Savoir se déconnecter en vacances

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/07/18    
savoir deconnecter vacances

Prendre des vacances est parfois synonyme de stress car laisser son entreprise pour une ou plusieurs semaines parait mission impossible pour nombre de dirigeants. Vous paniquez à l’idée qu’il se passe quelque chose de grave et décrocher vous semble presque impossible. Que ce soit en consultant ses mails, par des appels, des messages ou même en amenant quelques dossiers avec soi, il est essentiel de savoir se déconnecter de son emploi pour profiter des vacances. Selon une étude de l’Ifop en 2017, 78 % des cadres affirmaient consulter leur message durant leurs congés, créant alors un stress supplémentaire.

Partir l’esprit tranquille

Les vacances sont synonymes de détente et de nombreux dirigeants n’arrivent pas à décrocher durant leurs congés. Ils envisagent bien souvent le pire qui mettrait en péril leur business. Ils ne peuvent s’empêcher de consulter leurs mails et leurs sms professionnels pour s’assurer du bon déroulé des affaires au sein de l’entreprise. Pour partir l’esprit tranquille et réussir à décrocher de son activité professionnelle, s’organiser avant de partir est incontournable. Terminer les tâches est le b.a.-ba pour ne pas penser aux dossiers durant ses congés. Mieux vaut alors planifier au sein d’une « to do list » les tâches à effectuer et à hiérarchiser avant le départ et remettre au retour celles qui ne nécessitent pas d’être terminées.

Fixer ses objectifs de manière réaliste

Il est nécessaire de boucler les dossiers urgents pour être sûr de pouvoir décrocher durant les congés. De nombreux dirigeants souhaitent souvent tout mettre en place avant de partir. Mais en fonction de la dose de travail, réaliser ses objectifs peut s’avérer impossible.  En plus, une entreprise ne s’arrête jamais. Elle continue à fonctionner même en l’absence du dirigeant. Pour cela, revoir ses objectifs de manière réaliste permet de partir l’esprit tranquille. Il s’agit de terminer tout ce qui est réellement important et qui ne peut être effectué que par le dirigeant mais sans viser la lune pour autant. Des objectifs irréalisables entraînent de la culpabilité et une volonté de terminer son travail durant les premiers jours de vacances. En somme, impossible de réellement profiter de ses congés. C'est pourquoi il faut aussi savoir déléguer au sein de l’équipe.

Faire confiance à ses salariés

Un dirigeant a souvent du mal à se détacher de son entreprise par peur. Avant le départ, savoir déléguer devient essentiel pour ne pas partir avec des dossiers sous le bras et pour éviter le burn out ou un stress nuisible. Faire confiance à ses salariés ou juste à un collaborateur permet de partir sans être obsédé. Tout le monde est remplaçable. Et puis c’est l’occasion pour vos collaborateurs de vous montrer leur potentiel et pour vous d’établir une confiance qui portera ses fruits pour le développement de l’entreprise.

Briefer les salariés avant le départ

Même s’ils ont l’habitude, il s’avère important de briefer les salariés présents dans l’entreprise, de hiérarchiser les priorités et établir un tableau de bord durant les congés du dirigeant. En cas d’urgence, leur indiquer la démarche à suivre permettra de mettre en place des procédures performantes et d’éviter de regarder sans cesse son téléphone professionnel. Déterminer une personne responsable, capable de faire face aux difficultés peut aussi éviter les appels répétés des salariés pour des questions qui ne le méritent guère.

Informer de son départ en vacances

Comme tout départ, il s’avère préférable de prévenir autant les collaborateurs que les clients, les fournisseurs et tout autre personne travaillant avec le dirigeant. Un mail pour annoncer la durée de son absence devrait éviter des appels, des mails ou des messages à répétition. Pour l’activité de l’entreprise et afin de ne pas rencontrer de problèmes, rediriger les mails et appels vers un responsable sera toujours utile. Déléguer sa responsabilité à son plus proche collaborateur évite justement ce genre de situation. En cas d’extrême urgence, il est obligatoire de donner un numéro personnel au collaborateur en charge de l’entreprise pendant l’absence du dirigeant car bien sûr vous êtes responsable de l’entreprise.

L’important pour un dirigeant est de réussir à libérer son esprit dans la mesure du possible de son entreprise pour revenir en forme au retour. Certes une chose plus facile à dire qu’à faire. Mais l’astuce se trouve dans la confiance donnée aux collaborateurs.

Donnez une note à cet article