Réduction des coûts et optimisation des achats

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/08/14    
Reduction des couts et optimisation des achats

En temps de crise ou de reprise, l’entreprise se trouve dans l’obligation de réduire ses coûts afin de préserver sa caisse. La mise en œuvre d’une étude stratégique s’avère indispensable. L’amélioration de la politique d’achats constitue l’une des meilleures stratégies permettant d’assurer cette réduction des coûts. Il convient de distinguer les programmes de réduction des coûts qui génèrent des résultats immédiats, et les plans d’action à moyens et courts termes qui visent des résultats durables.

L’achat en groupe

L’achat en groupe constitue un excellent moyen permettant d’acquérir des biens ou des services à des prix plus abordables. Les entreprises, quelle que soit leur taille, se trouvent en position de faiblesse par rapport à leurs fournisseurs. Étant donné le faible coût de leurs achats qui demeurent insignifiants contre les chiffres d’affaires des fournisseurs, la négociation ne peut aboutir que très rarement à des résultats satisfaisants. Se réunir en groupement d’acheteurs permet de contraindre les fournisseurs à accorder des rabais plus conséquents.

L’implication des fournisseurs

Peu de fournisseurs prennent conscience de l’impact des achats des petites et moyennes entreprises sur leur chiffre d’affaires. Ainsi, il convient d’établir des processus d’achats innovants en procédant à l’évaluation de leurs offres non seulement sur la qualité, mais surtout sur les services rendus. Cette évaluation consiste en un rappel des points à améliorer et des atouts des fournisseurs. La relation entre fournisseurs et clients (les entreprises) peut se traduire en une collaboration procurant des avantages réciproques pour les deux parties. À part cela, l’entreprise peut lancer des appels d’offres pour dénicher le meilleur fournisseur, celui qui peut lui proposer des offres répondant à un meilleur rapport qualité/prix. Le respect des conditions afférentes à la mise en œuvre des appels d’offres devient indispensable. L’établissement d’un accord de confidentialité aux fournisseurs, l’acquisition du cahier des charges, la mise en place d’un système de pénalité font partie des conditions les plus importantes.

L’externalisation des achats

L’externalisation des achats devient de plus en plus tendance chez les entreprises. Certains pays d’Afrique du Nord, d’Asie ou d’Europe de l'Est proposent des produits à des prix plus accessibles par rapport à ceux proposés sur le marché en France. Certaines entreprises ayant développé une activité sur le marché local dans ces pays se trouvent obligées de faire appel à des fournisseurs locaux pour approvisionner les besoins en matières premières de leurs filiales. Force est de constater que l’expédition de ces matières premières coûte très cher. La délocalisation constitue une problématique à certaines entreprises pour de multiples raisons comme les difficultés de communication et de transport, les complications des procédures de contrôle de qualité, l'augmentation du coût du transfert...

Pour dénicher de meilleures offres, l’entreprise peut recourir à l’« E-achat ». Ce système lui permet d'établir une comparaison des différentes offres disponibles sur le marché et de déceler celle qui assure un meilleur rapport qualité/prix. Par le biais de cette comparaison, l’entreprise peut découvrir les tendances et l’évolution du marché concerné, réaliser une analyse de la base du fournisseur… L’E-achat constitue un processus très économique non seulement pour le gain de temps, mais surtout sur le prix qui est souvent très abordable.

Donnez une note à cet article