Relations publiques et médias : la carte séduction des femmes entrepreneurs

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     01/03/10    
Sandra Le Grand est fondatrice et présidente-directrice générale de Canalce, premier prestataire de services auprès des comités d'entreprise et de leurs salariés. Forte de son expérience, elle nous livre ses conseils pour utiliser la communication médias et hors médias, et nous montre comment elle a accompagné ainsi la croissance de son entreprise.

Le réseau, toujours le réseau…

Le réseau draine de nombreuses opportunités de business mais c'est aussi le premier pilier de la construction d'une image forte et dynamique pour son entreprise. être une femme est une chance pour intégrer les clubs de dirigeants (ex. Croissance Plus) et d'entrepreneurs (ex. Réseau Entreprendre) qui cherchent à atteindre la parité. Ambitionnez de vous faire élire aux comités directoires lorsque, par exemple, vous n'êtes que deux candidates au milieu de nombreux candidats ! Cultiver son réseau professionnel « métier » peut aussi être une arme permettant un partage fructueux d'expériences et de pratiques.

Une « success story » au féminin : une expérience riche à partager sur des plateaux

Développer son image et sa notoriété, c'est d'abord partager son expérience de femme entrepreneur en participant aux tables rondes, conférences et évènements autour de la création d'entreprise. Intervenir dans les réseaux France Angel, les Journées de l'Entrepreneur, les Salons de la micro-entreprise et des entrepreneurs permet ainsi de développer une image positive et dynamique de son entreprise. Ceci contribue également à renforcer votre image positive de « supporteur de l'entrepreneuriat ». Osez également réaliser des interventions dans les institutions publiques comme le Sénat, les grandes écoles (Sciences Po, HEC Entrepreneurs, Advancia, ESSEC…) où évoluent peut-être vos futurs collaborateurs et partenaires ! Ces interventions sont autant de bonnes occasions de témoigner d'une expérience concrète réussie et de faire la promotion de son entreprise. Vous pouvez directement aider les jeunes entrepreneurs en animant des séances de coaching dans le cadre de réseaux tels que le IME (Institut du Mentorat Entrepreneurial), ou encore parrainer des promotions au sein des grandes écoles. Plus vous intervenez, et plus vous avez d'occasions d'être invitée aux manifestations et évènements marquants du cercle de l'entrepreneuriat et de l'entreprise.

Prenez le temps de concourir aux nombreux trophées sur la diversité ou l'innovation en entreprise : les BFM Awards, le Concours national d'aide à la création d'entreprises innovantes organisé par OSEO, le Prix de l'Entrepreneur d'Ernst and Young ou le FAST 50 de DELOITTE… Toutes ces interventions sont basées sur le volontariat et demandent bien sûr une grande disponibilité. Vous devez pouvoir dégager des plages horaires dédiées à cela, en plus du temps de travail effectif en entreprise. Ces évènements ont le plus souvent lieu le matin au petit déjeuner, à midi ou le soir en cocktail/soirées. Si elles prennent un certain temps, elles ne sont pas pour autant superflues. Les retombées à moyen terme de ces interventions sont certaines et bénéfiques pour l'entreprise.

De plus, elles vous assurent une présence sur tous les supports liés à la manifestation (invitations, programmes..), ce qui représente un facteur supplémentaire de promotion de l'image de votre entreprise. Pas facile alors de conjuguer vie familiale et vie professionnelle. Une recette pour préserver sa vie privée ? Réservez tous vos week-ends à votre famille, sans jamais déroger à cette règle. L'équilibre entre ces deux domaines de votre vie sera ainsi préservé.

Médias : créer l'évènement et s'armer de patience

Les médias ? Une voie difficile à emprunter mais qui en vaut la peine ! En effet, les retombées sont immédiates et quantifiables. Pour attirer l'attention des journalistes, sans cesse sollicités, il faut savoir créer l'évènement, mettre en valeur la nouveauté et raconter une histoire captivante. La presse féminine, économique et business saura apprécier la volonté d'une femme d'affaires. à chaque fait marquant pour l'entreprise le lancement, les premiers gros contrats, les acquisitions, les anniversaires, un nouveau site internet est envoyé un communiqué de presse illustré. Mais le plus important est de relancer régulièrement les journalistes afin d'obtenir un rendez-vous et de présenter l'intérêt de la diffusion de son actualité. Il convient de rester prudent puisque le journaliste maîtrise totalement le contenu de sa rédaction : lui laisser des supports (CP, plaquette, dossier presse...) permet d'éviter les mauvaises surprises. Entretenir des relations suivies avec les journalistes est nécessaire pour espérer apparaître dans les médias : patience et pugnacité sont de mise ! Que ce soit en développant les relations publiques ou les contacts avec les médias, la femme entrepreneur ne doit compter ni son investissement personnel, ni son temps pour pouvoir récolter les bénéfices de son engagement. Mais il ne faut pas oublier qu'une « success story » au féminin est un atout majeur pour attirer l'attention et obtenir davantage de visibilité pour l'entreprise.