Rémunération et évolution : les bases de l’épanouissement

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     23/06/12    
Remuneration et evolution : les bases de l epanouissement
Un bon dosage entre une bonne politique de rémunération et un bon plan de carrière sont deux éléments clés de l’épanouissement et du bien-être des salariés dans l’entreprise.

Le salaire : premier facteur de motivation d’un collaborateur ?

Pour les travailleurs français, la réponse est claire : la volonté de s’épanouir sur le plan professionnel et personnel devance largement la rémunération qui n’est placée qu’en 4e position des motivations professionnelles, selon une étude Cegos datant de mars 2012. Finalement, salariés et employeurs se rejoignent sur l’envie d’être toujours mieux formés en vue d’être les plus compétitifs et les plus performants du marché. C’est donc une bonne nouvelle pour tous, notamment à l’heure où notre pays traverse une crise économique et financière durable.

La formation : facteur d’importance pour la génération Y

Aujourd’hui, lors d’un entretien d’embauche, les candidats demandent tous des informations sur les programmes de formation proposés. Ils veulent également avoir un avant-goût de la culture de l’entreprise pour déterminer s’ils auront la possibilité de trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Toutes ces aspirations ont été certes mises en lumière par la Génération Y, mais ne nous trompons pas, leurs aînés sont tout aussi exigeants en la matière. Il est conseillé aux dirigeants de prévoir des plans de carrière pour tous leurs salariés, quels que soient leurs niveaux d’expérience. Un jeune collaborateur doit se sentir valorisé à travers un programme de formations pour acquérir de nouvelles compétences. Les seniors, eux, ont besoin de se projeter vers des postes à responsabilité permettant un équilibre de vie. Ils peuvent notamment être mis à contribution à travers le tutorat par exemple.

L’évolution : un nouvel élément à intégrer au management

Les chefs d’entreprise devraient davantage préparer leurs collaborateurs à vivre plusieurs vies professionnelles tout au long de leurs parcours. Un ingénieur ayant un bon relationnel pourrait, par exemple, développer des compétences pour évoluer vers un poste commercial. Un responsable des ressources humaines, quant à lui, pourrait occuper une fonction de communication interne grâce à sa capacité à développer une marque employeur. Ce sont autant d’éléments qui permettront à chacun de rester employable le plus longtemps possible. à la question « comment fidéliser et attirer les meilleurs talents à nous ? » que nombre de dirigeants se posent, la réponse est qu’il faut trouver le bon dosage entre un salaire motivant, un plan de carrière ouvert et une politique de formation valorisante. C’est l’équilibre entre ces trois éléments qui permettra au salarié de se sentir bien dans son entreprise. à la lumière de ces nouvelles données, les chefs d’entreprise et responsables des ressources humaines doivent donc apprendre à composer pour proposer une nouvelle forme de management.