Ces stars qui entreprennent

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    03/04/14    0
Ces stars qui entreprennent

Attention, on ne parle pas ici des « empires » de stars, qui se lancent dans les secteurs classiques : production, le prêt-à-porter, ou les parfums… Mais plutôt de stars qui osent de vrais paris. Alors, est-il plus simple d’entreprendre quand on a beaucoup d’argent ?

La tequila de Clooney

Alors que l’on attachait exclusivement l’image de Georges Clooney à celle d’un acteur brillant, séduisant, et caféinomane, celui-ci endosse une nouvelle casquette. Depuis quelques années déjà, avec son ami Rande Gerber (mari de Cindy Crawford), les deux hommes fabriquent leur propre tequila pour leur consommation personnelle. Ils finissent par acheter une maison au Mexique pour fabriquer en plus grande quantité la boisson artisanale, et la commercialise sous le nom de « Casamigos Tequila » (« la maison des amis Tequila »). Et les deux entrepreneurs jouent de leur histoire d’amitié pour soutenir la marque : un des slogans principaux est « brought to you by those who drink it » (amenée à vous par ceux qui la boivent »).

Nul doute que la popularité de l’acteur lui permette tout de même de bâcler la partie communication…

Pour goûter : http://casamigostequila.com/

Le restaurant de Beckham

Encore un autre entrepreneur physiquement avantagé… Le tout jeune retraité David Beckham prouve qu’il a d’autres cordes à son arc qu’un pied droit de génie. Fin 2013, l’égérie d’H&M s’associe avec son ami Gordon Ramsey – chef étoilé et animateur de l’émission Cauchemar en cuisine - pour ouvrir un nouveau restaurant au cœur de Londres. L’ancien footballeur assume depuis toujours son goût et ses talents pour la cuisine. L’ « Union Street Café », qui annonce une cuisine aux influences méditerranéennes, boucle même près de 2500 réservations en moins de 4 heures sur internet ! Mais au dernier moment, Beckham lâche Ramsey avant l’ouverture, n’ayant plus les mêmes visées que lui… Le restaurant voit quand même le jour, et les deux hommes restent apparemment en bon terme : ils projettent déjà d’ouvrir une chaîne de magasins de tourtes et purées !

Pour goûter : http://www.gordonramsay.com/union-street-cafe/

Le MySpace de Timberlake

Le site de réseautage social, révolutionnaire dans les années 2000, connaît une grosse perte de vitesse depuis quelques années, et l’arrivée des réseaux sociaux. Facebook le rend même pratiquement désuet, pour les artistes souhaitant présenter leur musique. Si bien que la société Specific Media rachète le site en juin 2011 pour 35 millions de dollars (prix près de 10 fois inférieur au coût du précédent rachat). Et le célèbre acteur-chanteur Justin Timberlake en profite pour racheter des parts et devenir copropriétaire de la firme. Un pari risqué, car on ne voit pas comment MySpace pourrait rattraper SoundCloud ou Facebook dans le monde de la musique-web, mais qui ressemble fortement à un challenge entrepreneurial…
L’acteur n’en est cependant pas à son coup d’essai, étant donné qu’il avait aussi créé son propre label, et sa ligne de vêtements. 

Pour voir si ça change : https://myspace.com/

Le site d’entretien d’Alba

La splendide actrice hollywoodienne prouve qu’être belle, riche et blonde ne coïncide pas forcément avec bêtise. En janvier 2012, Jessica Alba se lance dans l’entrepreneuriat de manière… originale. Elle ouvre un site e-commerce proposant des produits bio pour l’entretien de la maison et la puériculture. Sa société Honest Company adopte comme modèle un abonnement mensuel offrant des couches culottes bios jusqu’aux produits d’entretien sans agents chimiques ni toxiques… Ce secteur, à des années lumière du monde du showbusiness, semble bien fonctionner puisque l’actrice a déjà réalisé deux levées de fonds, se portant au total à 52 millions de dollars !

Pour acheter des couches-culottes bio de Jessica Alba: https://www.honest.com/

La rue de Depardieu

Il est de notoriété publique que Gérard Depardieu soit un « bon vivant ». C’est donc en toute logique qu’il investisse dans quelques projets « de bouche ». Mais c’est un véritable empire gastronomique que l’acteur semble monter ! Dans le très chic VIème arrondissement, Depardieu possède 4 commerces… dans la même rue. Une simple brasserie sans prétention baptisée Le Relais de la poste, la poissonnerie Le Moby Dick, une épicerie fine japonaise, ainsi qu’une cave-restaurant nommé le Bien Décidé. Dans ce dernier, le protagoniste des Valseuses propose ses propres vins… L’acteur possède en effet le château de Tigné en Anjou, ainsi que plusieurs autres domaines. Rive droite, il tient la célèbre Fontaine Gaillon, restaurant prestigieux logé dans un hôtel particulier. Gérard Depardieu n’est évidemment pas le premier acteur à posséder des restaurants, mais sans doute le propriétaire le plus diversifié de la gastronomie.

Pour boire un vin-Depardieu : https://plus.google.com/116001756959321399806/about?gl=fr&hl=fr

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires
0 commentaire

Pas de commentaire encore !

Vous pouvez être le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire
Votre e-mail ne sera pas publié