La solution du portage salarial pour se lancer sur le marché Chinois

Wei Hsu     11/05/15    
solution portage salarial lancer marche chinois

La Chine, avec une croissance de 7% et son immense marché de plus d’1 milliard 300 millions d’habitants, attire de nombreux entrepreneurs. Toutefois, être expatrié et lancer son entreprise en Chine peut être un véritable challenge. S’implanter dans un pays avec une culture et une façon de travailler totalement différente est loin d’être facile.

Préparer son implantation

L’entrepreneur doit soigneusement préparer son implantation en se posant les bonnes questions. Il doit notamment se demander si le secteur d’activité est porteur dans ce pays, quelles sont les démarches administratives et quelle structure adopter ? Il lui est notamment possible de choisir la joint-venture qui requiert un partenaire chinois, un bureau de représentation, très encadré par la législation chinoise ou encore la WOFE, société à capitaux 100% étranger lourde à mettre en place. 

Ainsi, beaucoup d’entreprises souhaitant s’implanter sur le marché chinois sont découragées lorsqu’elles font face aux procédures administratives complexes mais nécessaires et au choc culturel à l’arrivée. 

Le portage salarial, une solution

Toutefois cette implantation qui paraît à première vue ardue reste tout à fait réalisable. En effet, le portage salarial est une solution simple permettant à une entreprise de s’ouvrir sur ce marché. 

Il s’agit d’une pratique réglementée permettant à une entreprise de portage de représenter légalement un salarié à l’étranger. Cette entreprise de portage va se charger de toutes les procédures administratives et salariales nécessaires à une bonne installation. L’objectif est de laisser au consultant qui vient légalement travailler à l’étranger toute la latitude nécessaire pour se concentrer sur son activité sans se soucier de ces procédures administratives.

Fonctionnement

Le portage met en relation trois acteurs : l’entreprise cliente étrangère, l’entreprise de portage et le consultant. Un contrat de prestation de service est conclu entre la société étrangère et la société de portage. Cette dernière est également liée par le consultant avec un contrat de travail.

Les missions de la société de portage sont nombreuses et non exhaustives. Elle peut prendre en charge le recrutement, l’obtention de visas, l’assurance et le paiement des salaires des consultants qui travailleront pour la société étrangère.

Flexibilité et économies

Cette méthode est donc à la fois flexible et économique ; l’offre s’adapte aux exigences de l’entreprise étrangère. En outre, elle n’a pas besoin d’investir une grosse somme pour la création d’une structure plus lourde telle qu’une WOFE. L’entreprise de portage est une experte du marché local et est en relation avec de nombreux partenaires. L’implantation est rapide et engendre des résultats immédiats.

De nombreuses entreprises appliquent cette méthode pour s’implanter sur cet immense marché qu’est l’Empire du milieu, et il y a fort à parier que beaucoup d’autres feront ce choix à l’avenir.

Donnez une note à cet article