Y a-t-il des règles pour bien mincir ?

Jean-François ROUSSET     30/05/13    
Y a t il des regles pour bien mincir

Dans le cadre d'une perte de poids, afin de perdre durablement en respectant son organisme il est important de respecter les 4 points suivants : l'aspect psychologique, l'aspect biologique, l'aspect activité physique et l'aspect équilibre alimentaire.

Si l'un des 4 points manque, vous risquez de reprendre très rapidement le poids perdu dès l'arrêt de vos efforts. Ou bien d'encourager l'effet yoyo qui répété, favorise de 50% la mortalité en déclenchant le diabète, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. 

Cet effet est amplifié par la découverte récente de l'inflammation des tissus adipeux. Lorsqu'ils sont en trop grande quantité, comme ils stockent de nombreuses toxines et produits chimiques absorbés dans l'alimentation et l'environnement, ils sont considérés comme un corps étranger. Cette inflammation endommage les tissus et sont facteurs de maladies graves pour la santé. C'est pourquoi l'obésité et la sédentarité tuent autant aujourd'hui.

Voyons plutôt qu’elles sont les 4 aspects principaux permettant la perte de poids :

L'aspect psychologique: lié au dérèglement sérotoninergique touchant 80% des femmes. Il affecte l'état de l'humeur et les compulsions alimentaires vers le sucre qui procure un apaisement sérotoninergique. Un peu comme la cigarette qui semble procurer un bien-être immédiat pour le fumeur avec les effets secondaires que l'on connait !

  • L'aspect biologique: c'est apporter à l’organisme les cofacteurs équilibrant du corps et aussi régulateurs psychologiques. Comme le magnésium (100% des français carencés), le zinc (80% des français carencés), la vitamine B6 (80% des français carencés).
  • Le manque de magnésium est une cause majeure de fatigue et de stress, or quand on est stressé on mange plus. Quand on mange plus, on grossit, puis on stress d'avoir grossi, alors on compense le stress par le sucre... Nous tombons alors dans un cercle vicieux, qui peut emmener certains vers des surpoids très importants et du yoyo a vie avec les risques cités plus haut.

    Et si l'on manque de magnésium, les étapes de transformation permettant à une calorie consommée d'accéder à une cellule est imparfaitement réalisée, ce qui favorise le stockage dans le tissu adipeux !
  • L'aspect activité physique: seule manière d'éliminer les réserves stockées dans l'organisme est de créer du muscle consommateur d'énergie. Mais aussi de pratiquer des exercices cardio-vasculaires permettant d'utiliser les graisses comme énergie à l'effort et de les brûler. Ce pourquoi vous devez être régulier, c'est à dire pratiquer au moins 3 activités par semaine durant 1 heure et voir plus pour stimuler votre organisme. Tout ceci en respectant les placements et les contraintes de niveau physique de chacun pour ne pas se blesser.
    L'exercice physique a le grand avantage d'augmenter le nombre de mitochondries (usine énergétique de la cellule) dans vos cellules et c'est grâce à elles que vous augmentez votre métabolisme. Elles permettent d'augmenter la consommation de calories même au repos. Ce pourquoi les sédentaires ont tendance à prendre facilement des kilos superflus !
  • L'aspect équilibre alimentaire: c'est avoir une assiette avec l'ensemble des catégories alimentaires présentes et ne pas écarter un groupe d'aliment. En effet, les régimes hyper protéinés se soldent par 80% d'échec à deux ans et à un effet anti-sérotoninergique favorisant le stress. Les régimes restrictifs font craquer rapidement et favorisent une reprise de poids rapide.

Bien manger, c'est donc choisir la qualité des graisses consommées. Des graisses saturées diminuent le rendement d'absorption dans la cellule et favorisent le stockage. A l'inverse, les graisses insaturées et mono insaturées favorisent l'absorption et diminuent d'autant le stockage. Elles ont aussi pour avantage d'améliorer la fluidité membranaire et ainsi la diminution des risques cardio-vasculaires.

En 1890, l'homme absorbait 4 000 calories et les femmes 3 500. En 2010, l'homme absorbe 2 200 calories et les femmes 1 700 ! Pour apporter les 420 mg de magnésium des apports journaliers recommandés, les scientifiques ont spécifié que nous avions besoin de 2 850 calories jour, ce qui nous ferait grossir si on les prenait. Ce déficit est amplifié par le stress ambiant qui a chacune de ses apparitions, fait "fuiter" du magnésium de nos cellules et le fait partir par les voies naturelles, d'où une diminution supplémentaire. Et l'on sait comment le stress est présent dans une ville comme Paris !

Voilà pourquoi la complémentation est devenue une évidence et permet de réguler le stress, les processus d'absorption et favorise donc la stabilité du poids. Malgré cela, certaines personnes peu informées, peuvent décrier la complémentation, mais elles ont tort.

Reste à absorber un magnésium de qualité, qui ne soit pas laxatif, d'où le magnésium glycérophosphate proposé à Global Training Center.

Ma prochaine newsletter sera consacrée à la "mal bouffe" avec un petit tour dans notre chariot de course.