Sport : quand les footballeurs se lancent dans l'entrepreneuriat

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     13/06/18    
sport footballeurs lancent entrepreneuriat

Mondialement connues, les stars du ballon rond vivent souvent confortablement de leur métier. Malgré cela, de plus en plus se lancent dans des activités différentes de celles liées au football. Une façon de préparer l'avenir et de fructifier leur salaire, puisque la carrière d'un joueur ne dure qu'un temps. Zoom sur quelques-unes de ces personnalités sportives qui se sont lancées dans l'entrepreneuriat.

Sportifs performants et adulés par des millions de supporters, les footballeurs ne se contentent pas toujours de briller dans les stades. À la retraite ou joueur de haut niveau, la question de la reconversion trotte dans leur tête. Pour disposer d'un revenu confortable pour le reste de leurs jours, ces sportifs n’hésitent pas à se lancer dans les affaires, dans des domaines aussi variés qu'étonnants.

Cristiano Ronaldo et Djibril Cissé misent sur le prêt-à-porter

L'attaquant du Real Madrid a créé un véritable business de la mode autour de sa marque CR7, conçue en 2013. D'abord établie sur le thème des sous-vêtements masculins, Cristiano Ronaldo l'a élargi au domaine du parfum, des chemises et des jeans Denim. D'après une estimation de l'Institut portugais de l'administration et du marketing (IPAM), sa marque « CR7 » pèserait près de 102 millions d'euros. Homme d'affaires averti, il a déjà lancé en 2015 sa propre marque de produits audio ROC Live Life. Quatre types d'appareil ont été mis en vente pour des prix oscillants entre 170 et 300 euros : deux casques, des écouteurs et une enceinte. Le Portugais s'est allié à Monster Products, l'entreprise américaine spécialisée dans l’électronique et l’univers musical, pour promouvoir sa marque. Mais le vainqueur du Ballon d'Or 2017 ne s'est pas contenté de l'univers musical et de la mode. Celui-ci a également investi dans le domaine hôtelier, avec sa chaîne CR7 Lifestyle Hotels, aux côtés du groupe portugais Pestana. En 2016, il a dépensé plus de 37 millions d'euros dans la construction de quatre hôtels de luxe à Madère, Lisbonne, Madrid et New York. Un établissement de 168 chambres devrait même être inauguré à Marrakech en 2019. Djibril Cissé, l'ex-joueur de l'équipe de France de football, a lui aussi tenter l'expérience avec sa marque de vêtements « Mr.Lenoir ». Début 2017, son entreprise a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 50 millions euros, alors que le capital de départ ne dépassait pas les 7 500 euros.

David Beckham à l'assaut des cosmétiques pour hommes

L'ancien joueur de Manchester United, déjà bien implanté dans le secteur de la mode, s'est engagé en janvier 2018 dans l'univers des cosmétiques avec le lancement de sa première marque, House 99. Créée en partenariat avec L'Oréal Luxe, elle propose de s'inspirer du style de la star, en matière de soins esthétiques pour hommes. La collection se compose de vingt-et-un produits pour les cheveux, le corps, la barbe, et même les tatouages. Côté prix, il faut compter entre 20 et 150 euros, selon les matières utilisées.

Investir dans les start-up

Le défenseur du FC Barcelone, Gérard Piqué, a quant à lui, un palmarès particulièrement hétéroclite dans le domaine de l'entrepreneuriat. Le mari de Shakira est à la tête d'une SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable, ndlr), sous le contrôle de la banque UBS. Sa valeur est estimée à plus de 14 milliards d'euros. S'ajoute à cela son entreprise Kerad Games, qui conçoit et fournit des jeux aux plateformes en ligne. L'un de ses jeux sur la gestion sportive intitulé « Golden Manager » a été téléchargé plus de 8 millions de fois, selon les statistiques fournies par l’éditeur en 2017. Passionné de gastronomie, il a également créé Bas Alimentaria, une firme agroalimentaire fondée en 2013. Elle est l'unique échec de l'entrepreneur : son principal restaurant spécialisé dans le hamburger, Yours Barcelona, a fermé ses portes en début d'année. Mathieu Flamini, milieu de terrain au Getafe CF s'est lui embarqué dans le domaine scientifique. Sensibles aux valeurs environnementales, le footballeur et son bras droit, Pasquale Granata, se sont lancé en 2008 dans le développement d'une start-up, GF Biochemicals. Sa particularité ? Elle est la seule au monde à produire l’acide lévulinique, une molécule annoncée comme l'un des futurs substituts au pétrole. Succès garanti : sa société serait valorisée à plus de 30 milliards d’euros.

Donnez une note à cet article