Pourquoi les robots humanoïdes devraient marcher ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     22/09/18    
robots humanoides devraient marcher

S’ils n’ont pas encore une forme humaine, les robots ont déjà envahi notre quotidien : machines à café, réveils, robots industriels … Ils sont présents partout même si nous n’en sommes pas conscients autour de nous. Zoom sur les principales raisons qui font que la version humaine pourrait fonctionner.

Que cela nous plaise ou non, les robots humanoïdes pourraient bien s’imposer dans notre quotidien. Si de nombreuses personnes se rebellent à cette idée et que les scénarios catastrophes deviennent légions et suscitent l’anxiété, les raisons pour lesquelles ils pourraient se développer deviennent évidentes. Zoom sur celles qui pourraient faire qu’un tel développement arrive jusque dans nos entreprises.

Le marché pourrait le réclamer

C’est peut-être la première raison pour laquelle les robots humanoïdes pourraient se développer en masse. La population dans les pays développés vieillit et la dépendance représente de plus en plus une difficulté et donc un enjeu incontournable. La présence d’un robot pouvant effectuer toutes les tâches répétitives ou manuelles d’un être humain semble être une des solutions qui pourraient être adoptées par bon nombre de personnes ne pouvant plus les effectuer et qui n’ont pas dans leur entourage des aides humaines. Un robot qui porte vos courses, fait le ménage, déplace les objets encombrants pour vous ? Un rêve pour certains, surtout qu’ils seraient éventuellement capables de réaliser ce que nous ne pouvons pas nous-mêmes et que nous n’aimons pas faire. D’autres business pourraient bien faciliter son essor parmi lesquels l’un des plus puissants en termes d’innovation : celui du sexe… On se rappellera que de nombreuses entreprises ont percé d’abord dans ce domaine notamment au niveau du web ou encore du minitel.

La recherche de gain des entreprises

L’ère industrielle a vu le jour et il faut bien constater que bon nombre d’emplois ont disparu pour faire place à des robots parfois ultras sophistiqués bien plus performants que l’être humain. L’entreprise Amazon représente un exemple type en l’occurrence. Gain en temps et en coût, absence d’erreur, représente un véritable intérêt pour bon nombre d’entreprises qui n’hésiteront pas à sauter le pas pour s’assurer de meilleurs rendements. Et, par effet boule de neige, il pourrait bien se révéler nécessaire pour les récalcitrantes, de devoir adopter ces outils pour défier la concurrence. Une étude intitulée « The Rise of the Machines » indique qu’il y aurait déjà plus d’un million de robots industriels dans le monde. Si le ratio reste encore bas avec 295 robots pour 10 000 ouvriers au Japon, il faut bien comprendre que la robotique se trouve au stade de l’informatique dans les années 1970 et qu’elle va sans conteste se développer et s’imposer sans que l’on s’en rende compte.

Le développement de l’IA comme moteur

Le développement de l’intelligence artificielle qui s’accélère à une vitesse vertigineuse ces dernières années invite à se poser la question de son  couplage avec la machine. Il paraît évident que plus cette première se développe, plus la robotique humanoïde prend de sens et que son essor deviendra incontournable. Si celle-ci parvenait à appréhender les « fonctionnalités » d’un être humain, la robotique humanoïde pourrait bien se développer à grande échelle et plus rapidement que l’on imagine.

La difficulté des entreprises à trouver de la main d’œuvre

Les secteurs où les employés manquent sont pléthores. Il n’y a qu’à citer l’hôtellerie-restauration pour comprendre que les entreprises ont parfois du mal à trouver des employés qualifiés. Si ceci est compréhensible au niveau de la pénibilité de certains travaux (horaires, amplitudes, faible rémunération), la solution intuitive serait de combler ces manques par des robots qui pourraient avoir une forme humanoïde. Si l’on peut penser que la forme humaine n’est pas forcément nécessaire comme on le voit avec les robots-cuisiniers, la production en masse des robots devrait entraîner une uniformisation et intuitivement une ressemblance avec l’ensemble des activités que peut effectuer un être humain.

Parce qu’ils sont déjà parmi nous

De nombreuses entreprises ont déjà développé leur propre robot. Il suffit de voir les avancées en regardant l’entreprise Boston Dynamics pour être convaincu que leur robot bipède Atlas n’est pas loin d’arriver à être parmi nous. S’il y a peu de temps, le robot humanoïde peinait à marcher sur une route caillouteuse, il arrive désormais à se déplacer sur un terrain accidenté qui comporte des obstacles de taille et à subir des aléas. De manière parallèle, au Japon, des robots ressemblants de plus en plus à des êtres humains ont été développés. L’exemple d’un robot hôtesse d’accueil présenté dans de nombreuses vidéos a suscité un intérêt grandissant.

De nombreuses autres raisons pourraient faire que la robotique humanoïde devienne notre compagnon de notre vie quotidienne. Espérons cependant qu’elle se développe dans l’esprit de servir à l’homme et non pas à ce que l’homme en devienne son esclave.

Nota de la rédaction : cet article n’a pas pour but de faire la promotion de la robotique humanoïde.

Donnez une note à cet article