Savoir reconnaître une erreur face à son équipe

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     24/08/17    
savoir reconnaitre erreur equipe

« L’erreur est humaine ». Cette expression s’applique-t-elle également aux managers ? Bien évidemment ! Entre le stress et les milliers de choses à accomplir et à gérer, il arrive parfois que le manager fasse des bourdes. Même s’il n’est point évident de reconnaître ses erreurs, il faut le faire pour des raisons de crédibilité. D’ailleurs, un capitaine qui joue la carte de la franchise est nettement plus respecté qu’un manager qui refuse d’avouer qu’il s’est trompé. Zoom sur les conseils pour assumer ses erreurs face à son équipe.

Erreur de casting

Il arrive à tous de faire des erreurs, même au manager. Par exemple, un réalisateur peut éventuellement se tromper lors d’un casting et doit donc revenir sur sa décision. Dans ce cas de figure, il s'avère judicieux de partager son échec avec le groupe. Allez-y direct et tentez de rester factuel et authentique à chaque fois. Et expliquez à votre équipe que vous avez tiré une leçon pour l’avenir. 

Félicitation mal ciblée

La précipitation a tellement fait parler d’elle, que le manager s’est complètement trompé dans les félicitations. Au lieu de récompenser Caroline, le chef a félicité Chloé. L’une a reçu des lauriers, tandis que l’autre a été ignorée. Comment sauver cette situation ? C’est assez simple. Il faut jouer sur la transparence et être très réactif pour éviter que le malaise ne vienne envahir le quotidien. Excusez-vous et rassurez vos troupes.

Les mauvaises accusations

Ah, les mauvaises accusations (ou plutôt les accusations infondées), il faut à tout prix les éviter. Au cas où cela arriverait, le manager doit faire profil bas. Il lui faut revenir sur les indices et les idées reçues et aller en parler à l’employé concerné. Dites-lui que vous êtes sincèrement désolé et que vous n’êtes pas fier de ce que vous avez fait. À savoir que cette situation est particulièrement blessante pour l’employé, qui boude vos arguments. Assurez-vous donc de bien entamer vos vérifications. 

L’information qui sort toute seule… ou presque

La gaffe : vous avez dit à vos employés qu’il y aurait des changements à venir au cours des prochains mois. Et il ne fallait pas partager de telles informations à ce moment-là. Pour rectifier le tir, vous pouvez, par exemple, leur dire que vous vous êtes trop avancé et que vous venez de réaliser que l’information est totalement confidentielle. « Je compte sur vous pour ne pas répandre la nouvelle, ne faites surtout pas comme moi (rires) ». Le tout est de savoir positiver son faux pas.

Donnez une note à cet article