Comment rester motivé au travail en hiver ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     03/10/18    
rester motive travail hiver

La période hivernale approche à grands pas, les pulls, les écharpes et les bonnets seront bientôt de sortie. Avec des températures plus basses et des conditions météorologiques multiples, tant pluvieuses que neigeuses et venteuses, tout à chacun a davantage envie de rester sous la couette au chaud que de se lancer dans le travail. Ce moment de l'année affecte à des degrés différents, la plupart des personnes tant au niveau de leur corps que leur humeur. L’asthénie peut apparaître provoquant de la démotivation, de l'épuisement et du stress. Des symptômes qui peuvent entraîner une baisse de moral extrême. Pour éviter d'impacter votre entreprise, voici quelques conseils que vous et vos salariés devriez appliquer pour rester motivés au travail en hiver.

L'hiver peut être une menace pour votre entreprise et vos salariés. 80 % des travailleurs se plaignent de la température sur leur lieu de travail et 52 % considèrent que leur bureau est beaucoup trop froid à cette période, selon une étude réalisée par la société Andrews Sykes (groupe anglais de location spécialisé en équipements de climatisation et de chauffage, ndlr). De nombreuses recherches démontrent même que les effets d'une température basse au travail peuvent nuire à la productivité des salariés. D'après une étude effectuée en 2004 par Alain Hedge, professeur en design et analyste environnemental à l’Université Cornell, ceux qui ont froid font plus d'erreurs que les autres et le climat frais peut gonfler de 10% le coût horaire du travail. Pour cela, il a comparé l’attitude des employés dans des locaux à 25 °C puis dans des locaux à 20 °C : dans la première situation, ils passaient 100 % de leur temps à taper sur leur clavier avec un taux d'erreurs de 10 % tandis que dans la deuxième, ils ne tapaient plus que 54 % du temps avec un taux d'erreurs de 25 %. Conformément aux recherches de l'Université de technologie d'Helsinki et du Laboratoire national Lawrence Berkeley, les salariés seraient plus efficaces dans un environnement professionnel à 22 °C. Voici quelques recommandations pour que tous les membres de votre entreprise restent motivés au travail.

Pratiquer une activité sportive

Exercer une activité sportive avant le boulot ou pendant les pauses peut être un excellent moyen de motiver l'ensemble de l'entreprise. La pratique du sport en période hivernale dispose de nombreux bienfaits pour le corps et l'esprit. L'organisme brûle davantage de calories dans le froid afin de réguler sa température et les muscles cardiovasculaires sont renforcés, permettant d'effectuer des efforts plus soutenus tout le reste de l'année et d'éviter certaines maladies hivernales comme le rhume ou la grippe. L’activité physique permet également de lutter contre la « déprime saisonnière » et les petits coups de blues qui provoquent de la démotivation et la lenteur au travail. Enfin, elle maximise les capacités intellectuelles. Tout le monde peut ainsi retrouver de l’énergie et de l’enthousiasme grâce aux bienfaits du sport. Pour optimiser celui-ci, le meilleur moyen est de le faire ensemble. Réunir dirigeants, salariés et managers aura tendance à rapprocher tous les membres de l’entreprise et à renforcer le sentiment d'appartenance via l'échange, l'écoute et l'esprit d'équipe. Collectivement, ils s'aideront et se motiveront. Un petit footing en groupe avant de travailler ou bien une excursion dans une salle de sport près de l'entreprise pendant la pause du midi sont de bonnes idées à mettre en place.

Mettre en place un emploi du temps sur-mesure

Pour permettre aux salariés de combattre le froid et éviter les maladies hivernales tout en offrant un cadre de travail agréable et familier propice à la motivation, le dirigeant peut leur proposer une journée de télétravail pour chacun et chacune dans la semaine, répartie à l'aide d'un calendrier prévisionnel. Dans un autre cas, l'aménagement du temps de travail peut s'avérer être une solution pratique. Certains souhaiteront partir avant que le soleil ne  se couche pour éviter la baisse des températures et d'autres auront besoin de dormir plus longtemps pour suivre un rythme de travail et être plus productif. Proposer de partir une heure plus tôt le soir ou de venir une heure plus tard le matin peut alors faciliter la motivation des salariés pour travailler.

Sortir et travailler à l'extérieur de l'entreprise

Même s'il fait froid, se forcer à prendre l’air tous les jours peut réduire l'anxiété et le stress. C'est l’occasion de sortir de son bureau pour prendre des rendez-vous avec des fournisseurs, des clients, des partenaires d'affaires ou de futurs talents. Un moyen de se dégourdir les jambes, de maintenir des interactions sociales et garder le moral au plus haut. En dehors du cadre habituel, mettre en place des événements à l'extérieur des locaux est un aspect important pour que l'ensemble de l'entreprise, que ce soit les salariés ou les collaborateurs, s'implique davantage. Face à un endroit froid et peu motivant, un environnement chaleureux et différent est propice à créer une atmosphère où la concentration, l'écoute et la créativité sont au plus fort. C'est aussi le moment idéal pour se détendre et déstresser, permettant de se rebooster pour atteindre ses objectifs.

Si pour beaucoup, le travail au bureau en hiver représente une partie pénible de la journée, pour d’autres professions, les conditions de travail s’avèrent encore problématiques et sont mises à mal par le froid. Des entreprises du BTP ou encore du secteur agricole sont bien dans l'obligation de travailler à l'extérieur et très tôt le matin, là où les températures sont souvent les plus basses. Des conditions qui peuvent avoir des conséquences sur la santé, notamment lorsque la température ambiante est inférieure à 5 °C.  Dans ce cas, l’entrepreneur a l'obligation de sécuriser ses salariés, selon le Code du travail, en fournissant un accès à des boissons chaudes et en limitant le temps de travail, voire en cessant l'activité pendant une période donnée.

Donnez une note à cet article