Soirées d’entreprises, comment faire pour éviter le pire ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     14/09/14    
soiree

En fin d’années, les entreprises organisent souvent un pot ou une soirée. L’organisation d’un tel évènement ne doit aucunement faire l’objet de négligence, l’entreprise restant soumise à une obligation générale de sécurité. Le chef d’entreprise doit prendre les mesures nécessaires pour éviter que cette soirée ne tourne au cauchemar.

L’organisation et la logistique

Quand et où ?

Pour garantir le succès de la fête, séparez-le de l’activité de l’entreprise. Dans la mesure du possible, organisez-le en dehors des heures de travail : dans la soirée à la fin de la journée ou après le travail ou pendant le week-end. Certaines entreprises choisissent de réaliser la fête dans le local de bureau en l’aménageant de sorte qu’il puisse accueillir la fête. D’autres préfèrent louer des salles de fêtes pour faciliter l’organisation.

La gestion des invitations

L’entreprise ne doit pas obliger ses employés à assister à la fête. Si celle-ci dispose d’un caractère obligatoire, les invités la considèreront comme en lien avec le travail et risque de vous réclamer des heures de travail. L’obligation entrainera également une mauvaise ambiance qui pourrait contraster avec l’objectif. Essayez de les inciter à y participer pour optimiser l’esprit d’équipe au sein de l’entreprise. Pour éviter les malentendus, assurez-vous que tous les membres du personnel aient connaissance de la fête et sachent que leur présence n’est pas obligatoire.

La consommation d’alcool

La gestion de la consommation d’alcool permet de limiter les abus. Si la fête se passe dans l’enceinte de l’entreprise, il faut respecter les dispositifs prévus par les textes en vigueur. L’Article R4228-20 prévoit qu’aucune boisson alcoolisée autre que le vin, la bière, le cidre et le poiré n’est autorisée sur le lieu de travail. Le non-respect de cette loi entraine l’application d’une sanction pécuniaire à la hauteur du nombre d’infractions relevées dans le procès-verbal. Avant l’évènement, rappelez la politique de l’entreprise en matière d’alcool afin que la fête ne finisse pas en pugilat.

L’organisation au sein du local d’entreprise

Le recours au service d’un professionnel en organisation événementiel

Si l’entreprise fait appel à un organisateur événementiel pour préparer la fête, elle doit tenir compte de plusieurs éléments, notamment de la nécessité d’établir un plan de prévention. Pour éviter les soucis, signez un document fixant les règles relatives à la sécurité des locaux et celles des employés. L’entreprise demeure responsable de tout ce qui se passe dans ses locaux.

La sécurité du local

La sécurité du local constitue un élément à ne pas négliger. Elle concerne surtout la sécurité incendie et l'évacuation. Même en dehors des heures de travail, l’entreprise demeure le premier responsable en cas de préjudice. Les dispositions du Code du travail continuent à s’appliquer. Avant de commencer quoi que ce soit, l’entreprise doit vérifier si les dispositifs de sécurité de son local sont adaptés aux circonstances. En cas de besoin, elle ne doit pas hésiter à renforcer la sécurité de son local pour garantir sa sécurité et celle de ses employés.

Petit détail mais pas des moindres, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une fête !

Donnez une note à cet article