Recruter des jeunes : mettre fin aux blocages

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     04/11/15    
recruter jeunes mettre fin blocages

Lever les freins au recrutement des jeunes : c’est le pari de la CGPME Paris Ile-de-France et de ses partenaires. Trop souvent les PME repoussent une embauche, faute de temps ou de bons contacts. La solution passe donc par un accompagnement de proximité, pour faciliter, fluidifier et finalement réussir la procédure de recrutement.

Ouvrir les PME aux jeunes

Les chiffres sont là, rappelés régulièrement. Le taux de chômage des jeunes reste élevé en France. Plus de 22 % des 15-24 ans sont tenus en marge du marché du travail. Chaque année, 120 000 jeunes sans diplôme sortent du système scolaire. Il existe pourtant des besoins de main d’œuvre. L’enquête menée par Pôle Emploi en 2012 sur les besoins de main d’œuvre prévoit une augmentation des projets de recrutement pour l’année. En Ile-de-France, cela représente près de 290 000 emplois nouveaux à pourvoir. L’ensemble des activités de services concentrent plus de 75 % des intentions avec 20 % des projets (contre 22 % en 2011), les services scientifiques et techniques constituent le principal pôle de recrutement ; autre secteur dynamique, celui de l’information-communication avec 11 % des projets. Alors où sont les blocages ? Recruter comporte toujours des risques pour les TPE et PME. La même enquête mettait en avant le fait que 36,5 % des projets de recrutement sont jugés difficiles par les employeurs. Où trouver le bon candidat ? Quel contrat choisir ? De quel type d’aide peut-on bénéficier ?

La clef : le contrat de professionnalisation

La CGPME Ile-de-France a choisi de valoriser l’alternance, parce que cette solution assure tant de développer les compétences du salarié que de couvrir les besoins d’une entreprise. Le contrat alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

Le jeune acquiert une véritable expérience professionnelle et a plus de chance d’obtenir un emploi durable. L’entreprise quant à elle comble un besoin bien précis, anticipe le départ d’un salarié senior ou assure l’intégration de nouvelles compétences. Soutenue par ses partenaires en Ile-de-France – la Préfecture, AGEFOS PME, Pôle Emploi et AGEFIPH - la CGPME Ile-de-France a lancé depuis deux ans déjà une grande campagne de sensibilisation des PME avec pour objectif, la signature de contrats de professionnalisation.

Les Développeurs de l’alternance, facilitateurs d’embauche

La CGPME Paris Ile-de-France va à la rencontre des entreprises, grâce à son réseau de Développeurs de l’alternance. 

1re étape : diagnostic des besoins de l’entreprise

Les Développeurs de l’alternance proposent un rendez-vous avec les dirigeants pour faire le point sur leur besoin en matière de ressources humaines. Cette rencontre est une prise de recul sur les compétences disponibles dans l’entreprise, leur évolution et les recrutements potentiels. Le Développeur présente également les différents contrats aidés : contrat de professionnalisation, contrat de génération, emploi d’avenir… et des démarches que l’entreprise devra entreprendre pour embaucher.
c de + 700 diagnostics réalisés en 2012

2e étape : optimiser le réseau emploi des entreprises

Pour une entreprise qui veut recruter, le Développeur alternance est le contact pivot qui lui permet d’accélérer et réussir son embauche. Il l’oriente vers les acteurs de l’emploi qui peuvent lui être utiles : vers qui se tourner pour bénéficier d’une aide ? Comment trouver un centre de formation adéquat ? Où trouver un jeune motivé ? Le développeur veille à ce que les difficultés habituelles du chef d’entreprise soient résolues rapidement, en donnant plus de souplesse à l’embauche.

3e étape : retour d’expérience

Rien ne vaut les conseils entre pairs. C’est un des principes qui anime le réseau de chefs d’entreprise de la CGPME Paris Ile-de-France. Les PME disposent donc d’un guide mettant en avant les bonnes pratiques et soulignant les écueils à éviter, en se basant sur le témoignage de dirigeants.

Donnez une note à cet article