Comment réaliser une newsletter performante

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/09/17    
faire une newsletter efficace

Vous recevez tous les jours des Newsletters dans votre boite e-mail et vous ne prenez même pas la peine de les ouvrir, et elles partent même directement à la corbeille.

Alors pourquoi feriez-vous une newsletter ? Un phénomène de mode ?

Étonnamment les conseils ou propositions pour réaliser gratuitement ou non une newsletter sur Google par exemple abondent…. Il y a donc certainement une raison majeure à cet engouement. Les plus sérieux groupes de formation proposent dans leur catalogue des formations à la newsletter que ce soit aussi bien au niveau de la conception que du contenu.

A quoi sert une newsletter ?

Tout simplement une lettre d'information envoyée en général une fois par mois par mail à ses abonnés. Elle établit un contact régulier avec le client et a pour objectif de tisser un lien de proximité avec eux. En fait, elle renvoie vers votre site, les informe de l'actualité de l'entreprise, du produit, du service. Son objectif premier est d’augmenter le trafic sur votre site en incitant les abonnés à le visiter et à devenir un site de référence pour tout ce qui est lié à votre secteur d’activité. En ce sens n’hésitez pas à encourager l'inscription de nouveaux internautes, en ajoutant par exemple à la fin de la newsletter un lien « envoyer à un ami ». Vous pouvez également communiquer sur votre newsletter : en insérant dans vos mails un lien et l’indiquer sur tous les documents qui sont destinés à vos clients.

Dans le mot newsletter, il y le mot news ?

Qui signifie nouveau. A vous de proposer des news. Bien sûr, vous n’êtes pas, nous direz-vous un magazine comme Dynamique, dans lequel les news font partie du quotidien. Oui mais il faut aller les chercher, elles ne tombent pas par miracle…
Vous pouvez de la même manière faire vivre votre newsletter en proposant des réductions, de promotions, un concours, rappeler un article paru dans le presse... C’est pourquoi la newsletter fait partie d’un véritable plan de communication : il faut réfléchir au contenu au moins pour six mois et ne pas la rédiger au dernier moment.
Devenez le pro des astuces, des conseils, les internautes en sont friands. Voyez ce que vous pourriez leur proposer qui soit lié à votre cœur de métier.

Par exemple,
Vous vendez un nettoyant pour le parquet, alors vous allez proposer des conseils et des astuces
- Choisir son parquet : les bons plans
- Faire soi-même son parquet : les astuces
- Choisir la couleur de son parquet : les couleurs tendance
Et comme par hasard
- Nettoyer son parquet
- Quels sont les produits performants ?
Votre proposition dans votre newsletter renvoie automatiquement vers votre site et comme votre ami veut refaire son parquet vous lui envoyez le lien et cela crée du trafic sur votre site…. « Je t’envoie la newsletter de…., il donne de conseils pour réaliser ton parquet…, tu verras, ils sont bien faits »

Mais que contient donc une newsletter ?

Son contenu peut être une sélection de produits, un article concernant des nouveautés dans votre entreprise. Cela sera l’objet pour vous d’un brainstorming intense et vous pourrez aller consulter les newsletters que vous recevez pour mieux choisir votre contenu.

Structurer la newsletter avec des titres et des sous-titres informatifs bien choisis.

Le titre doit inciter à l’ouvrir et à la lire

Évitez les titres généralistes, « newsletter n°…. » ou « Newsletter de …… » qui ne contiennent aucune information. En journalisme c’est le titre qui est l’accroche et donc qui fait lire.
Choisissez un titre qui reflète le contenu de votre newsletter et incite le lecteur à la lire. Par exemple :
« Réaliser un business en 10 points», « Jeu concours gratuit », ... Soirée Networking Dynamique le 5 février »…
Il se peut que votre relation avec le client soit étroite et que cela soit lui qui soit à l’affût de vos nouveautés. Grâce à la richesse du contenu de votre newsletter, il deviendra celui qui la conseillera aux autres.

Les illustrations

Évitez d'insérer trop d'images qui rendent le temps de chargement trop long. C’est un de facteurs de rejet de lecture … et cela vous en avez fait vous-même l’expérience.

N’oubliez pas les obligations légales !

Vous devez permettre à l'internaute de se désabonner. Pour cela, vous devez insérer un lien à votre newsletter, situé le plus souvent en bas de page qui permet à l'internaute de se désabonner. La loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, que vous pouvez consulter sur le site de la CNIL vous y astreint.

En conclusion, la newsletter ne s’improvise pas !!!!
Nous vous recommandons Sendinblue pour envoyer vos newsletters : cliquez ici

Nos tools !

Envoyez vos campagnes e-mails & SMS
Envoyez vos campagnes e-mails & SMS

Communiquez, informez, convertissez grâce à l'emailing et au SMS marketing

CLIQUEZ ICI
Donnez une note à cet article