Ces serial-entrepreneurs qui ne s'arrêtent jamais !

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    11/05/16    0
serial entrepreneurs arretent jamais

Pour certains entrepreneurs, la création et la revente de sociétés sont devenues le cœur de leur activité au quotidien. Profitant de l’apparition des nouvelles technologies, ceux-ci mettent leur audace et leur volonté d’innovation au service de nombreux projets qui se succèdent au fil des ans. Parmi eux, certains ont connu des succès notables ces dernières années. Quels sont donc ces serial-entrepreneurs qui cherchent à toujours créer de nouvelles opportunités ?

Loïc Le Meur

Ce chef d’entreprise crée en 1996 sa première start-up, B2L, une agence web revendue en 1999 pour 3 millions d’euros. Il répète ce succès initial en 1997 avec Rapid Site, une plate-forme d’hébergement de sites internet vendue deux ans plus tard à France Télécom. La création de sociétés innovantes est le moteur de cet entrepreneur ambitieux, qui fonde en 2003 une nouvelle plate-forme de création de blogs, Ublog, qu’il revend au groupe américain Six Apart. Il applique ce procédé à une autre start-up, Seesmic, une application revendue avec profit en 2012.

Michel Meyer

Michel Meyer fait partie des entrepreneurs en série français les plus célèbres. Il fonde en 1994 une société de prestation de services web, Multimania Production, qu’il mène en bourse en 2000. Il continue par la suite à participer à de nouveaux projets comme l’association PlanetFinance spécialisée dans le microcrédit. Il fonde par la suite Kewego en 2003, une entreprise d’hébergement de vidéos en streaming, qui fait partie aujourd’hui des leaders européens du secteur. En 2011, l’entreprise est vendue pour 26 millions d’euros au groupe américain Kit Digital.

Miguel Membrado

Parmi les créateurs de start-up à répétition, Miguel Membrado se révèle l’un des plus actifs. Dès 1989, il met au point le moteur de recherche Ergosum qu’il revend au groupe Decan en 1995. Il quitte ensuite la société pour fonder l’année suivante l’entreprise Mayetic, plate-forme dédiée au travail collaboratif en ligne. Vendue en 2006, la société lui permet de se consacrer à d’autres projets, cette fois sur le territoire américain. Il fonde ainsi Netcipia à Palo Alto, une start-up fournissant des outils collaboratifs en ligne.

Jean-Baptiste Rudelle

La vie des serial-entrepreneurs mêle aussi bien les succès que les échecs. C’est le cas pour Jean-Baptiste Rudelle, ingénieur de formation, qui voit sa première entreprise, spécialisée dans les appels à prix réduits vers les Etats-Unis, tomber en faillite au bout de six mois en 1995. Quatre ans plus tard, il crée cependant Kewee, une start-up dédiée aux contenus pour téléphone mobiles, qu’il revend en 2003 après une valorisation à hauteur de 10 millions d’euros. Son plus grand succès est finalement la création de Criteo en 2005, qui fait partie aujourd’hui des principales entreprises françaises de reciblage publicitaire en ligne.

Gilles Babinet

Un autre serial-entrepreneur français peut être évoqué en la personne de Gilles Babinet. Celui-ci a déjà fondé pas moins de six entreprises dont les reventes lui ont permis de générer des bénéfices importants. Il crée tout d’abord la société Escalade Industries en 1989, puis l’agence web Absolut Design et ensuite la start-up Musicwave, spécialisée dans le téléchargement de musiques sur téléphone portables, revendue 129 millions de dollars en 2006. Il fonde enfin deux nouvelles sociétés dédiées à la musique en ligne, Eyeka et MXP4.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
25 août 2014 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires