Les stagiaires sont-ils suffisamment formés avant d’arriver en entreprise?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/12/15    
stagiaires sont suffisamment formes avant arriver  entreprise

Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez prendre au sein de votre entreprise un ou plusieurs stagiaires. Vous vous interrogez sur leur niveau de formation. Sont-ils capables de prendre le train en marche et mettre à profit leur expérience professionnelle ? Ou bien au contraire, peuvent-ils peser sur la bonne marche de vos équipes ?

1 - Le stage : le lien entre l'enseignement et le monde professionnel

Le stage correspond à une période temporaire (6 mois maximum) de mise en situation professionnelle. Le stagiaire acquiert des compétences professionnelles et met en œuvre les acquis de sa formation. Exception faite des stages relevant de la formation professionnelle tout au long de la vie, ou des stages d’observation, un stagiaire est un élève de plus de 16 ans ou un étudiant inscrit dans un établissement scolaire, une grande école ou dans une université. Le cadre des stages est double, celui de l’enseignement supérieur à laquelle le stagiaire est rattaché et celui de l’entreprise ou de l’organisme d’accueil qui reçoit le stagiaire.

2 – Le rôle du stage, le choc entre deux visions asymétriques

L’accent est mis depuis plusieurs années sur la professionnalisation des universités. Cependant les deux approches, formation universitaire et formation professionnelle sont souvent asymétriques mais toujours complémentaires.

La vision de l’enseignement est une approche théorique alors que celle de l’entreprise est pratique. A une logique de construction et de transmission de savoirs, l’entreprise développe une logique de production adossée au principe de réalité. La didactique s’oppose à la production et une démarche déductive à une démarche inductive. L’étudiant a vocation à résoudre des problèmes abstraits alors que le stagiaire doit résoudre seul des problèmes concrets.

Dans ces conditions, les étudiants semblent mal préparés et mal formés pour mener à bien leur premier stage professionnel.

3 – Éléments de réponses en quelques chiffres.

800 000 stages sont organisés chaque année.

30% des stagiaires ont entre 17 et 21 ans, 54% entre 22 et 24 ans et enfin 15% entre 25 et 30 ans.

Les stages sont généralement effectués en fin d’études, 17% des stagiaires sont diplômés d’une licence (Bac+3), 30 % d’un Master 1 (Bac+4) et 34% d’un Master 2 (Bac +5).

80% des stagiaires sont scolarisés dans des écoles privées et seulement 9% dans des universités.

La majorité des stages se déroulent dans des entreprises spécialisées en commerce (56%), en économie et gestion (16%) et en communication (15%).

57 % des stages sont localisés en Île-de-France, 30% en province et 13% à l’étranger.

Les grandes entreprises accueillent la majorité des stagiaires (43%), suivies par les PME (24%), les Start-up (13%), les TPE (12%), les ONG (3%).

La majorité des stagiaires sont des étudiants en fin d’études supérieures et paraissent donc bien préparés pour effectuer leur premier stage.

4 – Les stages obligatoires, et la formation en alternance permettent à des étudiants d'affronter le monde du travail en plusieurs étapes.

La part des stages obligatoires à finalité professionnalisant concernent en majorité les grandes écoles pour les cursus STS (sections de techniciens supérieurs).

La formation en alternance est un mode d’organisation du cursus éducatif et formatif qui s’articule entre plusieurs lieux et plusieurs temps. L’accent est porté sur la complémentarité d’un enseignement théorique et d’une expérience pratique. L'étudiant acquiert au cours de sa formation universitaire les clés pour réussir ses stages et à terme son insertion professionnelle.

5 – Les stages, une étape fondamentale dans l’insertion professionnelle

Le rôle du stage est essentiel pour préparer l’insertion professionnelle des étudiants.

Les étudiants envisagent le stage dans leur insertion professionnelle comme un accroissement de leurs connaissances, de savoirs spécifiques, d'aptitudes et connaissances. Ils offrent l'opportunité de développer des réseaux.

68% des étudiants considèrent que les stages en entreprise est la première démarche à effectuer pour réussir son insertion professionnelle, loin devant l'envoi de CV et de candidatures et la constitution d'un réseau.

Le stage a plusieurs finalités. Il s’agit en premier lieu d’une professionnalisation par la construction de savoirs particuliers. En second lieu, le stage permet aux étudiants de passer à l’action et de se confronter à la réalité du marché. Enfin, les stages renforcent leur autonomie et leur motivation.

Les étudiants sont donc motivés pour réussir leur premier stage. Cette motivation ne peut que rassurer les chefs d'entreprises.

Donnez une note à cet article