inefficace au travail et des taux important d’accidents et de blessures, et entraîne également un taux accru de retraites anticipées, ayant pour conséquence un coût fort élevé pour les entreprises, se chiffrant en milliard d’euros au niveau national. 

Selon les travaux de la Fondation Européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail, il existe de profondes différences en matière de stress, selon le métier et le domaine d’activité. Les moins stressés en Europe seraient les employés, ouvriers et militaires. A l’inverse, les plus stressés seraient les techniciens, cadres et scientifiques. 30 à 40% ressentiraient un stress quotidien dans leur emploi. Les cadres ont majoritairement l’impression d’avoir une surcharge de travail, de devoir travailler plus vite et que leurs tâches ne sont pas appréciées à leur juste valeur. 

Les solutions pour y remédier

Pour l’employeur

La prévention est le principal moyen de lutte contre le stress au travail. L’employeur doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés au travail. Il faut privilégier les actions de préventions collectives. Elles permettent et d’agir sur les causes du stress plutôt que sur les symptômes. N’hésitez pas à avoir une dialogue avec des personnes que vous sentez stressées pour pouvoir éviter le burn-out.
Prendre conscience des capacités du collaborateur est essentiel pour ne pas donner une tâche infaisable. Apprécier sa valeur est le challenge du manager. Reconnaître les facteurs de stress inhérents au travail pour éviter d’augmenter la pression. Tous ces points, il est indispensable de les aborder avec vos salariés pour écarter tout risque de stress. Prenez le temps de dialoguer !

Pour le salarié

Adopter une bonne hygiène de vie contribue également à atténuer le stress. Il peut être recommandé dans ces situations d’éviter le tabac, la caféine ou l’alcool qui calment le stress de façon temporelle mis renforcent l’angoisse. Avoir une bonne alimentation pour se sentir mieux que vous pouvez compléter une alimentation saine. S’aménager des loisirs, trouver des nouveaux centres d’intérêt. De nombreux détails qui parassent futiles certes mais qui rendront le quotidien meilleur et moins stressant.

Le stress a donc un impact aussi bien sûr la personne concernée que l’entreprise. Il ne provoque que des effets négatifs pour l’une comme pour l’autre. La stratégie imparable reste de parler, communiquer pour prévenir plutôt que guérir. N’attendez pas pour dialoguer !

Donnez une note à cet article