La reconnaissance, une lubie du moment ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     20/07/19    
reconnaissance lubie moment

Aujourd’hui tous les sondages et études mettent en exergue la reconnaissance comme une valeur qui se doit d’être portée par les dirigeants. Exprimer sa reconnaissance aux salariés permettrait de créer le bien-être des salariés, qu’ils s’impliquent davantage et que l’ambiance au travail soit conviviale. Cette reconnaissance est-elle un subterfuge pour obtenir davantage des salariés ou porteuse de valeurs ? Décryptage.

Les avantages indéniables de la reconnaissance

La reconnaissance demeure fondamentale pour les entreprises surtout dans les grands groupes puisqu’elle permet de distinguer les salariés qui s’impliquent. Votre salarié est mis en avant, ce qui est source de fierté. Chacun aime se sentir fier et reconnu pour le travail accompli notamment quand il y a eu un effort considérable mis en œuvre. Par ailleurs, vous montrez l’exemple à suivre ce qui peut inspirer les autres collaborateurs à s’impliquer davantage.

En dehors de l’aspect fierté, la reconnaissance apporte d’abord un élément essentiel : celle de donner du sens au travail accompli. Elle est essentielle car elle donne un but à une action qui peut paraitre anodine. Si les performances commerciales sont faciles à mettre en avant, chaque salarié contribue en réalité à la réalisation d’un grand tout. Il est parfois naturel d’oublier pourquoi nous faisons telle ou telle action, surtout quand le travail devient une routine. Montrer de la reconnaissance permet donc de situer l’utilité de telle ou telle action notamment sur les performances globales de l’entreprise.

La reconnaissance est aussi essentielle lorsqu’elle provient d’un effort. Votre salarié s’implique et donne le meilleur de lui-même alors qu’il pourrait se contenter de réaliser simplement des tâches. Elle est avant tout la première forme de récompense pour les salariés. Son impact est bien supérieur à une augmentation de salaire et elle ne vous coute rien donc pourquoi ne pas la montrer ?

La reconnaissance mais pas à n’importe quel prix

Si la reconnaissance est essentielle, elle ne doit pas être faite pour tout et n’importe quoi. A défaut, vous pourriez bien banaliser le fait de mettre en avant telle ou telle personne. Vous pourriez même passer pour un faux cul.

Elle doit donc intervenir dans le cadre de l’atteinte d’un objectif. Nombre d’entreprises ont pris l’habitude de fêter chaque jour des petits évènements … dans le but d’avoir quelque chose à célébrer et de motiver les troupes. En ce sens, elle est devenue dans certaines entreprises un subterfuge car elle est devenue dénuée de sens. Rappelons qu’elle doit montrer un exemple de comportement et pas simplement servir à mettre de la poudre aux yeux aux collaborateurs.

Votre reconnaissance doit avant tout être sincère et honnête. Il peut être naturel de penser que le fait que chacun travaille est normale puisque vous offrez en contrepartie un salaire. Cependant, vous devez prendre en compte que votre salarié ressent peut-être de la lassitude et que la répétition d’une même tâche peut vite devenir un fardeau. La reconnaissance ne doit pas être faite pour faire plaisir mais provenir d’un profond sentiment intérieur. Vous devez prendre en compte que vos salariés s’impliquent malgré des difficultés et sur le long terme malgré une certaine lassitude. S’ils s’impliquent encore et toujours, ils pourraient bien le faire ailleurs alors vous devrez peut-être travailler vos sentiments. La reconnaissance provient d’abord d’un travail intérieur. 

Les formes de la reconnaissance

Elle commence d'abord par un simple "merci!". Vous pouvez également signifier celle-ci par diverses moyens comme la mise en avant dans votre newsletter d'entreprise avec l'employé du mois, une remise de trophées, une prime, l'octroi de congés supplémentaires, ou encore la remise d'un trophée. Il existe des milliers de manières pour montrer celle-ci.

Vous devez avant tout adapter la forme à la sensibilité de votre salarié. Tout le monde n'a pas forcément les mêmes facteurs de motivation et donner systématiquement une prime à chaque salarié ne se révèle pas tout le temps la solution. Certains attendent par exemple une montée en compétences par le biais de formation ou à évoluer de poste. Il vous faut donc vous intéressez à ce que votre salarié désire vraiment.

Pour conclure, si elle demeure fondamentale comme facteur de motivation et l'exemplarité, la reconnaissance ne doit pas intervenir pour n'importe qu'elle raison et doit prendre une forme adaptée à chaque salarié.

Donnez une note à cet article