Soignez le démarrage !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     30/10/13    
Soignez le demarrage !

Attention, ne partez pas trop vite ! Avant de lancer votre entreprise, vous devez prendre le temps de bien la positionner. Rien ne sert de courir, il faut partir à point… surtout quand on veut connaître le succès !

Ne ratez pas votre cible !

Vous avez inventé un très bon produit ? C’est bien. Mais faut-il encore que ce produit plaise à vos clients ! Avant de vous précipiter sur le marché, étudiez bien votre marché et ses besoins.

Quel est le premier pas vers le succès ? Si à cette question vous répondez : trouver un concept de business génial, sachez que vous n’avez pas complètement raison… Certes, si votre produit est excellent, innovant et, pour ne rien gâcher, ultra design, vous améliorez vos chances de réussir votre coup. Mais cela ne suffit pas… Si personne n’achète votre super produit, tous vos efforts pour le réaliser n’auront servi à rien. Pour faire un bon business, il faut une offre, c’est vrai, mais il faut aussi, et surtout, des clients ! La question de l’adéquation produit/client ne doit pas être secondaire. Mieux, la définition de votre produit doit prendre sa source dans l’étude même de votre marché et de ses besoins. 

Qui sont vos clients ? Sans clients, pas d’entreprise ! N’oubliez pas que vos clients seront à la fois le moteur et la finalité de votre business. Avant de vous lancer, prenez le temps de bien définir qui sont les clients que vous visez. Délimitez bien précisément le profil de vos consommateurs potentiels. Sexe, âge, localisation, catégories socioprofessionnelles (CSP), types de hobbies, signes particuliers… Faites le portrait robot de votre client type. Cette définition va vous permettre de mettre au point l’offre correspondant exactement à leurs besoins, envies et goûts. Vous pourrez également apprendre ainsi où et quand atteindre le plus efficacement vos prospects. Pour cela, allez sur le terrain, rencontrez vos clients potentiels et questionnez-les.

De quoi ont-ils besoin ? Pas facile de savoir de quoi a besoin votre client potentiel car, la plupart du temps, il ne sait pas lui-même qu’il en a besoin ! Comment aurions-nous pu savoir que nous avions besoin de tablettes tactiles quand cela n’existait pas encore ! Et pourtant… Pour déterminer ce dont vos clients auront besoin, observez leurs habitudes et décortiquez tout afin de savoir quels types de produits ou services leur faciliteraient la vie.

Comment faire coïncider mon produit avec leurs attentes ? Il n’y a pas de secrets, pour qu’un produit convienne parfaitement à vos clients, il faut le tester, encore et encore, et l’améliorer à chaque fois, jusqu’à trouver LA bonne formule. Vous ne pourrez bâtir une success story sans l’aide de vos clients ! Cette obsession à vouloir créer une offre en fonction des besoins des clients uniquement est d’ailleurs ce qui différencie un entrepreneur lambda d’un créateur voué à faire des millions.

Optez pour la bonne stratégie

Dans la guerre du marché, face à la concurrence, vous ne pourrez pas espérer vous imposer sans une bonne stratégie. La différence de stratégie adoptée est bien souvent ce qui déterminera si votre entreprise fait un flop ou devient le top ! Les grands entrepreneurs, ceux qui arrivent à faire des millions avec leurs boîtes, ont comme particularité d’être tous de fins stratèges. Leur plus grand talent est de savoir faire les bons choix au bon moment. Ils ont également la capacité de « penser autrement », ils savent que, s’ils font la même chose que tout le monde de la même manière que les autres, ils n’arriveront jamais à construire de belles success stories. 

Opter pour une stratégie disruptive. Les entrepreneurs qui gagnent des millions remettent en cause le traitement traditionnel des 4 P (Product, Price, Place, Promotion) sur leur marché. Pour marcher sur leurs pas, définissez votre stratégie en questionnant ces 4 éléments. Comment faire un produit/service qui se différencie des offres similaires dans le secteur ? Comment aborder le marché différemment que vos concurrents ? Quelle politique de prix adopter pour contourner la concurrence frontale avec les autres acteurs ? Où et de quelle façon distribuer le produit / service pour maximiser vos chances d’être remarqué par vos clients potentiels ? Enfin, quel biais de communication choisir et quel message transmettre pour vous faire connaître et vous placer dans les esprits comme l’offre « que tout le monde attendait » ? Lorsque vous vous posez ces questions, essayez d’oublier tout ce que vous savez déjà sur votre marché pour l’aborder d’un œil neuf. Et osez ! Un positionnement original peut vous rapporter gros !

A la niche ! Lancez-vous sur des produits hyperspécialisés et devenez l’expert de la vente de ces offres. Inutile d’essayer de rivaliser avec Amazon ou Auchan ! Choisir un marché de niche bien défini et se placer comme la référence sur ce micro-domaine est aujourd’hui un des secrets pour s’imposer sur un marché ultra-saturé. Qui dit niche dit cible moins large que dans le cas de la consommation de masse. Certes, mais ce n’est pas parce qu’on s’adresse à une tranche moins importante de la population qu’on ne peut pas faire fortune. Au contraire ! En devenant le spécialiste d’un type de produit bien précis, vous pourrez plus aisément penser à étendre votre marché à l’international. Millions garantis !

Des barrières pour surveiller vos arrières ! Le B.A ba de la stratégie est d’arriver à verrouiller l’accès à votre marché aux nouveaux entrants. Pour cela, pas de secrets : la prime va toujours au premier entrant qui bénéficie de l’effet découverte de l’offre. Pour bloquer l’arrivée de concurrents sur votre marché, pensez à nouer des partenariats avec tous les acteurs influents de votre marché. Autre conseil : investissez dans les relations presse pour créer des liens avec les journalistes de votre secteur. Ils auront plus de mal ensuite à faire des papiers élogieux sur vos rivaux ! Enfin, boostez votre développement et le volume de votre communication grâce à une levée de fonds. Pour mettre des barrières à l’entrée, devenez le plus grand et ce, le plus vite

.

Pensez grand !

Vous voulez construire une grande entreprise ? Alors commencez tout de suite à transformer votre TPE en multinationale en devenir ! Ce n’est pas beaucoup plus difficile de créer une entreprise destinée à un grand marché qu’une petite TPE. Alors, si vous avez de l’ambition et comptez bien gagner des millions, visez grand !

Votre TPE à l’international ! Pourquoi attendre d’être une belle PME avec des dizaines de salariés pour conquérir l’international ? Vous pouvez très bien penser dès les premiers temps de la création à déployer votre offre dans d’autres pays. Pour cela, intégrer l’international dans l’ADN même de votre entreprise : traduisez systématiquement les documents de communication en plusieurs langues et nouez des partenariats avec des structures étrangères qui vont vous introduire sur le territoire. Point important : choisissez un nom d’entreprise qui ne fasse pas trop « franchouillard » pour être facilement compris à l’étranger. Au contraire, vous pouvez également jouer à fond la carte du Made in France qui plaît beaucoup dans de nombreux pays. Définissez votre offre en pensant bien aux pays dans lesquels vous souhaitez vous implanter. Les particularités de votre produit ou service correspondent-ils à la mentalité de ces pays ? Essayez au maximum de créer une offre pas trop marquée par la culture française et qui puisse facilement être adoptée sur les 5 continents.

Créer des process avant l’heure. Vous comptez bien faire grandir votre entreprise très rapidement ? Alors prévoyez tout de suite votre développement et mettez en place des process bien définis. Cela vous prendra peut-être un peu de temps au lancement de l’entreprise. Mais vous ne le regretterez pas ! Dès que votre offre commencera à bien « prendre », vous pourrez gérer plus sereinement l’agrandissement rapide de votre équipe. Rappelez-vous bien : une croissance mal gérée peut être la cause d’une défaillance de l’entreprise ! 

Et si mon produit ne plaît pas à mes clients ?!

Les cas d’entreprises ayant dès le départ trouvé pile la bonne formule sont très, très rares, voire inexistants. Même l’entreprise successful par définition, Facebook, a visé un peu à côté à ses débuts ! Ne pas trouver tout de suite le bon produit n’est pas grave si l’on sait réagir au bon moment. L’agilité fait aujourd’hui partie des principales qualités des entrepreneurs qui réussissent. On peut évoquer le cas de Criteo. Avant de développer la startup dont tout le monde parle, et qui a réussi à lever 30 millions d’euros en 2012, le fondateur de Criteo a dû modifier profondément trois fois de suite le concept même de son entreprise. Même scénario pour Pixmania ou Restopolitan dont les business models ont été complètement revus quelques temps après leur lancement. Dans ces deux cas, c’est le changement d’activité qui a permis aux fondateurs de rapidement gagner leur premier million.