La robotisation peut-elle aider les entrepreneurs ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/03/15    
robotisation peut aider entrepreneurs

La robotique dans les entreprises couvre l'ensemble des systèmes et automates capables de prendre en charge des manipulations ou des opérations de production en lieu et place d'un opérateur humain. Ce système doit ainsi permettre de répondre à un certain nombre de challenges qui seront les impératifs de l'entreprise tant du point de vue de l'exécution des tâches qu'en matière de gestion logistique.

Les robots ne sont plus réservés qu'aux seuls sites de génie civil, aux blocs opératoires ou aux grandes chaînes d'assemblage. La robotisation serait-elle alors l'avenir des entreprises ?

Robotisée, une entreprise est plus compétitive

Les modèles de pays qui performent dans le secteur de l'industrie, à commencer par l'Allemagne, montrent qu'une entreprise robotisée se hisse à la pointe de la productivité et de fait, de la compétitivité. S'équiper de robot favorise une production non stop, 24h/24, sans aucun défaut ni rebut. La robotisation serait alors à l'origine d'un cercle vertueux de croissance génératrice d'emplois pour soutenir la cadence.

Les entrepreneurs ont donc tout intérêt à adopter cette logique et à s'automatiser pour figurer en bonne place dans les appels d'offres. Le retour sur investissement ne se fera pas attendre ce qui aura l'avantage d'amortir de manière très rapide, parfois en moins de 6 mois, l'investissement mis au départ dans l'équipement de robots. La durée moyenne de retour sur investissement est, d'une manière générale, inférieure à 2 ans dans une PME.

Sauver des emplois au lieu d'en tuer

Depuis 20 ans, l'industrie française est confrontée à une réelle dévalorisation qui s'accompagne d'une idée reçue assimilant la robotisation à une tueuse d'emplois. Comment expliquer alors que les pays les plus robotisés au monde, à savoir l'Allemagne, le Japon ou encore la Corée du Sud affichent des taux de chômage parmi les plus bas ? Tout simplement parce qu'ils doivent leurs performances à l'automatisation de leurs sites industriels, une robotisation qui contribue à un redéploiement de l'activité et du secteur. Il existerait donc une corrélation directe entre le nombre de robots dans une entreprise et la baisse du taux de chômage. Une entreprise dynamique et compétitive devient de fait génératrice d'emplois.

Loin de tuer l'emploi, la robotisation serait même une arme pour le sauver. Elle constitue une nouvelle opportunité pour les entreprises qui pour beaucoup risquent la faillite si elles ne s'automatisent pas. Les robots, loin de tuer l'emploi seraient donc l'avenir de nos PME et plus leur présence sera acceptée dans les entreprises, plus ils alimenteront le cercle vertueux de la croissance et par voie de conséquence celui de l'embauche.

Un équipement facile à vivre

Un robot s'entretient facilement et les pièces se remplacent et se trouvent sans difficulté. Il se configure et s'intègre également de manière simple. Un opérateur est en mesure de conduire une cellule de production avec une semaine seulement de formation.

Une aide précieuse pour la gestion de la logistique et la prise en charge des tâches pénibles

On peut également noter que la robotisation rapproche l'homme et la machine. La « cobotique » prend désormais le pas sur la robotique. L’évolution des technologies permet d'aller vers des robots toujours plus innovants, offrant des précisions au micron près, dotés d'une intelligence toujours plus améliorée dans le comportement, dans les capacités, pour répondre à des besoins spécifiques.

Les robots sont par ailleurs une solution d'avenir en ce qui concerne les tâches pénibles, dans la métallurgie par exemple, ou dans le domaine de la robotique mobile pour le déplacement ou le stock de charges lourdes et isolées.

La gestion de la chaîne logistique est un domaine où la robotique peut apporter beaucoup en termes d’efficacité et de rentabilité. Certaines solutions robotisées, grâce à la technologie du géo-guidage, n'ont besoin d'aucune infrastructure au sol et se repèrent grâce un système de reconnaissance ultra sophistiqué composé d'images en 3D.

Donnez une note à cet article