En quoi la stratégie pour Windows 10 est-elle une stratégie bien rodée ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     29/09/15    
quoi strategie windows strategie bien rodee

Sorti il y a quelques semaines par le géant de l’informatique Microsoft, le logiciel Windows 10 semble bien parti pour s’implanter durablement sur le marché. L’entreprise a utilisé pour cela une stratégie commerciale originale et innovante afin de séduire les utilisateurs et les inciter à opter pour cette nouvelle version. Comment a procédé Microsoft pour le lancement de ce nouveau produit, et est-ce un modèle viable pour les entrepreneurs ?

La stratégie pour Windows 10

Présenté comme « un tournant dans l'histoire de Windows » par le vice-président de la division OS de Microsoft Terry Myerson, Windows 10 se veut une petite révolution pour la compagnie américaine. La stratégie commerciale adoptée lors du lancement du produit a surpris : depuis le 1er juin dernier, les utilisateurs de Windows 7 et 8 peuvent obtenir une mise à niveau gratuite du logiciel vers la version mise à jour de Windows 10. Une version test gratuite d’un an est également disponible pour les personnes ne disposant pas d’une licence. Cette approche étonnante est en réalité mûrement réfléchie, et fonctionne selon un business plan bien pensé. Par ce recours inédit à la gratuité, l’idée principale de Microsoft est de « forcer la main » aux utilisateurs pour les inciter à adopter rapidement cette nouvelle version. Un pari d’ores et déjà gagnant, puisque début septembre Windows 10 possèdait 6,7 % des parts de marché mondiales pour les PC classiques.

Un système économique à part

La gratuité est mise en avant dans le plan de communication de la marque, qui a obtenu ainsi une couverture médiatique conséquente. Dans les faits, le financement de Windows 10 est basé sur un nouveau modèle économique tirant parti de toute la gamme de produits de l’entreprise. Le CMO de la compagnie Chris Capossel a expliqué que celui-ci fonctionnait avec deux éléments principaux. Le premier est la vente d’apps via le Windows Store, le second les recettes publicitaires obtenues par Bing. Derrière la gratuité de Windows 10, on a donc affaire à un financement par la publicité déguisé, selon le modèle classique du marché tripartite. Windows 10 intègre Bing comme moteur de recherche par défaut, mais également dans l’assistant vocal personnel Cortana et le nouveau navigateur Edge de Microsoft. Les revenus générés par Bing via son système de référencement payant constitue donc une manne suffisante pour assurer le financement de Windows 10.

Un business model original mais difficile à imiter

La stratégie de Microsoft paraît ainsi particulièrement ingénieuse et bien rodée. La promesse de la gratuité est en effet un puissant moteur pour séduire les utilisateurs, et inciter le plus grand nombre à adopter le nouveau produit commercialisé par la marque. Offrir une version test gratuite est un moyen intéressant pour offrir un large essor à un service nouveau. C’est une bonne démarche également pour susciter la confiance des consommateurs et obtenir un impact médiatique immédiat. Pour autant, de vraies solutions de financement alternatif doivent être mises en place par ailleurs pour rendre le système viable. Pour les PME et les TPE, une version gratuite disponible un an est difficilement envisageable : une version test d’un mois pour des clients réguliers semble plus appropriée. Le business plan novateur de Microsoft est en tout cas la preuve qu’une approche marketing originale peut porter ses fruits.

Donnez une note à cet article