Les salons ou magasins bio, nouveau défi à la crise ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     19/12/13    
magasin bio crise consommation

Tous les jours on voit fleurir de nouveaux magasins bios dans toute la France. Pas un mois ne se passe sans qu’un salon bio n’ouvre ses portes accueillant des centaines de milliers de visiteurs. 

Le développement de ce marché est-il un effet de mode ou tout simplement un remède à la crise. La sagesse dans ces temps difficiles prendrait-elle le pas sur une consommation effrénée.

Pourquoi les consommateurs sont-ils fous de bio ?

La nourriture

Observons quelques cas de la vie des français. Par exemple, les retraités, ceux qui ont été les premiers adeptes de la société de consommation. Ils se sont détournés de tous ces produits à la saveur insipide et cherche à retrouver le goût d’antan. Pour quelles raisons ? Si la vie active les avait contraints à acheter des surgelés faute de temps, leur porte-monnaie ne leur permet plus de le faire. Car un plat surgelé cuisiné vaut 4 fois plus chères qu’un plat que vous faites vous-même. Pour ne prendre qu’un exemple les spaghettis à la bolognaise sont d’un prix faramineux.  

Et puis la crise de cet hiver a donné un sérieux coup de pouce à la publicité de magasins bio car vous ne savez plus ce que vous mangez (des carcasses, de la viande….). De plus les plats surgelés offrent des portions congrues peu adaptées aux familles. 

N’oublions pas les chômeurs dont le porte monnaie se rétrécit, les parents qui veulent protéger la santé de leurs enfants et ils sont nombreux à préparer les petits pots de leurs enfants avec des légumes bio, garants de la bonne santé de leur progéniture.

Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires sont de plus en plus nombreuses et seuls les magasins bios offrent une gamme étendue de produits. Avec gluten, sans gluten…Du pain aussi qui se conserve plus longtemps sans conservateurs.

Le rôle de la presse 

La presse en mettant en scène l’histoire des surgelés cet hiver a créé un vrai tsunami, elle a ouvert les yeux des consommateurs : bernés, ils étaient bernés et les français n’aiment pas l’être, alors ils ont appris sans se rendre compte à retourner aux sources…

Les produits ergonomiques répondent-ils à une vraie demande ?

Pour contrer le stress, rien de mieux qu’un bon oreiller aux capacités relaxantes. De multiples produits fleurissent dans les salons. Est-ce une folie passagère ? Non essayez et vous verrez vous deviendrez addicts de ces produits qui offrent bien être et respect du corps et donc de l’âme : des chaussures, des vêtements…

L’accueil chaleureux des magasins bio

Les magasins bios ont tous la même caractéristique, ils sont chaleureux et les vendeurs vous accueillent et sont à votre écoute. Dans ce monde de l’isolement ces contacts ont une valeur qu’il ne faut pas sous-estimer. Les gens souhaitent un changement de vie, ils retrouvent dans les magasins bios, dans les salons bios le contact humain inexistant dans les grandes surfaces.

Et peut être que l’exemple de la création du magasin la Louve vous donnera des idées !

Un supermarché collaboratif c'est quoi ?

La Louve lance sa campagne de financement sur kiss kiss bank bank pour ouvrir le 1er supermarché collaboratif de Paris

C'est un supermarché, innovant en France, sur le modèle d'un supermarché alternatif newyorkais qui existe depuis 40 ans et fonctionne avec 16000 adhérents. Qu'y trouve-t-on ? De tout, de la bonne bouffe locale, bio ou issue d'agriculture responsable, et surtout... pas chère ! De bons produits accessibles à tous ! Comment est-ce possible ? Vous devez devenir adhérent pour acheter dans ce supermarché, et donner 3h de son temps par mois en y travaillant bénévolement. De cette manière les frais sont peu élevés, et les prix baissent de façon incroyable.

La Louve vient de lancer une campagne de financement sur Kisskissbankbank afin de récolter des dons et constituer un apport financier obligatoire pour lancer un supermarché à Paris.