Recruter son ou ses premiers salariés…

Philippe Zourabichvili     06/02/13    
recrutement
Vous avez récemment créé votre entreprise et vous souhaitez désormais vous entourer de nouveaux collaborateurs, recruter n’est pas un acte anodin.

1/ Préparer les définitions de fonction :

Clarifiez ce que vous attendez de vos nouveaux collaborateurs en définissant pour chaque nouveau poste ses principales missions et ses principaux objectifs. Listez ensuite les compétences et le niveau d’expérience requis.

2/ Définir le type de contrat de travail et le statut de vos nouveaux collaborateurs:

  • Choisir le contrat de travail répondant au mieux à votre activité :

Les plus classiques sont bien entendu les CDI (Contrat de travail à durée indéterminée) mais vous pouvez avoirs recours à des CDD (Contrat de travail à durée déterminée) pour certaines missions pour lesquelles vous n’avez pas de vision suffisamment précise de vos besoins à moyen terme. Il existe d’autres types de contrats comme le Contrat d’apprentissage, le Contrat de professionnalisation par exemple qui vous permettent de bénéficier d’aides et/ou d’allègements de charges sociales.

  • Déterminer le statut de votre nouveau collaborateur :

Employé, technicien, agent de maîtrise, cadre : en fonction de la définition de fonction et en vous rapprochant de la convention collective à laquelle votre entreprise appartient vous pourrez mieux déterminer son statut.

3/ Evaluer le niveau de rémunération proposé:

Cette étape est bien souvent négligée en amont car un nouvel entrepreneur a plutôt tendance à rechercher d’abord et avant tout à s’adjoindre des compétences pour répondre à ses besoins. Il est pourtant essentiel d’évaluer prioritairement les possibilités budgétaires de son entreprise, l’influence de la fonction sur l’évolution du CA et de la rentabilité de l’entreprise.

Après cette première évaluation vous pourrez mieux déterminer une fourchette de rémunération que vous pouvez adapter en fonction de l’expérience des candidats.

Il ne faudra pas négliger le mode de calcul : fixe, fixe plus variable sans oublier les autres avantages s’il y a lieu : PC, Tel portable, mutuelle…
N’oubliez pas d’estimer les coûts cachés comme les déplacements, les frais liés directement au nouveau poste de travail et déterminez si possible un budget de fonctionnement.

À propos de l'auteur

philippe zourabichvili
Philippe Zourabichvili

Président Alteliance - Cabinet de Conseil en Stratégie – Organisation – Ressources Humaines