Stratégie marketing online VS offline, que choisir ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     11/07/18    
strategie marketing online vs offline choisir

Sur internet ou non, le marketing fait partie des piliers stratégiques d’une entreprise. Mais pour bien l’établir, encore faut-il savoir quels supports utiliser et quel message l’on souhaite faire passer, en fonction de sa cible. Alors, marketing online ou offline ? Et pourquoi pas les deux !

Toute entreprise connaît l’importance d’une stratégie marketing réussie. Elles ne sont pourtant que 6 % à estimer que celles online et offline sont associées efficacement, selon une étude menée par Smart Insights en 2017. Trop nombreux sont encore ceux à percevoir ces stratégies marketing comme étant distinctes. Or, le fait est qu’elles se révèlent largement complémentaires.

Petite mise au point

Avant d’entrer dans le détail, il s’avère essentiel de bien savoir différencier ce qu’on appelle le « marketing online » du « marketing offline ». Par définition, le premier fait référence à l’ensemble des techniques marketing utilisées sur internet telles qu’une campagne e-mailing et concerne aussi bien les sites web que les blogs ou les réseaux sociaux. On parle également de marketing digital ou de e-marketing (la notion de « online » se traduisant par « en ligne », en français, ndlr). Le marketing offline (pour « hors ligne », en français, ndlr) désigne, lui, toutes les techniques marketing intervenant en dehors de la toile comme des envois publicitaires postaux. C’est le fameux marketing traditionnel.

Avec l’essor du web, l’ennui est que certains ne jurent plus que par le marketing virtuel et oublient qu’une bonne stratégie marketing implique qu’elle soit multicanale. L’enjeu demeure, avant tout, de laisser une trace voire de marquer les esprits. Pour y parvenir, une multitude de supports s’offrent à vous.

Le marketing offline, toujours d’actualité

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le marketing offline est loin d’être démodé, bien au contraire. L’avantage de passer par ce type de canaux, plus classiques, comme une carte de visite ou une plaquette reste qu’ils ne sont pas susceptibles de se perdre dans une boîte e-mails surchargées ou une liste de contacts illisible. Autre exemple : les affiches publicitaires placardées dans le métro ou en bord de route. Qui n’a jamais eu envie de se commander un plat chez Just Eat ou de partir en vacances à la simple vue d’une belle affiche format XXL ? Certes, ces campagnes marketing se révèlent, souvent, plus onéreuses mais les retombées médiatiques suivent. Il n’est toutefois pas toujours nécessaire de mettre de gros moyens pour être vu.

Un plus petit affichage dans un centre commercial ou même une distribution de flyers par la méthode « street marketing » (« marketing de rue », en français, ndlr), selon votre secteur d’activité et votre cible, vous feront gagner en visibilité à moindre coût. Des sites permettent d’imprimer directement en ligne vos contenus publicitaires, comme par exemple print24.com qui propose l'impression de brochures, catalogues, magazines ou plaquettes... Autant d’éléments vous permettant de développer la notoriété de votre société. La célèbre marque française de produits alimentaires, Michel et Augustin, mise d’ailleurs beaucoup sur son packaging pour séduire les consommateurs et insister sur l’aspect sympathique, amusant et gourmand. Enfin, la PLV (Publicité sur les Lieux de Vente, ndlr) reste un incontournable du genre. Il s’agit, pour une entreprise, de communiquer dans l’un de ses espaces de vente (panneaux d’affichage, kakémonos, présentoirs de comptoir, écrans, bornes interactives…). Autant d’idées simples à adopter et efficaces.

Le web et ses retombées en quelques clics

À l’heure où il est possible de consulter n’importe quelle page depuis son Smartphone, il devient presque impossible de se faire connaître à large échelle sans passer par le web. Au-delà du pop-up, qui oriente, une fois que l’on a cliqué dessus, vers un contenu publicitaire (ou pop-under, qui provoque le déploiement d’une bannière suite au survol de celle-ci), le rich media se sert du Javascript, Flash, son ou vidéo au sein de bannières publicitaires. Les campagnes lancées par mail (newsletters…) ou directement sur mobile s’avèrent, elles aussi, monnaie courante. Notez que le choix de mots clés et le contrôle régulier des tendances permet d’améliorer considérablement son référencement naturel sur la toile.

Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, LinkedIn, YouTube… Et la liste est encore longue. Les réseaux sociaux sont devenus un moyen incontournable pour se faire connaître grâce notamment à leur effet viral. Pour reprendre l’exemple de Michel et Augustin, la marque n’hésite pas à relayer ses recettes mais aussi à partager des photos ou même des anecdotes sur internet. Et ça marche ! Le principe est simple : partager avec ses prospects/clients et, dans l’idéal, fédérer une communauté autour de la marque.

L’alliance des stratégies marketing online et offline semble ainsi se placer comme la combinaison parfaite pour les entreprises. Les canaux et supports de communication permettent d’adopter des méthodes diverses et variées. La dernière mode étant les papiers connectés, dotés d’un QR code. Comme quoi, du marketing hors ligne à celui sur la toile, il n’y a qu’un pas.

Donnez une note à cet article