Richard Branson l’autodidacte devenu un géant

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     11/01/17    
richard branson autodidacte devenu geant

A la tête d’un conglomérat de plus de 300 filiales, le fondateur du groupe Virgin fait partie des autodidactes de l’entrepreneuriat les plus doués de sa génération. Focus sur un businessman aussi ingénieux qu’iconoclaste.

Pourquoi le nom Virgin ?

« Nous sommes tous vierges en business ! » voilà ce qu’aurait dit l’une des collaboratrices de Richard Branson lors du lancement de Virgin Records en 1970. L’idée de « pureté » et de « nouveauté » plait tout de suite au jeune entrepreneur déjà attentif à l’importance de bâtir une image de marque.

Une marque omniprésente partout dans le monde et des secteurs très divers

Si l’activité historique de Virgin reste la création d’un label de musique en 1970 - Virgin records sera rachetée en 1992 par la EMI records - l’entreprise est très rapidement devenue un groupe multinational opérant dans des secteurs très variés : Virgin Music (musique), Virgin Mégastores (grande distribution de produits culturels), Virgin Atlantic (compagnie aérienne), Virgin Mobile (téléphonie), Virgin Money (finances), Virgin Train (transport ferrovière), Virgin media (télévision câblée), Virgin Galactic (tourisme spatial), Virgin Radio (média audio),Virgin Drinks (sodas), Virgin Holidays (agence de voyage), etc. Il faut ajouter à cette liste de nombreuses filiales et ou sociétés rachetées par le groupe mais non siglées « Virgin ». à l’inverse, certaines sociétés portant le nom de la marque n’appartiennent plus à 100 % à Richard Branson. Mais étant donné qu’elles utilisent le nom de la marque, l’entrepreneur conserve un droit de regard sur l’utilisation qui en est faite.

Des débuts prometteurs d’un ado’ dyslexique et sans diplômes

Après avoir quitté l’école à 16 ans en raison de sa dyslexie, Richard Branson fait parler de lui en créant en 1968 le magazine Students avec la complicité de son ami Jonathan Holland-Gems. Ensemble, ils feront de ce canard le porte-voix de toute une génération de hippies anglais opposée à la guerre du Vietnam et engagée dans la lutte pour le droit à l’avortement. à 20 ans, Richard Branson vend des disques par correspondance. Trois ans plus tard, en 1970, il produit avec la « Tubullar bells » de Mike Oldfield qui sera sélectionné pour la bande originale du film l’Exorciste. Ce gigantesque succès attire les meilleurs artistes du moment chez Virgin Records comme les Sex Pistols, Culture Club ou encore Phil Collins.

Branson et son art des fusions bien pensées

Ayant horreur du principe de « monopole » et se définissant comme un entrepreneur « intuitif », Richard Branson a tout de suite réfléchi à diversifier les activités de son groupe. Quarante-six ans après ses débuts, Virgin est devenu ce qu’on appelle un conglomérat regroupant près de 350 filiales à travers le monde. Selon bon nombre d’observateurs, Richard Branson excellerait dans la mise en place de partenariats et de fusions bien pensés, notamment avec Virgin mobile qui utilise le réseau SFR pour former aujourd’hui une des plus solides alliances sur le marché national de la téléphonie mobile.

Un entrepreneur célèbre grâce à une personnalité iconoclaste

S’il y avait un mot pour caractériser sa personnalité, « anticonformiste » serait le plus adéquat. Certaines anecdotes le prouvent. Lorsqu’il était propriétaire de l’écurie de F1 Virgin, Richard Branson a fait un pari avec Tony Fernandes, propriétaire d’AirAsia et PDG de l’écurie de F1 Lotus : le propriétaire de l’écurie la moins bien placée au classement devait jouer les hôtesses de l’air dans la compagnie concurrente. M. Branson a perdu et a honoré son pari quelques temps après. En 2012, Richard Branson traverse la manche en kite-surf. C’est le sportif le plus âgé à avoir réussi ce périple et cela figure désormais dans le Guiness Book des records. Enfin, pour le lancement de Virgin Cola en 1993, Richard Branson loue un tank et bloque la place Time Square à Londres en écrasant sur son passage des milliers de canettes de ses concurrents, Coca-Cola et Pepsi. Ensuite, il se déguise en canette de Virgin Cola et pose nu avec un pack en face de son sexe.

Donnez une note à cet article