Réussir son recrutement professionnel

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/11/11    

Pour réussir vos recrutements, il convient de suivre un process défini en 7 étapes. De la bonne définition du profil recherché jusqu’à la réussite de l’intégration, tous les conseils pour optimiser vos recrutements.

Toute entreprise, tout entrepreneur, en a fait l’expérience : le recrutement est un vrai métier qui ne s’improvise pas. Dans une petite structure, l’enjeu du recrutement est de taille et choisir ses collaborateurs est une décision d’ordre stratégique vitale pour le futur. Pour l’entreprise qui est amenée à se développer, le choix de ses collaborateurs représente également une action truffée de pièges à éviter. Pour ne pas se tromper, il n’est plus question d’embaucher sur un coup de tête, sur les apparences et de s’en remettre uniquement à son intuition. La clé est alors de se baser sur un processus simple pour la définition précise du poste, le choix des candidats et la phase de recrutement. Pour optimiser ce process, il est toujours bon de se poser quelques questions qui faciliteront ensuite la prise de décision de l’employeur.

1 Réaffirmer les valeurs de l’entreprise

Selon la vision que vous avez de votre affaire, le domaine dans lequel vous travaillez ainsi que la stratégie que vous voulez mettre en place, vous aurez le désir de choisir des hommes et des femmes ayant des qualités porteuses de sens et vous correspondant. Avant même d’entamer le processus de recrutement, il faut prendre le temps de travailler ces valeurs que vous allez rechercher chez vos futurs collaborateurs.

2 Définir les qualités techniques et managériales attendues pour le poste

Vous allez demander à votre futur employé d’effectuer différentes missions exigeant des compétences professionnelles précises et multiples. Commencez donc par lister ces compétences nécessaires, recherchées à travers ce recrutement. Ce travail préliminaire vous permettra d’amoindrir le risque de départ prématuré du collaborateur par manque ou excès de compétence. N’oubliez pas également de réfléchir, avant même de passer à la phase de recrutement, aux évolutions de poste dont vous pourrez faire bénéficier le futur collaborateur.

3 Eclaircir le comportement attendu de la part des nouveaux collaborateurs

Au-delà même des compétences professionnelles nécessaires pour le poste et les missions à réaliser, il faut commencer par définir le comportement que vous recherchez chez un candidat. L’important est que les nouvelles recrues puissent s’intégrer facilement parmi les autres collaborateurs. Il vous faudra donc analyser les types de personnalités qui fonctionneraient bien avec les salariés déjà présents et anticiper ainsi sur l’objectif d’atteindre une réelle cohésion d’équipe. Votre futur collaborateur devra-t-il avoir un caractère de type leader, manager ou suiveur ? Avec quel type de profil serez-vous en phase ? Faire ce travail d’analyse en amont vous évitera parfois de voir se jouer d’importants conflits d’intérêt au sein de l’équipe.

4 Entamer la recherche du candidat idéal grâce à l’annonce

Maintenant que vous avez défini le poste, les missions et le profil du candidat il ne vous reste plus qu’à le chercher. L’écriture de l’annonce est pour cela primordiale, car c’est elle qui va attirer vers votre entreprise les candidats qui correspondront au profil recherché. Diffusez ensuite votre annonce dans divers canaux et faites également jouer le bouche-à-oreille. Cela vous assurera un bon flot de réponses dans lequel se trouvera sûrement le futur collaborateur idéal.

5 Faire son choix parmi tous les prétendants au poste

Parmi un grand nombre de candidats au poste, pas facile de faire son choix… Rappelez-vous alors des critères de base définis avant le lancement de votre recherche. Et surtout, faites bien attention aux « candidats-mirages » qui peuvent vous faire prendre de mauvais choix, surtout si vous êtes pressés de répondre à votre besoin interne de recrutement. Pour vous protéger de cela, veillez à conforter votre jugement avec celui des autres membres de votre équipe.

6 Négocier le salaire

De votre côté, vous aviez décidé d’une fourchette salariale et d’avantages divers à proposer pour ce poste. Mais le candidat, lui aussi, a ses exigences. Vous vous êtes mis d’accord sur le poste, à vous de trouver maintenant le juste compromis salarial pour un accord parfait.

7 Intégrer le nouveau salarié

Le succès d’une bonne « greffe » d’un nouveau salarié au sein de votre équipe repose sur des éléments très concrets. L’harmonie dans votre entreprise vient bien souvent d’un processus d’intégration réussi pour les salariés. Pour cela, il est bon de planifier l’accueil et de le baliser de jalons tels que la présentation de l’entreprise et des différents membres de l’équipe, une formation initiale, le rappel des règles de l’entreprise, les différentes démarches administratives à suivre... Il y va de la bonne intégration du candidat et de sa productivité comme de l’image de votre entreprise.