Les signes qui montrent qu’un salarié est prêt pour une promotion

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/06/18    
pour promotion

Lorsque vous managez des salariés, il est important de toujours leur proposer une perspective d’évolution. Lorsqu’un poste à responsabilité se libère et que vous voulez « l’offrir » à un employé déjà dans l’entreprise, vient alors la fameuse question : quel salarié mérite de recevoir cette promotion ? La décision de permettre à un employé de gravir un échelon dans la hiérarchie de l’entreprise n’est pas anodine, pour vous aider, voici quelques signes qui montrent qu’un salarié est prêt à recevoir cette promotion. 

Les chiffres parlent pour lui

Les chiffres ne représentent évidemment pas l’unique facteur à prendre en compte dans l’optique d’accorder une promotion mais peuvent tout de même s’avérer très utiles. Il n’est bien sûr pas possible de quantifier toutes les performances mais si vous pouvez le faire cela vous permettra de repérer quels sont les meilleurs employés au niveau de la performance brute. 

Les chiffres peuvent vous aider à rester au courant des performances individuelles des employés. Cela vous donnera la possibilité de noter des tendances, par exemple si un vendeur a l’habitude de dépasser ses objectifs de vente. 

Il propose des solutions au lieu de se plaindre

Tout le monde se plaint à un moment ou à un autre, les employés, les managers, les dirigeants. Les meilleurs salariés ne sont pas ceux qui ne se plaignent pas du tout mais plutôt ceux qui peuvent se plaindre mais qui proposent toujours ensuite une solution pour régler le problème. C’est une des manières de repérer les salariés qui sortent du lot. L’employé qui fait cela vous prouve qu’il est prêt à recevoir plus de responsabilités et à aider au succès de l’entreprise. Il vous prouve qu’il n’est pas le genre de personne à simplement accepter les mauvaises choses qui surviennent, s’en plaindre, et ne rien faire pour qu’elles s’améliorent. 

Il cherche à partager ses connaissances

Avoir une position plus élevée implique généralement l’obligation de transmettre un savoir, des connaissances, un savoir-faire. Cela implique de repérer le ou les employés qui ont des difficultés et les aider à se développer sur ces points. Lorsque vous devez accorder une promotion, regardez par exemple les employés qui sont plus enclins à transmettre leurs connaissances aux nouveaux arrivés. Par cette attitude, ils montrent qu’ils sont investis dans le développement de l’entreprise ou du moins du service en question. 

Ils essaient d’élargir leurs connaissances

Si un employé obtient un poste supérieur, il est fort probable qu’il ne possédera pas dès l’origine les connaissances nécessaires à ses nouvelles tâches. Pour cette raison, la volonté d’apprendre doit être une chose déterminante dans votre choix. Les meilleurs employés, les plus motivés, vont sans cesse essayer de s’améliorer, même sur des détails. Ils trouvent des moyens pour acquérir de nouvelles connaissances. 

Ils demandent votre feedback et acceptent les remarques

Tous les employés ne prennent pas bien le fait d’avoir un retour sur leur travail. En conséquence, si certains salariés vous demandent votre avis sur leur travail pour s’améliorer, prenez en note. En vous demandant votre feedback, ils vous prouvent leur ouverture d’esprit et leur acceptation de la critique. Soyez attentif aux salariés qui vous interrogent sur leurs performances actuelles, sur ce qu’ils pourraient faire mieux, c’est un bon indicateur de leur volonté de s'impliquer dans l’entreprise et de leur faculté à s’adapter à un poste plus élevé dans la hiérarchie. C’est en quelque sorte la preuve qu’ils ont envie de se développer dans l’entreprise. Ensuite, évidemment, il faut observer ce qu’ils font du feedback que vous leur donnez, s’ils n’appliquent pas vos conseils, qu’ils ne mettent pas en action ce que vous dites, l’intérêt de vous avoir demandé votre feedback est réduit à néant. 

Ce ne sont bien sûr que des indications qui peuvent vous aider dans votre choix. Il y a une multitude de facteurs à prendre en compte. Le risque de se tromper est double, accorder une promotion au mauvais salarié (qui ne pourra pas effectuer correctement ses nouvelles tâches) et ne pas faire monter dans la hiérarchie quelqu’un qui le méritait (qui se sentira floué et diminuera son implication dans l’entreprise). Pas de panique pour autant, dans une grande partie des cas, le choix apparaît comme naturel, il est rare de passer à côté d’un salarié qui est bon, motivé et prêt à accepter plus de responsabilités !

Donnez une note à cet article