Retraite : vous a-t-on déjà proposé d’en écrire le scénario ?

Ramin Assefi     02/10/14    
retraite propose ecrire scenario

« En ce monde, rien n’est certain, à part la mort et les impôts », disait Benjamin Franklin. On connaît la chanson : à chaque nouvelle réforme « paramétrique » des retraites, les gouvernements promettent, en échange de sacrifices, le sauvetage de notre régime par répartition. Mais voilà : en vingt ans, la France s’est offert le luxe d’enchaîner cinq « réformes définitives ». Tel est le premier paradoxe français : loin de rassurer, ce changement permanent des règles s’avère anxiogène tant il donne l’impression que l’avenir de nos retraites est tout sauf assuré. 

Réduire ses impôts et préparer sa retraite

Avec un système par répartition dont le financement n’est plus assuré et une pression fiscale qui s’accentue, préparer sa retraite devient une préoccupation majeure. Bien préparer sa retraite pour la vivre pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, compter sur sa seule pension de retraite ne suffit pas. 
Savez-vous que la réglementation fiscale vous permet de réduire chaque année le montant de vos impôts tout en préparant votre retraite sereinement ? Pour cela, des solutions simples et défiscalisantes peuvent être mises en place, permettant de bénéficier d’un double avantage :

- Jusqu’à 45% d’économies d’impôts sur les sommes versées sur un contrat d’épargne retraite,

- Un complément de revenu à vie à la retraite.

Épargner le plus tôt possible

La préparation de la retraite est une démarche individuelle qui vise, avec l’aide d’un expert, à mettre en place une solution adaptée à sa situation. Il n’existe pas de solution miracle. C’est l’articulation de différents produits comprenant, entre autres, de l’assurance vie, de l’épargne de précaution, des solutions de retraites, qui optimisera cette préparation. Quoiqu’il en soit, il est primordial d’épargner le plus tôt possible car tous les dix ans, l’ « effort d’épargne » double. Ainsi, pour espérer toucher à la retraite la même chose qu’une personne de 35 ans, une personne de 45 ans devra épargner deux fois plus…

Donnez une note à cet article

Nos vidéos

À propos de l'auteur

Ramin Assefi
Ramin Assefi

Expert en Prévoyance et Patrimoine AXA