Soundcloud redresse la barre grâce à une levée de fonds in extremis

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/08/17    
soundcloud redresse barre grace levee fonds in extremis

La start-up de streaming musical se cherche un second souffle. Après un été particulièrement difficile, elle relève péniblement la tête grâce à un tour de table effectué en urgence auprès d'investisseurs privés. Le montant de l'opération s'élève à 170 millions de dollars et la firme en profite pour changer de directeur général.

Un concept ingénieux qui peine à convaincre

Soundcloud, une jeune pousse berlinoise fondée en août 2007, constituait, jusqu'à récemment, une des entreprises les plus prometteuses du streaming musical. L'idée de base semblait brillante : permettre aux artistes de mettre leurs œuvres en ligne et de les partager avec le monde entier gratuitement. La plateforme souhaitait s'imposer comme le plus grand disquaire indépendant du net, elle dispose d'un catalogue extrêmement riche avec 160 millions de titres en ligne et jouit d'une très bonne réputation auprès des petits labels et artistes indépendants. Malgré son offre intéressante et bien pensée, Soundcloud ne parvient pas réellement à convaincre. La start-up, qui recense tout de même 88 millions d'utilisateurs, conserve une très bonne visibilité mais reste, depuis toujours, devancée de très loin par ses concurrents américains Spotify, qui comptabilise 67 millions d'abonnés payants et Apple Music, qui en dénombre 27 millions. Soundcloud se maintenait tant bien que mal dans l'arène mais croulait sous 70 millions de dollars de dettes, qu'elle avait réussi à lever en mars dernier et reçoit régulièrement des propositions de rachat. Le vendredi 11 août dernier, elle s'est sauvée de la faillite in extremis grâce à une levée de fonds qui devrait l'aider à sortir la tête de l'eau.

170 millions de dollars levés

Début juillet, la société avait du se séparer de 173 salariés, soit 40% de ses effectifs. L'été s'annonçait mal, c'était sans compter sur la faillite imminente évitée de justesse vendredi dernier. Lors de la réunion de crise ce jour-là, les actionnaires Union Square Ventures, Doughty Hanson et Atlantic Technology, ont opté pour un plan d'urgence. Le PDG actuel quitte ses fonctions pour les céder aux fondateurs de la plateforme de streaming vidéo Viméo, Kerry Trainor et Michael Weissman. Soundcloud vient aussi de lever 169,5 millions de dollars auprès d'investisseurs privés qu'elle intègre à son capital : l’américain The Raine Group, déjà actionnaire de Vice Media ou encore du festival de musique Lollapalooza, ainsi que la compagnie singapourienne Temasek, que l'on retrouve notamment aux côtés d'Airbnb ou Dell Technologies. Avec cette somme et ces nouvelles têtes pensantes, la firme a l'intention de développer une offre payante réservée aux professionnels, Soundcloud Pro. Comme l'a rappelé Alex Ljung, le cofondateur de l'entreprise, « Le coeur de notre groupe, ce sont les créateurs ». Le nouveau PDG, Kerry Trainor, pense qu'il s'agit d' « un business formidable », mais la firme devra néanmoins dégager 100 millions de dollars de chiffre d'affaires dans l'année pour se maintenir.

Donnez une note à cet article