Pourquoi un Business Angel investirait dans votre projet

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     07/12/17    
savoir recherche business angel avant investir chez vous

Pour de nombreuses jeunes entreprises, la question du financement est un point crucial. L’appui des banques devient de plus en plus ardu à obtenir et le soutien d’un business angel est bien souvent vu comme la panacée. Pour autant, il reste difficile de convaincre les investisseurs : sur 6000 dossiers présentés chaque année auprès des réseaux de business angels, seuls 3 % font l’objet d’un financement. Quelles sont donc les bonnes attitudes à avoir pour attirer les investisseurs ?

Proposer un projet qui suscite l’intérêt des business angels

En premier lieu, les business angels n’investissent que dans des entreprises à fort potentiel, afin d’en accélérer le développement pour percevoir à terme une plus-value sur la revente de leurs parts. L’innovation est donc un facteur essentiel pour attirer des financements, qu’elle concerne le domaine technologique, le marketing ou le business model. Il est nécessaire également de s’adresser au bon réseau, en se renseignant sur les spécificités des 85 groupes de business angels répertoriés par l’association France Angels. Enfin, maîtriser suffisamment son projet pour être capable de le synthétiser à l’oral est une obligation.

Faire preuve d'un excellent esprit de synthèse

Après avoir démarché un réseau de business angels, il est temps de présenter son projet devant les professionnels susceptibles de le financer. Cette étape est cruciale : elle doit permettre de donner envie d’investir tout en montrant l’implication des porteurs de projet. La base de la présentation est « l’executive summary », une synthèse devant faire entre deux et dix pages, comportant un business plan sur cinq ans, la structure de l’entreprise, ses collaborateurs et une étude de marché. Il faut être clair et concis, en faisant valoir les initiatives déjà mises en place, les premiers clients de l’entreprise et les futurs partenaires envisagés.Si le projet retient l’attention d’un réseau, un entretien de 30 minutes sera organisé en séance plénière devant les investisseurs intéressés. Les business angels devant lesquels sera présenté le projet doivent pouvoir juger de son potentiel, sans se perdre dans des considérations trop techniques. Une présentation claire, réalisée avec humilité et pédagogie, sera appréciée. Les porteurs de projet doivent être ouverts à un partenariat et accepter les conseils d’entrepreneurs plus expérimentés.

S’appuyer sur des éléments précis et crédibles

Lors de la présentation du projet à des business angels, il est déconseillé de surestimer le potentiel de l’entreprise. Des perspectives objectives, basées sur les premiers chiffres d’affaires de la société, peuvent suffire à convaincre les investisseurs si l’intérêt du projet est visible. L’entrepreneur doit garder les pieds sur terre et présenter des faits concrets aux investisseurs. Il est ainsi intéressant de pouvoir avancer d’autres financements éventuels et de justifier d’une future capacité à générer du chiffre d’affaires.

Ne pas négliger le facteur humain

Enfin, un business angel n’est pas un banquier : c’est avant tout un partenaire, pour une durée de 5 ans en moyenne. Son rôle est d’accompagner l’entreprise, en facilitant la mise en relation avec des fournisseurs, des partenaires potentiels ou des clients. Il s’agit d’une véritable collaboration, conditionnée par le comportement du porteur de projet. Ouverture d’esprit, capacité à travailler en équipe et motivation font partie des qualités essentielles recherchées par les business angels.

Pour info, vous pouvez vous renseigner auprès des trois réseaux suivants qui vous prodigueront des conseils judicieux :

France Angels fédère 72 réseaux en France.
France Angels est membre fondateur de la World Business Angels Association (http://www.wbaa.biz). France Angels est également membre fondateur de Business Angels Europe (BAE) la confédération européenne des plus importantes fédérations nationales et associations de Business Angels en Europe.
France Angels début 2017, c'est :
• 10 000 Business Angels fédérés depuis 2001
• 72 Réseaux de Business Angels (réseaux régionaux, réseaux sectoriels & d'anciens d'écoles, réseaux à l'étranger) et des Business Angels individuels

Paris Business Angels 
Avec près de 200 membres investisseurs et mentors actifs, Paris Business Angels compte parmi les premiers réseaux de business angels en France. Paris Business Angels intervient pour l’essentiel en phase d’amorçage, sur des tours de table allant de 200 K€ à 1 M€, seul ou en co-investissement. Bien que réseau généraliste, la moitié des investissements des membres du réseau se fait dans le digital, les 2/3 dans des sociétés de technologie au sens large.

Le réseau des Femmes Business Angels (FBA)
Unique réseau de «business angels» au féminin en France et premier réseau en Europe, Femmes Business Angels réunit plus d'une centaine de femmes qui investissent personnellement dans des start-ups à potentiel et les accompagnent afin de les aider à émerger et à se développer. Les investisseuses de FBA s’intéressent aux entreprises innovantes à fort potentiel de tous secteurs, en amorçage ou en développement, dirigées par des hommes ou par des femmes et cherchant à lever entre 100 000 euros et 1 million d’euros.
Depuis la création du réseau en 2003, plus de 160 investissements réalisés dans 120 start-up de tous les secteurs de l’économie pour un montant de plus de 7 millions d’euros.

Donnez une note à cet article